New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 1.16

6 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 1.16 : Phantom

Review réalisée par Ororo


Une trop brève libération

A la fin du générique, on devinera déjà l'assassin! Mais avant, on avait vu Gerry Rankin dîner avec Charlotte Fielding. Par son soi-disant travail à l'Organisation des Nations Unies, Gerry épate Charlotte qui est sous le charme de cet homme important. Enfin, elle croit.
Pendant ce temps, on avait vu Frank Caspari fraîchement libéré de prison. Franck recherche à tout prix Charlotte. Il l'attendra pas loin de l'entrée de son immeuble. Descendant de la voiture de Gerry, Charlotte regagne son domicile suppliant Gerry de l'attendre, car elle en a "que pour quelques minutes" pour se changer et être présentable pour une hypothétique soirée chez des amis de Gerry.
Heureusement pour elle, Gerry ne l'attendra pas! Car Franck Caspari a profité de la sortie de voiture de Charlotte pour s'y introduire à leur insu. A peine entré dedans, Caspari sort méchamment un couteau et menace Gerry de démarrer illico. Et le lendemain matin, dans un jardin botanique, des jardiniers retrouveront un corps inerte prés d'une serre : c'est celui de Franck Caspari! Ainsi, avant que le générique s'enclenche, l'identité du meurtrier semble acquise...

Le butin de Franck Caspari

Franck Caspari avait été inculpé suite à un cambriolage à main armée. Il était libéré sur parole depuis à peine deux jours. Caspari n'aura pas beaucoup profité de sa libération car déjà, les inspecteurs assistent à son autopsie! En effet, Goren et Eames sont chargés de l'enquête car c'était déjà d'autres membres de la Section Criminelle qui s'étaient chargés de l'enquête Caspari avant son emprisonnement. Ca remontait déjà à quelques années mais qu'importe... Notre duo constate que Franck Caspari a été tué par son propre couteau, après avoir été électrocuté par un pistolet paralysant qui a laissé deux marques très nettes à la cuisse.

Avec 2 complices, Caspari avait dévalisé "des paris clandestins" et dérobé 400.000$ chacun! Soit 1 million virgule 2 de dollars! Cet argent n'avait jamais été retrouvé. Caspari avait porté seul le chapeau et n'avait pas balancé ses complices. Ces derniers seront logiquement soupçonnés et l'un d'eux conduira nos inspecteurs chez l'ex-petit amie de Franck, qui ignore, à son grand regret, où se trouve les 400.000$ de Franck -tu m'étonnes!... lol-. Mais cette femme apprendra à notre duo que Franck recevait, à son parloir de prison, une certaine Charlotte Fielding...

En fait, Charlotte est la soeur de Franck! Elle avait légalement changé de nom après l'inculpation de son frère pour cambriolage. Charlotte Fielding a bien essayé de cacher à Goren cet élément important... mais avec Boby, lol, rien à faire!

Un membre mystérieux de l'O.N.U.

Goren et Eames enquêtent dans l'immeuble très classe où vit Charlotte. Ils entrent chez une voisine de palier. La proprio faisant une bouillabaisse, alors les questions, ce sera dans la cuisine! Là encore, on verra Goren très excité et alléché par "la bonne bouffe"! Il conseillera : "Il faut juste réduire la sauce!". Il se fera rétorquer : "On vous en apprend des choses à l'école de police!".

Mais Eames reste sérieuse. A fortiori quand Goren débranche! Elle sait parfaitement relayer son équipier et le prouve en posant les bonnes questions. Alex apprendra que l'ami de Charlotte travaille à l'ONU! Rien que ça! Pendant qu'Alex poursuit l'entretien, Boby, lui, a carrément décroché! Il n'y a que la bouillabaisse qui compte maintenant! Eames apprendra par cette femme que son amie Charlotte confie ses économies à cet homme mystérieux, mais qu'hélas pour nos inspecteurs, cette dame ne connaît pas le Don Juan en question! Mais seulement son prénom : Gerry! Entendant ces derniers propos, Alex balance dans la foulée : "Quoi? Ses économies à un homme? Mais, elle est folle cette Charlotte Fielding!". Bien vu, Alexandra! Car ses économies sont bel et bien ces fameux 400.000$ que Franck Caspari cherchait désespérément à récupérer à sa sortie de prison. Et cette somme, Charlotte l'avait confié à Gerry Rankin. Mais Franck Caspari l'ignorait. Le fameux soir fatidique, Franck s'était incrusté dans la voiture de Gerry car il était persuadé que Gerry était l'amant de sa soeur. Caspari ignorait que Gerry Rankin avait grugé sa soeur, et part là même, sa part du butin! Franck voulait juste tabasser Gerry car il ne supportait pas les "amoureux" de sa soeur. D'où son agressivité envers Gerry Rankin. Apparemment, ce dernier ne s'en ait pas laissé compter...

Boby fait courir Charlotte

Le Capitaine Deakins prévient : "Je viens d'appeler à l'ONU. Il leur faut davantage qu'un prénom (Gerry) pour qu'il nous ouvre la liste du personnel!". Entre-temps, Goren a étudié "le cas Charlotte Fielding" au peigne fin. Il sait qu'elle lui a menti lors de sa 1° entrevue. Mais depuis, Boby a bien bossé! Car il a appris que Charlotte Fielding s'appelait avant, Charlene Caspari. Et qu'elle n'a jamais été à l'école John Jay High School contrairement à ce qu'elle lui avait dit. Car Goren a reçu l'album photo de cette école. Et le "grand Goren" sait que la "petite Charlotte" est une sacré menteuse. Et ce vilain défaut, Boby va savoir parfaitement en jouer. Et quand Charlotte viendra se ré expliquer dans le bureau de l'inspecteur, elle ne pourra s'empêcher de le voir ce "fameux" album! Quand elle repère la brochure à travers la pile de dossiers, Charlotte sait que Boby sait tout sur elle! Charlotte se rend compte que l'inspecteur l'a faite marcher et manifestement, elle n'apprécie pas la plaisanterie. Elle change de ton et lui lance : "Allez vous faire voir!". Mais après avoir fait "marcher" Charlotte, Boby va vouloir faire "courir" Charlotte :

Goren rétorquera : "En fait, si on peut sortir une fille des mauvais quartiers, l'inverse n'est pas vrai!". En la jouant provoc, Goren a réussi à vexer Charlotte. Car orgueilleuse à souhait, Charlotte cherche sans relâche à se justifier auprès de l'inspecteur. Ce dernier fait sans arrêt des mimiques "funny" montrant que "la menteuse" ne le convainc pas! Charlotte s'emballe et fait les questions et les réponses. Elle se vantera notamment de "son exceptionnel Gerry". Pendant que Charlotte déballe tout sur "son Gerry", Alex prend des notes! Réalisant enfin qu'elle n'a pas marché mais couru au galop, elle dira très vexée : "Vous vous êtes moqués de moi! Le gentil flic, le méchant flic! J'aurai dû me rappeler que tous les flics sont des méchants flics!". Goren encaisse et Charlotte Fielding dégage illico du bureau de l'inspecteur, trop offensée par cet affront.

Kidnapper ses propres enfants

Charlotte ira retrouver Gerry. Ce dernier, inquiet, lui demandera si elle a renseigné les inspecteurs sur son compte. Charlotte mentira une nouvelle fois. Mais ce sera la dernière fois... car Gerry la supprimera pour que Goren et Eames ne remonte pas sa trace. Car c'est bien lui le meurtrier de Franck Caspari. Et nul autre! A la morgue, notre duo se tape dans la main : ils sont prêts à se remuer pour retrouver "ce Gerry de l'ONU"! En fouillant les affaires de Charlotte, ils parviendront, par raisonnement et déduction, à localiser le domicile de Gerry Rankin. Car Gerry n'avait jamais communiqué son adresse à Charlotte... secret défense oblige...

Gerry Rankin est marié et père de 2 enfants de 10 ans environ. Pendant toute sa vie, Gerry a menti à tout le monde sur sa profession imaginaire à l'ONU. Et à force de mentir à tout le monde, sa situation est devenue intenable.
Alors, quand ses parents lui demande une forte somme d'argent pour leur retraite, Gerry se lézarde littéralement sans rien leur montrer. Il doit être à sec et rincé. Complètement ruiné! Il semble être allé au bout de son chemin avec son mensonge permanent et quotidien. Avec cet argent à sortir pour ses parents, qui en fait, va servir à payer des voyages touristiques de type 3° âge, Gerry Rankin ne supporte plus sa condition "d'homme qui n'existe pas"! Car il sait qu'il ne pourra plus subvenir aux besoins de sa famille. Sans revenus, sans doute ruiné et pas de personnes en vue à escroquer, Gerry Rankin va craquer. Il va enlever ses 2 enfants et s'enfermer avec eux dans une chambre d'hôtel. Il va droguer ses enfants juste pour les endormir. Car Gerry va faire un truc irréparable pour se libérer de sa vie de mensonges qui le ronge fatalement. Et ce truc irréparable, il est incapable de le faire si ses enfants sont éveillés. Voyant ses enfants endormis, Gerry se sent prêt à le faire ce truc de dingue : il sort... une carabine Winchester! Il a pris sa décision, il va les tuer dans leur sommeil pour ne pas entendre leur derniers cris effroyables. Et après ça, sans doute, il se suicidera...

Un final spectaculaire mais amer

Mais in-extrémis, Robert Goren a pu localiser la chambre d'hôtel où Gerry Rankin s'est enfermé. Sans arme, Boby rentre très calmement car Gerry tient déjà en joue ses enfants allongés sur le lit. Boby va tout faire "psychologiquement" pour que Gerry se décontracte. A pas feutrés, tout en parlementant, Boby parviendra à s'asseoir prés des enfants assoupis. Là où il est assis, Boby est en plein dans la visée du canon Winchester. A moins de 2 mètres! Et ce canon, il tremble! Car Gerry Rankin est hyper-tendu par la présence inattendue de cet inspecteur qui se permet le luxe de se placer dans son collimateur. Goren est calme et froid. Rankin, lui, est chaud bouillant. Les coups de feu peuvent partir à tout moment. La tension et le suspense sont bien présents dans cette chambre...

On ne le sait pas encore, ni pourquoi, mais Gerry ne peut pas tirer! A cause de la présence de Goren! Car il y a trop de monde dans cette chambre! Même à 4! Goren ressent presto cette hésitation de Rankin et en profite sur le champ! Héroïquement, Boby gicle littéralement du lit, sa patte gauche empoignant le canon et le détournant hors-de portée des enfants, les protégeant définitivement. La suite n'est qu'une formalité car le "grand Goren" parviendra aisément à maîtriser ce "détraqué". Gerry Rankin sera menotté et immédiatement conduit en taule.

Dans la chambre, Alex prendra la Winchester, regardera dans la culasse et aura un profond dégoût en constatant qu'il n'y avait que.. DEUX BALLES!!!!!! Révoltée, Eames s'exclamera : "Deux balles! Mais ce taré n'avait même pas prévu de se suicider! Il comptait tuer ses propres enfants et prendre ensuite la fuite!"

A partir de là, malaise! Il est inutile d'en dire plus sur ce Gerry Rankin... Deux balles dans la Winchester, voilà pourquoi Robert Goren est sain et sauf! Et par la même occasion, les enfants de Madame Rankin, bien sûr...

Note : 3/10.

La fin de cet épisode est certes heureuse. Mais aussi amère! Dés le début, le tueur apparaît nettement. A la moitié, on sait aussi pourquoi le personnage de Gerry Rankin est à la masse! Ce personnage, à lui tout seul, rend l'épisode très ennuyeux. Un scénario couci-couça mais le final est spectaculaire avec un réel suspense.

Review réalisée par Ororo

Episode diffusé sur NBC le 17/03/2002
Review en ligne depuis le 23/03/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7