New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 2.23

9 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 2.23 : A Person of Interest

Review réalisée par Ororo


CI 2.03 & 2.23 :
Le génial René Balcer bluffe les fans de CI !

Vincent D'Onofrio et Olivia D'Abo se sont retrouvés dans CI 2.23 ou ils ont été sublimes !
Mais la grande star du 2.23 est MONSIEUR René Balcer, lui-même!

Sans rien dire à ses fans et dans le plus grand secret, Balcer, scénariste génial, prépare lentement et sûrement la déchéance de l'inspecteur Robert Goren, et à travers sa chute, c'est toute la Section Criminelle qui va exploser!

Pour cela, il utilise le personnage d'Elizabeth Hitchens, interprétée par la remarquable Olivia D'Abo. En fait, elle n'est pas Nicole Wallace!
Elle est même 100% innocente de tout, et mieux encore, elle n'a jamais, JAMAIS, menti à Goren!

Ce dernier, bluffé dès sa 1° rencontre avec Hitchens, suit comme à son habitude son instinct. Mais il se trompe lourdement! Pire même, il s'entête toujours dans une direction qui au final, va lui être fatal!

Percer et expliquer tous les détails du grand dessein de René Balcer prendrait ici trop de temps et de place. Étayer de telles assertions semblent difficile car le mieux placé pour en parler serait Mr Balcer.

Mais les fans de CI doivent savoir qu'il faut regarder les épisodes 3&23 de la saison 2 avec des YEUX DIFFÉRENTS...
L'épisode 23 marque un tournant dans la série, les américains appelle cela le "NO TURNING POINT".

Décortiquer la seconde trame scénaristique, que Balcer inscrit en parallèle dans sa série, est une lourde tâche. Mais dorénavant, Balcer nous prévient (à peine) que Goren est faillible. Il faudra dèsormais voir CI s3&4 avec une grande prudence.

Balcer a bluffé ses fans en nous faisant croire que Goren résolvait toutes ses enquêtes en ne se trompant jamais, et cela a marché! Il faut visionner le 2.03 pour bien tout comprendre.

Il est fort probable que nous allons revoir Olivia D'Abo dans CI s3&4, et que ces épisodes là, vont être des bombes aux USA, quand Balcer va dévoiler toutes ses cartes...

L'innocence d'Elizabeth Hitchens :

Pour faire simple, car ce serait trop long à expliquer le rocambolesque scénario de Balcer, je vous invite à revoir les CI 2.03&23 en sachant ce qui suit :

Les coupables de CI 2.03 :

MORT : Mr Wintrop, directeur de l'université d'Hudson
COUPABLE : Marc Bailey de son propre chef
MOTIF : Au contact d'Hitchens, il perd les pédales et pense que ce meurtre sert non seulement ses intérêts mais aussi ceux de sa maîtresse.

MORT : Marc Baylé, empoisonné au chewing-gum lors de son interrogatoire
COUPABLE : Christine Fellows par jalousie et ambition
MOTIF : Fellows ne supporte pas d'être trompée par son amie. Ambitieuse, elle postulait la place de Wintrop. Mais comment Goren a pu ignorer un tel suspect? Sans doute déjà obsédé par sa rencontre avec Hitchens... et déjà aveuglé...

MORTS : les touristes en Thaïlande
COUPABLES : Nicole Wallace et son petit ami français
Goren se focalise sur une photo peu nette d'un article de presse évoquant Nicole Wallace.
Il reçoit pourtant par fax les papiers d'identité d'Hitchens qui sont conformes. Alors pourquoi imaginer une usurpation d'identité?

Les coupables de CI 2.23 :

MORTE : Connie Matson, infirmière trafiquante d'anthrax
COUPABLE : le jeune militaire du début de l'épisode interrogé par les inspecteurs. Goren perd sa vista : il avait le coupable d'entrée et n'a rien vu!

MORT : Le Docteur Croydon, brillant scientifique mais faible psychologiquement
RESPONSABLE : Le Dr Croydon s'est suicidé car Goren lui a mis une trop forte pression. Le Dr Croydon, sans doute averti par son ami Hitchens des méthodes de Goren, prend peur et panique. Le Dr Croydon est un homme faible qui supportait mal la pression. Il se suicide en se pendant. Il trafiquait dans un marché d'anthrax non officiel mais était innocent du meurtre de Connie Matson.
"Je ne la connais même pas!" mais Goren refuse de le croire.

