New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 1.04

14 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 1.04 : The Faithfull

Review réalisée par Stef


Pré-générique : Howard et Kévin se disputent haut et fort dans une église, l'un accusant l'autre d'être un assassin car il l'a surpris en train de voler l'argent de la quête. Séparés pas Morris, les deux hommes (Howard est légèrement imprégné par l'alcool) ont affaire à un prêtre qui leur demande calmement de se calmer (lol) et trouvera par terre à ses pieds, un tournevis dont il voudra connaître qui en est l'heureux propriétaire mais aucune des deux fortes têtes ne répondra. Devant ce silence de mort (lol), il leur demandera de sortir du lieu saint.

Morris et le prêtre ramassent les biftons et les remettent dans un petit sac gris et bien que Morris essaie de lui dire qui est le coupable, le prêtre préfère mettre un terme à la discussion.

Dans la rue, Kévin et un jeune homme compte des billets mais il est clair qu'ils n'ont pas la somme : ils ont 22$ en main alors qu'il leur en faut 30. En se tournant, Kévin voit un vendeur de sandwich ambulant et se précipite vers lui en lui demandant de lui donner son argent. Le pauvre homme n'ayant rien sur lui se fait mettre à terre par le "bagarreur" Kévin qui lui donne des coups de pieds… l'homme ne supportant plus d'encaisser les coups, donne le peu d'argent qu'il a à Kévin qui ne se fera pas prier pour l'encaisser ! LOL LOL LOL

Et toute cette violence pour quoi ? Et bien pour un peu de drogue ! Les deux mecs se feront arrêter pas moins de 10 secondes après avoir pris leur dose. -Bien fait pour ces bouffons, non mais !-

En prison, le jeune homme se fait du souci en ce qui concerne le paiement de la caution tandis que Kévin, le dur, lui dit qu'il n'ont pas de mourrons à se faire car il compte bien la payer… Il demande à passer son coup de fil autorisé et hop, on les verra sortir libre comme l'air dès la scène suivante. Le jeune propose d'aller "Chez Mario" manger une pizza -hum- mais Kévin refuse car il a une chose à faire.

Dans la maison du tout puissant, Morris qui est seul, marche sur une bouteille de bière vide et appelle Howard mais se fait surprendre par Kévin. Ils vont tenter de mettre les points sur les "I", les barres sur les "T" et pendant qu'on y est, ils n'ont qu'à refaire tout l'alphabet, ah, ah, ah ! Morris ne porte pas en considération Kévin qui se dit être un fils du Seigneur et ne se cache pas de le lui faire entendre ; mais marre d'entendre tout cela, Kévin ramasse la bouteille et frappe le vieil homme avec. -Tu parles, on ne voit rien de cette scène "violente" à par le faux sang qui gicle par terre, pff !-

Générique

-Aaaah, que dire de la première scène où l'on voit Bobby qui est parfaitement parfait ? LOL Désolée, mais je ne m'en lasse pas et je dois avouer qu'il est devenu ma drogue douce et forte à la fois et que depuis quelques temps, j'en suis accro… Ok, ben je vois que je commence à vous prendre la tête avec mes trips alors je continue la review ! N'empêche qu'il est top ! J -

Pendant que Goren demande au photographe de prendre des plans précis du corps, Eames interroge deux prêtres, dont l'un d'eux se trouve être celui qui a viré Kévin et Howard. Ils lui apprennent que Morris Albernati travaillait à l'église depuis 14 ans et qu'il vidait les troncs dans un petit sac gris. Eames apprend que Maurice s'est disputé avec Howard mais l'un d'eux lui dira que même si Howard boit beaucoup, il n'est pas méchant pour commettre un crime.

Eames rejoint Goren à qui elle parle de l'incident entre Morris et Howard. Goren lui montre les traces qui se trouvent sur le sang : des petits ronds qui pourraient être des pièces récupérées après le meurtre ainsi qu'une trace montrant que quelque chose a été déplacé… comme un petit sac !

Un sans-abri donne le profil d'Howard à Goren tandis qu'un autre parle du même homme à Eames. En gros, nous apprenons qu'Howard n'a pas de carton pour dormir, que quand il est d'humeur bavarde, il s'absente pour une durée indéterminée et qu'il se fait soigner pour une tuberculose.

C'est en rentrant chez lui que le jeune homme se fait aider par Kévin pour ouvrir sa porte. Ses vêtements salis de sang, il lui demande de lui prêter des fringues.

G&E ont retrouvé la trace d'Howard, il pousse un caddie, son caddie rempli de trésors dont un petit sac gris tâché de sang. Howard essaie de gruger Goren en lui essayant de lui faire croire qu'il vient de Palestine. -Ouais, ouais, si tu veux !- Eames qui sait parler aux hommes lui demande de la suivre car elle va lui offrir des beignets et du café, et Howard aime les beignets. -T'as vu Eames, quand tu veux, tu sais parler aux hommes ! LOL-

Dans la salle d'interrogatoire, Howard est très nerveux. Il fait les 100 pas pieds nus, dit des choses bizarres mais ne veut pas dire d'où vient le sang qui se trouve sur le sac. Bien que Goren tente de l'aider dans ses réponses en lui demandant s'il s'est disputé avec Morris, Howard lui parlera de Kévin en lui disant que c'est un voleur ! Ah bon, mais qui est Kévin, Bobby pas connaître Kévin, lol.

Puis tout à coup, Howard remarque la glace et se dirigeant vers elle, il se met à chanter comme un rossignol ayant perdu sa voix pour D&E qui se trouvant derrière sont aux premières loges pour admirer le concert ! LOL Suivant son délire, Goren nous joue l'attardé en éclatant de rire, sautant dans la pièce, et faisant des gestes de fous que même Deakins trouvera génial… -Ah, mon p'tit Bobby quand tu t'y mets !-

Reprenant son sérieux, Goren demande à Howard quels étaient les rapports entre Kévin et Morris mais c'est encore par des réponses bizarres qu'il lui répondra. A voir la grimace que nous fait Goren, Howard n'a pas mis sa meilleure eau de toilette, ou si, mais alors c'est vraiment l'eau des chiottes

Goren rejoint D&E à qui il dit qu'Howard n'est pas leur homme car il est malade et trop désorganisé pour avoir pu commettre un meurtre. Selon Goren, Howard aurait trouvé Morris déjà mort et aurait pris l'argent. Deakins demande à ce que l'enquête soit terminée au plus vite afin que les prêtes puissent continuer à s'occuper des sans-abris. -Ben, vas-y toi la faire ton enquête au lieu de boire ton coffee assis tranquille et détendu dans ton fauteuil ! Pff, c'est toujours Goren et moi qui travaillons… euh, toujours les mêmes qui bossent ! LOL-

A l'église St-Justin, G&E apprennent par le prête que Morris était le superviseur de Kévin qui est un gamin dérangé ayant malheureusement touché trop tôt à la drogue. Il leur dit qu'il n'a plus de domicile et n'ayant aucune famille, il couche à droite à gauche. Le prêtre les tient au courant que Kévin aurait dû venir travailler ce jour mais qu'il n'est pas venu.

Au commissariat, Eames lit le casier très chargé de Kévin Donovan à G&D. Il se trouve que le jeune homme a souvent été arrêté pour violence et détention de drogue, comme le soir du crime où il a été libéré un peu avant minuit. Comme par hasard, Morris a été tué juste après minuit !

Deakins fait allusion au montant de la caution qu'il trouve élevé (2.000$) pour un "clochard". -Tu m'étonnes !- Quand à son complice, le jeune Hector Rivera, tout est bidon à son propos : son nom, son adresse et mise à part quelques photos, ils n'ont rien sur le sujet.

Dans une autre église où Kévin a déjà séjourné, une sœur qui ne sait absolument pas ce qu'est devenu le jeune homme demande l'aide d'un jeune fidèle prénommé Hector mais le garçon n'a aucune idée de qui est Kévin.

La loupiotte allumée, Goren lui demande s'il s'appelle Hector Rivera et devant une réponse affirmative de l'intéressé, il lui montrera une photo du complice de Kévin qui se dit être "Hector". Goren lui demande alors s'il le connaît et après une brève hésitation (il sera poussé par la sœur) Hector leur dira qu'il s'agit de Chiggy Rios ; et il leur apprend que Chiggy a lui aussi quitté sa famille d'acceuil pour retourner vivre avec son père.

Chez le père Rios, on voit qu'entre le père et le fils, l'amour n'est pas au beau fixe. Le père n'est d'ailleurs pas commode avec sa progéniture qu'il réveille à l'aide d'un coup de pied au … . Voulant jouer sa "racaille" devant Eames, qui aura préalablement fait un signe à son coéquipier genre : « Laisse-moi m’occuper du gosse ! », le plaque avec force et rage contre le mûr tandis que Goren le tient par la nuque afin que Eames puisse vider ses poches.

Trouvant le jeton d’un établissement de jeux vidéos pour djeuns, "Fantasmes Virtuels", le père dit à G&E que c'est l'endroit où Chiggy traîne avec ses potes ! -Euh, en parlant de fantasmes virtuels, c'est tout à fait l'effet que tu me fais Bobby, tu sais ? LOL-

Au "Fantasmes Virtuels", Eames s'approche par derrière de Kévin qui est à fond dans son jeu -pff, je suis sûre que je te bats, bouffon !- mais lorsqu'il s'aperçoit qu'il s'agit d'une fliquette, il veut lui mettre un pain, genre mélanger le virtuel à la réalité, mais ma nunuche préférée aura le reflex de se baisser et Kévin en profite pour se précipiter vers la sortie où Goren le freinera en le secouant comme un pommier, ça c'est la réalité ! -Non mais ! Essaie donc de lui faire ce que tu as voulu faire à nunuche pour voir ! LOL-

Dans la salle d'interrogatoire, Kévin regarde avec des yeux charmeurs ce qui aurait pu être son punching-ball mais Goren lui dit que cela ne sert à rien et que c'est une grosse erreur. -Normal Bobby, tu sais bien que le style de mecs de Eames, c'est le genre Howard : malade, frappadingue et malodorant ! LOL- Kévin déclare ne pas savoir qui a bien pu tuer Morris et se rassure en disant que le soir du meurtre il était en prison.

Eames lui demande son emploi du temps après sa libération mais le jeune Kévin lui répond qu'il a passé la soirée avec son copain Chiggy ; alors, elle lui rappelle son altercation avec le vieux Morris le matin du drame mais Kévin est un p'tit malin et accusera Howard d'en être l'auteur et rajoute que ce dernier a même menacé de mort Morris mais qu'en bon samaritain, Kévin l'en a empêché ! -Tu parles !- Dernière question de Goren sur les fringues que portent Kévin. En effet, il a remarqué que ses habits étaient "largement" trop petits pour lui mais Kévin ne manquant pas de répondant lui dira qu'il n'arrête pas de grandir… ben voyons, tu le prends pour un con Goren ou quoi ? Puis, G&E quittent la pièce sans répondre à sa question.

Petit pari de Deakins qui veut parier 10$ contre un croissant que les fringues de Kévin ont été brûlées et demande à Eames les déclarations de Chiggy, qui de son côté chante la même chanson. Deakins prévient ses flics qu'il ne va pas pouvoir garder Kévin en tant que voleur mais pour Goren, le vol n'est pas le mobile car ce n'est pas avec les vols des troncs qu'il a pu payer sa caution. A son avis, il y avait autre chose avec Morris. -Ok, mais quoi ? Parce que moi, je suis à l'ouest ! LOL-

Au domicile de Morris, G&E parlent à sa fille qui n'a jamais entendu son père parler de Kévin Donovan. Eames lui fait comprendre qu'il se pourrait bien qu'une relation autre que celle du travail aie pu lier son père à Kévin… A cette nouvelle, la jeune fille acquiesce la chose. -Ah, bon ? Ce serait ça, l'autre chose ???!!! L - La fille cherche à savoir si Kévin est l'assassin de son pauvre père mais n'ayant aucune preuve, Eames est bien obligée de lui dire qu'ils n'en savent rien.

En fouillant -COMME D'HAB'- Goren a trouvé des photocopies des livres de comptes de l'église St-Justin. -Hum, ça pourrait sans doute expliquer une arnaque !-

On retrouve Kévin et son prêtre, Mike Chain en pleine discussion dans le sous-sol. Kévin lui dit que les flics croient qu'il est le meurtrier de Morris -mais ayant pris des cours de théâtre aux cours Florent, ce n'est pas lui !- et le pater le fixe avec un air qui dit : « Ouais, c’est ça. Pas à moi. Je sais bien que c’est toi qui l’a vidé de son sang ! » et Kévin lui demande s’il pense aussi que c’est lui le meurtrier et le prêtre lui dit qu’il n’est pas là pour croire ! Il lui suggère d’aller se faire soigner à Brooklyn dans un centre de désintoxication mais en colère, Kévin le menace d’un cutter en refusant l’offre… puis il s’en va en lui disant qu’il sait où trouvé ce qu’il cherche. -Ah, la jeunesse !-

Au bureau de la trésorerie de l’église, la comptable dit à G&E qu’il s’agit bien des comptes de la quête pendant les messes mais que ce sont les prêtes qui sont chargés des comptes et non Morris. Ce dernier était simplement chargé de récolter l’argent soit 5.000$ pendant la semaine et 10.000$ le dimanche. Elle leur dit aussi que l’argent est soigneusement déposé dans un coffre et que seuls les prêtes et Morris ont le code. Mais elle termine en disant qu’elle ne sait pas pourquoi Morris avait ces photocopies chez lui.

Au commissariat, G, E&D supposent. -LOL- Deakins suppose que Morris piquait l’argent de la quête. Eames suppose que Kévin l’a découvert et qu’il le faisait chanter, ce qui expliquerait qu’il ait pu payer sa caution. Et Goren suppose que Kévin est devenu trop gourmand et qu’après une ultime dispute, il a tué le vieux.

Pour Deakins, toutes ces suppositions ne sont que des… suppositions. Il est temps pour ses inspecteurs de lui apporter des preuves alors Goren continue de supposer que Morris étudiait la compta à ses moments perdus ! Ah, ah, Deakins ne sait plus quoi répondre. -Bien joué Bobby, chui avec toi !-

Eames apprend qu’une personne de la prison a téléphoné à l’église de St-Justin mais ils ne savent pas qui a répondu à l’appel. Une chose est sûre, c’est que 2 heures après cet appel Kévin et Chiggy étaient libres !

Dans la salle d’interrogatoire, Chiggy affirme n’être au courant de rien ; ni d’où provient l’argent qui a servi à payer la caution, ni du bizness qui se passe à l’église et encore moins du meurtre mais continue de dire qu’il a passé toute la nuit à traîner avec Kévin.

Eames (qui a décidé de lui faire peur -ben oui, elle nous fait voir qu’elle a des biceps et des triceps, lol-) lui dit qu’ils savent que c’est Kévin qui a tué Morris, qu’ils savent qu’ils le sait et qu’il lui a prêté des fringues mais elle insiste en disant qu’ils peuvent le faire mettre en taule avec ou sans son super pote ! Chiggy sait que la police n’a rien de concret sur lui qui pourrait l’envoyer dans un endroit pas très éclairé mais Eames lui dit qu’il leur est possible de fabriquer des preuves, de mentir… et Goren en rajoute en disant qu’ils peuvent même trouver de "faux" témoins, ce qui fait perdre à Chiggy toute l'assurance qu'il avait.

Le gamin dit alors tout ce qu'il sait et qu'il ne sait pas sur Kévin. Il leur dit qu'il ne sait pas à qui Kévin a téléphoné lorsqu'ils étaient en prison, ni qui a payé la caution mais que dès leur sortie Kévin est allé à St-Justin pour faire quelque chose pendant que de son côté il est allé "Chez Mario". Il dit aussi que dès le lendemain matin, Kévin est arrivé ses vêtements tâchés de sang et lui a demandé de lui en prêter… il déclare avoir brûlés les habits. -Ben, tu vois Deakins, tu aurais gagner ! LOL- Il leur redit qu'il ne sait absolument rien de la provenance de l'oseille et que selon Kévin, c'est Dieu qui lui a offert logis et pognon.

Au domicile de Kévin, G&E, escortés par des collègues, pénètrent dans l'appartement et découvrent allongé sur le sol du salon, le corps sans vie du locataire.

Docteur Goren nous détaille le crime : « Il a une belle entaille au front. Il est tombé sur le sol. Ensuite, il a été étranglé… on peut voir les traces de pouces sur la nuque. Le corps a été retourné après sa mort. Intéressant ! » -Oui, oui, Bobby, tu es toujours très intéressant ! Euh, ah, tu parlais de la façon dont a été tué Kévin ? Mouais, bof, c’est pas aussi intéressant mais bon… Ce qui est vraiment intéressant, c’est qu’il nous dit tout ça sans même avoir bougé et/ou touché le corps. LOL-

Eames a trouvé dans la cuisine une boite de conserve cachant une liasse de biftons et de la méthadone. -Moi, j’ai pas besoin de planer quand je regarde mon flic préféré ! LOL- Vu qu’il n’y a pas eu d’effractions ni de vols, elle en déduit (toute SEULE) que Kévin connaissait son assassin. -Alors Kév’, tu sais qu’il y a un proverbe qui dit : « Ne fais jamais à personne ce que tu ne voudrais pas qu’on te fasse ! » et un autre qui dit : « Un prêté pour un rendu ! » et le mien perso : « