New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 1.02

9 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 1.02 : Art

Review réalisée par Ororo


L'intro :

Rudy Langer, propriétaire d'une galerie d'art, trinque avec son expert sur la vente d'une toile de maître.
L'acquéreur de cette toile, une propriétaire de musé, rejoint l'expert à son atelier mais est surprise de la présence de Mr Langer.
-"Vous m'avez mise dans une situation embarrassante" lui lance-t-elle.
-"Cela peut tourner à votre avantage" lui rétorque-t'il.
Soudain, une 4° personne sonne à l'entrée... L'expert s'en inquiète, regarde Rudy qui, lui, affiche une mine confiante.
Le lendemain matin, l'épouse de l'expert, inquiète de l'absence de son mari la veille, entre dans l'atelier et contemple une scène effroyable : son mari gisant mortellement au dessous de pieds en suspension : ceux de la propriétaire de musée découverte pendue...

La plongée dans le monde de l'art :

Épisode très captivant dans lequel on en apprend beaucoup sur les pratiques du monde de l'art.
Ce monde de l'art est très méconnu du grand public, mais pas de Goren qui semble en connaître un rayon, ce qui sème l'inquiétude des acquéreurs de Mr Langer.
En effet, l'achat d'œuvres à un prix élevé permet de juteuses réductions d'impôts pour les acquéreurs. Mais le bénéfice est bien plus grand encore pour Mr Langer, surtout si les oeuvres sont des copies parfaites!
Mr Langer s'entoure d'un expert qui validera l'authenticité de ces copies, oeuvres faussées par une artiste en quête de reconnaissance, Sylvia Moon.
Cette dernière fait des reproductions parfaites de grandes toiles de maître ; elle appelle ça "des exercices de couleurs...". Sylvia Moon n'est pas intéressée par l'argent mais seulement par sa propre reconnaissance dans le monde de l'art. Elle ne fait des copies pour Rudy Langer que dans l'unique but que ce dernier organise enfin sa propre exposition.
Mais Goren mettra à mal son égo en lui lançant : "C'est étrange que Mr Langer organise votre exposition, car il m'a dit que seule une personne dépourvue de sens artistique pouvait reproduire tous ces tableaux...".
Après une telle révélation, Sylvia Moon s'empresse illico de demander des explications à Mr Langer :
"Je les ai conduis sur une fausse piste Sylvia... nous devons faire attention"
"Et mon Expo?"
"Encore deux tableaux Sylvia, et vous aurez votre expo!"
Eames et Goren démontreront une énorme escroquerie au fisc ou tout le monde, Mr Langer, les acquéreurs, le faussaire, l'expert, y trouvent son compte.
L'expert, dont on croit au suicide après une passion pour une propriétaire de musée, se trouve accusé de tous les torts par les protagonistes. Mr Langer à un acquéreur inquiet : "On lui fera porter le chapeau... de toute façon, il n'est plus là pour se défendre!"

La scène croustillante :

Eames et Goren remonte la piste du propriétaire de galeries, Mr Langer, allemand d'origine à la personnalité efféminée et cynique, qui avait commandé plusieurs expertises au défunt.
Les inspecteurs lui font part de leurs certitudes quant aux copies de ces tableaux.
Langer : "Les américains sont fascinés par la science ! C'est devenu un mythe, que dis-je, une véritable religion! Permettez-moi d'accorder plus de crédit à l'avis d'un expert plutôt qu'à une machine ridicule..."
Eames : "Les Américains sont fascinés par les mandats de perquisition. On peut vous en faire la démonstration...."
Langer, riant jaune : "Il n'y a rien que j'apprécie le plus dans la vie que de me faire menacer par une femme irrésistible ! D'accord, je vous donne la liste de mes acquéreurs...."
Goren, à l'évocation de "femme irrésistible" semble fort gêné : serait-il un policier homo?
Trépignant, il prend une brochure et commence à la lire à haute voix, provoquant l'étonnement de Mr Langer :
"Vous lisez l'Allemand ?"
"Oui couramment! En fait, je l'ai appris à l'armée en Allemagne..."
"Décidément, cette journée s'annonce délicieuse..." s'enthousiasme Langer.

Le Final :

Contrainte par Carver de retourner sur les lieux du crime, l'artiste Sylvia Moon n'est pas trés claire dans ses explications.
Malgré la présence encombrante de son avocate, Goren parvient à lui faire avouer qu'elle était bien présente sur les lieux au moment du crime, ce qu'elle avait toujours nier.
Car poussée dans ses retranchements par Goren, soudain, elle avoue :
-"C'est pas moi ! C'est Rudy qui a tiré ! Je n'ai pas pu l'empêcher !"
-"Donc , vous étiez bien là !" lui lance Goren.
Sylvia Moon, réalisant que son propre monde va soudain s'écrouler après avoir tant travaillé durant toute sa jeune vie et souffrant de ne pas être une artiste reconnue, s'effondre en sanglots...
-"Vous ne savez pas ce que c'est..." pleure-t-elle
-"De quoi? De travailler si dur et de n'être encore rien du tout ..." réplique Goren
-"Oui..."
Et Goren, s'approchant lentement d'elle, lui assène : "Bienvenu dans le monde des humains!"
Cette réplique lui arrête net ses sanglots....
Les inspecteurs, après le témoignage de la faussaire des tableaux vendus par Rudy Langer, iront arrêter ce dernier dans une scène qui nous apprendra que Mr Langer était misogyne.
Mr Langer se reconnaît en Goren : -"Vous me rappelez tristement ma jeunesse"-
Il a auparavant ressenti que Goren serait plus homo que hétéro, et c'est pourquoi il lui lance- "Vous me mettez en prison sur la parole d'une femme! D'une femme !".

Review réalisée par Ororo

Episode diffusé sur NBC le 07/10/2001
Review en ligne depuis le 06/10/2003

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7