New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 3.02

11 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 3.02 : Gemini

Review réalisée par r lefourbe


Pour ceux qui veulent une critique subjective sans avoir à lire toute l'énigme : rendez vous en bas.

Prégénérique : On voit un homme (Brent Anderson) qui essaie des lentilles bleues chez un opticien, puis dans un café en train de recevoir une enveloppe de la part d'un homme qui ne semble pas très heureux de rendre ce service "My only obligation is to give you that, I don't have to talk to you" mais il accepte quand même de recevoir en échange une enveloppe plus grande format A4. Nouvelle scène avec Brent Anderson, en train de se faire gentiment sermonner par une bibliothécaire noire parce qu'il écrivait sur un livre. En retour, il est subjugué par sa couleur de peau, ses lèvres et ses cheveux si naturels. On le voit ensuite chez un chirurgien plastique en train d'examiner différents nez puis chez une jeune femme à qui il remet de l'argent pour qu'elle ne change pas. Dernière scène : retour chez l'opticien qui discute avec un collègue. Ce dernier va travailler dans la remise. Quelques instants plus tard, il enlève son casque appelle son confrère et là c'est le drame. Il gît sur le sol derrière le comptoir.

Générique puis début de l'enquête (qui malheureusement s'avèrera bien longue et ennuyeuse).
Dès le début, un collègue rappelle qu'un autre opticien a été agressé avec la même arme (9mm) la semaine précédente. Goren commence ses constatations : l'homme nettoyait des lunettes, il s'est interrompu pour une raison X. L'angle d'entrée de la balle suppose que le tireur devait être au dessus de lui quand il l'a abattu. L'opticien devait chercher quelque chose dans un tiroir sous le comptoir comme une paire de lunettes. Les inspecteurs sortent et se demandent pourquoi ce magasin plutôt que l'autre situé en face. Ce dernier a une vitrine plus sombre donc moins de risque d'être vu. La différence entre les 2 magasins : le second ne vend pas de verres de contacts. Ils décident alors d'aller enquêter sur les lieux du premier meurtre. Avec les photos de la scène du crime, ils constatent qu'il y a le même panneau publicitaire de VisionStyle Corp. et alors qu'il aurait du être maculé de sang ce dernier est nickel. L'assassin a du le reposer après son crime ; il est donc intéressé par les lentilles de contact.
Enquête chez VisionStyle : se plongeant dans le lettres de réclamation des clients, Goren tombe sur une missive virulente qui critique les personnes qui veulent changer ce que la nature à donner comme les caractéristiques physiques.

Changement de scène : dans un salon de coiffure, Brent Anderson, est recouvert d'une serviette et sa coiffeuse (Parveen Thorne, the celeb hair colorist) après lui avoir lancé un petit mais néanmoins joyeux "Now, let's take a look" devoile ... une nouvelle couleur de cheveux pour notre Brent préféré. Le genre de couleur blond platine qui mal entretenue vous transformera en Patrick Sebastien en moins de 2. Et de lui assener : You like it ? it's a new you.....
Pour les enquêteurs, il s'agit d'en savoir plus sur la théorie avancée par Goren en allant voir un prof d'université : les marques qui favoriseraient certains canons de beauté (type Marylin Monroe) pourraient développer une sorte de racisme et Goren de comparer les hommes à certaines abeilles qui se métamorphosent elles-mêmes pour s'adapter. Quelle culture ce Goren ! Pendant ce temps, Eames reçoit un coup de téléphone et hop téléportation chez le chirurgien du départ. Une balle dans la tête avec un 9 mm, comme les autres. Goren découvre très vite comment l'assassin a procédé : la porte utilisée par l'assassin est effectivement très lente à se refermer.
Le point commun entre ces meurtres : toutes les victimes aidaient les gens à gommer leurs origines raciales. En épluchant les dossiers de patients, ils s'attachent à un homme qui a payé par carte bancaire et aboutissent à la bibliothèque municipale. Ils tombent sur les livres que Brent Alexander avait consulté et qui porte sur une théorie Darwiniste de l'évolution de l'homme.

A ce stade de l'épisode : piti résumé dans le bureau du patron. On rappelle ce qu'on a trouvé : la lettre à VisionStyle, les livres, etc.
Changement de décor : cuisine de l'homme qui remet l'enveloppe dans le restaurant. Il regarde la télé en famille pendant le petit déjeuner et voit l'appel à témoin concernant les crimes. Il va alors dans ses toilettes et ouvre l'enveloppe que Brent lui avait remise. Brent semble avoir résumé sa vie et ses craintes dans une sorte de book.
Retour au commissariat où une nouvelle lettre est arrivée. Mais cette fois elle est empreinte de racisme et attaque la femme qui a fait une couleur à la femme du maire !!!
Ni une ni deux, le salon de la coloriste est ravagé, elle a eu la vie sauve parce que, pour une fois, elle n'a pas travaillé tard. La coiffeuse leur indique que Brent lui avait été recommandé par une femme. Femme qui se révélera être la femme du prégénerique. Elle leur donne un nom et, comme la coiffeuse, n'arrive pas à croire qu'un homme si gentil puisse être si méchant (!?). Elle révèle également le lieu d'où provenait l'argent.
Entretien avec un banquier ensuite qui ment comme il respire : G&E (Goren et Eames) arrivent à le faire avouer. Brent est son frère qui aurait connu des problèmes dans sa jeunesse. Il lui donne de l'argent quand il en a besoin. Bonne idée des inspecteurs : lui couper les vivre et il se dévoilera. Eames joue alors une magnifique bancaire bien coincée dans son petit pull-over rouge-rosé chargée de le piéger puis arrestation. G&E mènent un entretien avec Brent et son avocat. Goren lui demande de réfléchir si les crimes qu'il a commis ne servent-ils pas la cause qu'il souhaitait combattre.

Plan suivant : entretien de parloir de prison entre les 2 frères : Brent qui veut tout avouer et le frère inquiet des reporters devant chez lui. Après l'avoir culpabilisé, il lui demande de l'aider en lui relevant où est ce qu'il a laissé dehors caché ? Mais que cela peut-il bien être ???? Après Spencer rassure son frère il s'occupera de tout comme d'hab.
Première apparition du Substitut Carver avec Goren et les représentants de Vision Style à propos des retombées de cette affaire. Ils veulent étouffer l'affaire. A la fin de l'entretien, Goren est dérangé par sa partenaire pour un nouveau crime (encore un opticien) mais cette fois, la victime a été abattue de 2 coups. De suite les soupçons se portent sur le frère que son épouse défend : pourquoi aiderait-il Brent alors qu'il vous a aidé à le coincer ?
Scène passionnante pendant la perquisition chez Spencer Anderson (le frère) : la découverte dans les WC d'une trousse de toilette avec du coton et du colorant qui selon la mère seraient pour des expériences scolaires pour les enfants.

A nouveau on a droit à un piti récapitulatif au commissariat : les 2 frères ne s'aimaient pas alors pourquoi Spencer a-t-il essayé de copier les crimes de son frère? L'argent !!! Goren le découvre grâce au kit de voyage qui se trouvait dans la trousse de toilette.
Explications, et là on tombe dans le grand gignolesque : VisionStyle a payé 5 millions de $ pour que cesse les assassinats de ses vendeurs et ainsi éviter une chute des ventes. Ils ont fait des virements par des îles des Caraibes et Belize et hop, 5 M$ évaporés.
Ils arrêtent le frère et découvrent qu'ils avaient tous les 2 un casier judiciaire dans le New Jersey. Ils offrent une immunité à Brent pour maladie mentale (paranoïa) en échange de ce qu'il pourra dire contre son frère Spencer.
Commence alors la confrontation entre les 2 frères. Goren dévoile le stratagème de Spencer de changer d'identité en se maquillant pour récupérer les fonds aux Caraïbes. Ils montrent la lettre raciste écrite par Spencer et dévoile comment son frère l'a donné à la banque. Ils remontent à leur première arrestation lorsque Spencer avait déjà balancé son frère pour alléger la sentence contre lui. Pour se justifier du sursis qu'il a eu et des 3 ans que Brent a passé en prison, Spencer explique qu'il avait la vie devant lui et que son frère n'avait pas de futur. Ces 3 années d'emprisonnement pousseront Brent à développer sa paranoïa. Brent, devant la dure réalité, craque et avoue que son frère a récupéré l'arme permettant ainsi à ce dernier de procéder au chantage et de tuer le dernier opticien.

Note : 5/10

Résumé : Un épisode assez poussif basé sur un ressort psychologique intéressant : un frère diabolique qui après avoir sacrifié son frère à l'age de 17 ans l'utilise à nouveau pour assouvir sa soif d'argent. Dommage d'avoir greffé dessus une extorsion de fonds peu crédible.

Review réalisée par r lefourbe

Episode diffusé sur NBC le 05/10/2003
Review en ligne depuis le 13/10/2003

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7