New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 14.03

9 Décembre 2019

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 14.03 : Patient Zero

Review réalisée par Seb


En un mot : Un épisode superbement écrit et interprété? Ca faisait longtemps :-)

Prégénérique : Deux jeunes femmes (assez superficielles ;) discutent dans la rue, soudain, tout s'accélère, un coup de feu éclate, une personne s'écroule tandis que son assaillant monte dans un 4x4 et démarre en trombe?
Les différents témoignages laissent penser qu'il s'agit d'un vol de voiture à l'arraché (un " carjacking " quoi?), la victime -une jeune femme- n'ayant pas voulu quitter son véhicule aurait été abattue par son agresseur?

Rapidement, le 4x4 est retrouvé chez un carrossier et surprise? le coffre du véhicule contient un produit dangereux.
Le carrossier indique à nos deux inspecteurs que la voiture lui a été amenée par un certain Lamont Tyler, celui-ci est appréhendé à son domicile?
Tous les éléments convergent, il est identifié par les différents témoins, l'arme du crime est découverte chez lui et ses empreintes sont retrouvées sur le véhicule volé?
Emballé, c'est pesé? Après avoir commencé par nier les faits, Lamont reconnaît sa culpabilité.

L'épisode commence alors vraiment lorsque le produit dangereux est identifié, il s'agit d'une souche du virus SRAS (SARS en anglais, bref le virus de la pneumonie atypique).
Que faisait cette souche du virus dans la voiture de la victime? C'est la question à laquelle vont tenter de répondre nos deux inspecteurs.
Le mari d'Anna Hopkins (la victime) nous apprend que la jeune femme travaillait dans un laboratoire de recherche à l'Université d'Hudson. Direction le laboratoire en question?
Charles Blanchard, le supérieur d'Anna Hopkins, est un scientifique imbu de lui-même qui décrit Anna de la manière suivante :
- She was good at what she did?
Greene : Which was ?
- Doing what I told her?

Il nie formellement lui avoir demandé de transporter la souche du virus, mais précise qu'elle pouvait très bien transporter le virus pour l'amener à un autre laboratoire l'ayant demandé. Cette hypothèse est écartée puisque aucune trace du transport n'a été enregistrée par l'administration. Le SARS a donc été transporté de manière non officielle. Pourquoi?
Gêné, le professeur nous révèle qu'Anna était née en Arabie Saoudite?
En cette période de paranoïa post-11 septembre, nos deux détectives ne manquent pas d'orienter leur enquête vers une possible attaque terroriste et interroge Ian Hopkins, le mari d'Anna. Celui-ci nous apprend que le père d'Anna est décédé l'année précédente et que le couple s'était donc rendu à Riyadh pour les funérailles. Briscoe et Greene s'interrogent:
- Etait-elle différente à votre retour ?
- Evidemment qu'elle était différente, elle venait de perdre son père alors que sa mère était décédée six mois plus tôt (You would have liked her mother? She was british?).

Greene reçoit un appel téléphonique, une épidémie de pneumonie atypique est en train de commencer?

A l'hôpital St Mark, nous apprenons que douze personnes sont d'ores et déjà infectées par le virus et ont été mises en quarantaine. Pour trouver l'origine de ce début d'épidémie, il faut maintenant identifier le " Patient Zero " (en espérant que celui-ci fasse partie des personnes en quarantaine).

De retour au commissariat, une amie d'Anna demande à parler aux inspecteurs chargés de l'enquête. Anna s'était confiée à elle et lui avait dit que Blanchard lui avait demandé de se débarrasser de cette souche du virus.
Du côté de l'hôpital St Mark, le patient zéro a été identifié, il s'agit de Janine Wilson, une journaliste de Science Today qui avait passé quelques jours à Toronto (là où elle pense avoir contracté la maladie) dans le cadre de son travail. Le temps que cette dernière se soit rendue compte de sa contamination, elle avait déjà infecté toutes les personnes en quarantaine, y compris son fils de quatre ans dont l'état se dégrade progressivement.
Première surprise, Janine Wilson connaît Blanchard, il a même été son amant durant quatre ans?
En apprenant qu'Anna devait se débarrasser d'une souche de SARS à la demande de Blanchard, Wilson est convaincu que son ex-amant lui a injecté le virus pour se venger après qu'elle ait décidé de mettre un terme à leur relation.
Blanchard lui injectait régulièrement des vitamines dans le cadre d'un traitement, il en aurait profité pour lui injecter le virus à son retour de Toronto (il était venu la voir pour la supplier de ne pas le quitter).

Charles Blanchard est appréhendé à son domicile et est inculpé de tentative de meurtre?

Lors d'un entretien avec le prévenu et son avocate, cette dernière affirme que le SARS -correctement traité- n'est absolument pas mortel, par conséquent l'inculpation de tentative de meurtre est excessive.
Par ailleurs, la femme de Blanchard affirme que son mari était avec elle le soir où Janine Wilson prétend avoir été infectée?
L'avocate ajoute enfin qu'Anna Hopkins n'avait aucune autorisation pour transporter le virus et qu'elle était originaire du moyen orient? Sur ce dernier point McCoy rétorque :
- Don't go there, Charlotte.
- Avocate : Why not ? your cops did !

Devant la juge, McCoy plaide pour que toutes mentions des origines d'Anna Hopkins soient proscrites durant le procès. Logiquement (et heureusement), sa requête est acceptée?

Southerlyn rend visite à Mme Blanchard afin d'essayer de lui faire reconnaître que son mari n'était pas avec elle le soir de l'injection? C'est un échec, Serena ayant même du mal à ne pas trouver la trouver sincère?
Une autre hypothèse est évoquée, et si Anna Hopkins avait été jalouse de Janine Wilson et qu'elle avait décidé de se venger en la contaminant ?
Une visite au laboratoire annihile immédiatement cette thèse, Hopkins détestait Blanchard et tout le monde savait que ce dernier entretenait une liaison avec Wilson.
En revanche, contrairement à ce qu'avait dit Wilson un peu plus tôt, celle-ci avait vu Hopkins récemment? Confrontée par Southerlyn sur ce point, Janine lâche que Blanchard est le père de son fils et qu'elle ne voulait pas que cela se sache.

Serena rend à nouveau visite à Mme Blanchard en espérant que cette révélation la fera se rétracter en ce qui concerne l'alibi qu'elle a fourni à son mari. Il n'en est rien, Mme Blanchard reste impassible et devient même rapidement particulièrement cynique (" Je n'ai jamais voulu d'enfants de toute façon ").
Dans le même temps, le jeune fils de Janine décède? Blanchard est maintenant inculpé de meurtre (" Intent follow the bullet ").

Le procès démarre, les premiers témoignages accablent Blanchard.
Mme Blanchard, Elaine, passe à la barre. Elle commence par défendre son mari avant de craquer sous la pression -pourtant modérée- de McCoy? Elle reconnaît avoir menti pour protéger son mari et lui reproche de l'avoir trompé?
L'écroulement d'Elaine Blanchard est particulièrement surprenant (y compris pour McCoy) étant donnés la relative banalité des questions posées par McCoy et le cynisme précédemment affiché par la femme de l'accusé.
L'avocate de Blanchard demande à être entendu dans le bureau du juge et là, surprise à nouveau, Elaine Blanchard reconnaît devant le juge qu'elle vient d'accuser son mari à tort uniquement pour se venger de ses nombreuses infidélités?
De retour à la barre, Elaine s'explique et affirme qu'elle était effectivement avec son mari le soir de l'injection.

De retour dans le bureau de McCoy, il devient rapidement clair que tout ce qui s'est passé lors du passage à la barre d'Elaine a été soigneusement préparé par celle-ci afin de convaincre le jury de l'innocence de son mari (cf. la dernière citation un peu plus bas)?
Seul problème, McCoy se trouve dans l'impossibilité totale de le prouver?

L'accusé est déclaré non coupable. Mr et Mme Blanchard quitte le tribunal main dans la main?

Waow, quel épisode!
Après les deux épisodes médiocres qui ont ouvert cette quatorzième saison, il est agréable de constater que les scénaristes de Law & Order n'ont absolument pas déposé les armes, ce " Patient Zero " étant une véritable merveille.
Mention spéciale au personnage d'Elaine Blanchard -ainsi qu'à Khrystyne Haje, l'actrice qui l'incarne- dont la subtilité et le cynisme sont tout bonnement incroyables. La manière dont celle-ci ment à la barre est proprement ahurissante tout en restant parfaitement crédible? C'est vraiment du grand art.
Quant à la fausse piste bio terroriste, elle m'a semblé particulièrement bien amenée puisqu'elle illustre à merveille la paranoïa qui règne actuellement aux Etats-Unis.

Quelques citations :

Ian Hopkins : Oh I get It? By suspicious, you mean arab ?

Technicienne : The only one around here in love with Charles Blanchard is Charles Blanchard.

Technicienne : The man may not always be right but he is never wrong, if you know what I mean.

Southerlyn : She knew that Janine and Blanchard were having an affair ?
Technicienne : Who didn't ? You don't interview someone for an article for four years?

Southerlyn : I wish my dog was as loyal as Elaine Blanchard.

Elaine Blanchard : It's much easier for a jury to believe that a wife would lie to hurt a scoundrel than lie to protect him?

Review réalisée par Seb

Episode diffusé sur NBC le 08/10/2003
Review en ligne depuis le 12/10/2003

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7