L'ANTHRAX retrouvé dans le train
RESPONSABLE : Toujours le jeune militaire

CORRUPTION DU JUGE
RESPONSABLE : l'époux d'Elizabeth Hitchens, prêt à tout pour se marier vite !
De plus, le juge semble être un juge véreux ayant besoin de liquidité pour lever l'hypothèque de sa maison. Hitchens découvre instantanément avec tact qu'il a touché des pots de vins. Elle le signale même aux inspecteurs qui ignorent son info, préférant la cuisiner elle!

Comme vous le voyez, Elizabeth Hitchens n'est responsable de rien...
Quand elle revoie Goren, elle se réjouie très fort des déboires de Boby qu'elle a appris comme tout le monde...dans le New York Ledger!
Son énorme plaisir, elle veut l'afficher au grand jour devant Goren lui-même! Et elle choisit bien son moment il faut dire.
Elle n'est pas prête d'oublier la souffrance infligée par Goren dans le 2.03 : elle n'est motivée que par la vengeance, mais une vengeance saine, qu'elle compte laver dans un procès digne ou Carver va se faire écraser!

Alors pourquoi tous ces cadavres me diriez-vous?

Elizabeth Hitchens est vraiment LA FEMME FATALE et ceux qui l'approchent sont tellement fascinés par sa personnalité, qu'ils en commettent des fautes graves...
...et le plus bel exemple est le pauvre Robert Goren, lui-même, qui s'embrouille en s'obstinant à poursuivre un fantôme!

Les personnages qui voient clairs dans CI 2.23 :

-L'avocat d'Hitchens
-Alex Eames mais seulement avant le retour d'Hitchens : elle se rend compte que Boby fait fausse route, mais perd, elle-aussi, toute lucidité dès le retour d'Hitchens...
-L'époux d'Élisabeth qui ne croie pas un mot de l'affaire Wallace

Les personnages hors-du coup dans CI 2.23 :

Ron Carver et le capitaine sont hors-du coup dans cet épisode.
Ils n'ont aucun recul, embarqués sur des rails périlleux dans le "wagon goren"...
Pourtant, ce sont eux qui sont les mieux placés pour contredire Goren, mais ils sont dépassés par l'enquête, pourtant simple.
Ayant une confiance aveugle en Boby, ils ne sont pas-là pour lui dire qu'il se trompe.
Boby essaye de faire de son mieux pour résoudre l'enquête, mais il n'y arrive pas! Il aurait besoin d'aide mais n'en reçoit pas!
Seule, Alex s'inquiète de la direction prise par son coéquipier mais se réveille trop tard : seulement après le suicide du Dr Croydon.
Boby vit des moments de doute et l'apparition d'Hitchens ne vient que plus le perturber dans ses jugements. La seule vue de cette blonde, venimeuse pense-t-il, lui fait définitivement perdre ce qui lui restait de lucidité...

Les vrais problèmes d'Hitchens :

Australienne, comme Nicole Wallace qu'elle connaît, elle a des démêlés avec le fisc australien à cause de la fondation qu'elle a dirigé à Melbourne.
Elle est partie pour Oxford et pour Hudson, toujours pour fuir le fisc.
Ses réels problèmes sont purement financiers, et seule Nicole Wallace connaît la vérité, c'est pourquoi elle devient verte quand on l'appelle Nicole.
Elizabeth Hitchens voulait simplement refaire sa vie à l'université d'Hudson... mais Robert Goren l'en a empêché.
Elle a fui Hudson après les deux meurtres là-bas...
Elle a choisi de se marier pour régulariser sa situation vis à vis de l'administration US.
Et si possible avec un homme riche, qui lui permettra d'obtenir d'abord une protection et pourquoi pas, une victoire retentissante et totale dans un procès à venir, si elle est contrainte de porter plainte contre Goren. Un Goren qu'elle laisse avec plaisir patauger dans la soupe! Elle sait qu'il s'égare mais surtout ne lui dit rien! Le problème pour elle, c'est que Goren la blesse en essayant de chercher la vérité. Il doit exister un secret entre Elizabeth Hitchens et Nicole Wallace et elle a peur que Goren le découvre. Quand il l'appelle Nicole, Elizabeth sait qu'il est loin de la vérité, elle se sent confiante mais craint que l'on vienne percer son secret.
Elle n'est motivée que par une saine vengeance.
Et elle va attendre son heure...
Bien sur, sûrement qu'elle a subi des traumatismes dans son enfance, mais Goren a fait mouche au pif, et c'est pourquoi, elle est fascinée par Goren car elle voit en lui quelqu'un de rare qui peut la comprendre...
L'aimer?... ce n'est pas le moment idéal... pas encore.

Dans le 2.23, Balcer introduit (déjà) L'AMOUR :

Un amour masochiste en fait... C'était risqué mais quelques brides sont suggérées...
Elizabeth Hitchens aime, en fait, l'inspecteur Robert Goren, qu'elle sait célibataire... elle le nargue même sur ce point.
Mais Goren lui a fait mal dans le 2.03, et elle ne va pas lui pardonner facilement.
Secrètement, elle réclame vengeance : "oeil pour oeil" : c'est ce dont Goren est persuadé en tout cas.
En femme perfide, elle espère faire à son tour souffrir l'inspecteur.

Quand ce dernier va ouvrir les yeux, quand toute la vérité va l'éclabousser, il va être pris d'un profond malaise car il va lui falloir reconnaître ses erreurs devant elle... et reconnaître ses erreurs dans la vie, ça c'est dur!
Cela l'est encore plus pour des hommes brillants et sûrs d'eux-mêmes, comme Goren, véritablement imbu de lui-même dans le 2.23.
Goren devra être humble et faire preuve d'humilité pour s'excuser devant Elizabeth Hitchens, une fois que le procès sera joué et perdu pour lui.

Il est encore très difficile de dire comment réagira Hitchens quand elle verra Boby lui supplier de le pardonner pour ses erreurs contre elle.
Ce qui est sur, c'est que notre inspecteur sera gravement traumatisé.
On a déjà vu dans le 2.23 les prémices des dégâts causés quand il échoue.

Le rejetera-t-elle? Le consolera-t-elle comme un gros bébé?
Peut-être qu'elle sera prête à lui pardonner, voir à l'aimer. Mais avant, il doit souffrir et payer.
Elle jugera peut-être qu'il y a eu assez de cadavres dans sa vie autour d'elle.
Elle stoppera peut-être la déchéance de son ennemi intime.
Tous les scénarios sont possibles, seul René Balcer possède la clef du mystère...

La ruse finale de l'anthrax : du pétard mouillé!

Dans toutes ses enquêtes, Goren met en place des stratagèmes destinés à confondre les suspects et les coupables. Et il réussit à les faire craquer ou avouer.
2 fois il essaie avec Elizabeth Hitchens : et ça vient pas! ça mord pas!
Mais pourquoi?
Tout simplement, parce qu'elle n'a rien à se reprocher!
C'est tout bête mais même le plus grand inspecteur de la ville n'y songe pas une seconde!
Sa propre ruse était un stratagème pour découvrir via l'anthrax l'identité d'Hitchens ou Wallace. Mais en fait, Hitchens montre qu'elle craint d'être contaminé mais ignore vite ce détail...
Le pire c'est que Goren lui lance : "Vous devriez demander une assistance".
Et elle ne bronche même pas! Elle a du se faire vacciner non-officiellement par les voix explorés du début de l'épisode à savoir le marché de l'anthrax!
Étrange inspecteur qui à la fin semble déçu de ne pas avoir fait craquer celle qu'il appelle Nicole Wallace.
Hitchens, innocente, lui lance logiquement : "Ce n'est pas fini entre nous Boby..."

La Section Criminelle : arrogance et suffisance

A la fin du 2.23, Goren-Eames-Carver-Deakins sont suffisants. Ils pensent avoir bien bouclé leur affaire.

Carver a un léger doute : "Mais pourquoi a-t-elle refusé mon marché? Elle préfère le procès!"
(tu vas aller au procès sans aucune preuve tangible Ron, mais de ça, tu as l'habitude, non? J'espère pour toi que la défense n'aura pas un témoin surprise comme Nicole Wallace, fraîchement débarqué d'Australie... tu risquerais de te retrouver à poil au parquet... LOL)

Le Cap : "Son mari paiera les frais de justice"
(dèsolé cap',mais je pense que c'est ta pension que tu vas laisser dans cette affaire...)

Goren, très suffisant : " A toi d'aller dans l'arène Ron, moi j'en ai ma claque!"
(Heureusement Boby : tu as accumulé les bourdes dans ce dossier!)

Seule Alex ne dis rien....

René Balcer nous montre dans cette dernière scène toute l'arrogance et la suffisance des américains, un de leurs défauts culturels...

Les suites alternatives au 2.23 :

1-La bavure non sanctionnée :

Elizabeth Hitchens perd le procès qu'elle engage et va en prison comme les victimes innocentes.

Ce serait l'horreur ce scénario!

2-La bavure fortement sanctionnée :

Elizabeth Hitchens remporte haut-la main son procès.
Les sanctions sont très lourdes pour la section criminelle :

*Robert Goren : rétrogradé sévèrement pour sa suffisance : il part illico s'occuper à la circulation... et sombre dans la dépression
*Alex Eames : transférée illico aux moeurs
*Ron Carver : le ministère public exige sa démission sur le champ et le raye du barreau car jamais l'état de new York n'a été autant humilié!
*Cap Deakins : forcé à démissionner sans compensation ni pension de retraite!

Elizabeth Hitchens, rayonnante de gloire, fait la une du Ledger.
Elle rentre dans la jet-set new yorkaise, elle la petite australienne, et concrétise "le rêve américain".

Ce script serait courageux! Ca m'irait bien!

3-Goren reprend son enquête avant qu'il ne soit trop tard

Il décide de tout reprendre à zéro.
Il retourne à Hudson re-interroger le professeur Fellows, promu directrice.
Et découvre qu'elle, seule, est la commanditaire des 2 meurtres.
Il retourne interroger le jeune militaire et découvre qu'il est responsable du trafic de l'anthrax.
Confus, il fait part à Carver et Deakins de ces nouvelles recherches, leur évitant le pire et endosse la responsabilité de l'ensemble dans le procès qui s'annonce.
Il court s'excuser auprès d'Hitchens, lui suppliant de retirer ses plaintes, lui faisant des aveux troublants qui lui remue le coeur...

4-Le même scénario que le 3 mais en plus Hitchens enregistre ces aveux révélant la passion fatale de l'inspecteur et s'en sert contre lui au Tribunal.. rendant sa victoire écrasante et brisant la carrière de Boby

5-Le même scénario que le 4 mais à la fin du procès, elle avoue à Goren tous ces crimes. Boby la tue et se flingue ensuite!

Ce serait l'horreur ce scénario

Scénarios rocambolesques : les précédents

Olivia D'Abo endosse l'habit de la coupable idéale, que tous les indices dèsignent, mais qui est en réalité innocente sur toute la ligne, victime de bavure policière.
Mais au moins 3 films de la décennie 90 nous ont appris qu'il faut toujours se méfier des apparences.
Voici 3 exemples typiques :

1°- Sharon Stone dans Basic Instinct de Paul Verhoeven

Sharon Stone est la femme fatale de ce film. Les personnages qui l'approchent perdent les pédales pour avoir ses faveurs. Mais c'était Jeanne Tripplehorn la coupable. Le pic à glace placé sous le lit dans la dernière scène ne sert qu'à embrouiller le spectateur. Verhoeven s'est toujours défendu de révéler la coupable, laissant le spectateur seul juge.

2°- Christophe Lambert dans Face A Face de Carl Schenkel

Présenté comme l'homme fatal de ce film sublime, Lambert est harcelé par des flics joués par Skerritt et Baldwin. Sur son chemin, les cadavres s'accumulent. Tout le dèsigne coupable. Il faudra la caméra du réalisateur pour nous divulguer le meurtrier. Ce dernier, pourtant vus plusieurs fois avant l'instant fatidique, est insoupçonnable par le spectateur. Du grand art!

3°- Matt Dillon dans Sexcrimes de Kevin Bacon

Dans tout le film, on le croit grand manitou d'une invraisemblable arnaque.
Violeur, meurtrier, tout le dèsigne coupable et grand cerveau de l'affaire.
Il faudra les scènes du générique de fin pour découvrir que c'est Neve Campbell la grande manipulatrice ; Matt Dillon n'étant qu'un pion, comme tous les autres. Peut-être le scénario le plus rocambolesque. Magnifique!

Review réalisée par Ororo

Episode diffusé sur NBC le 18/05/2003
Review en ligne depuis le 07/10/2003

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7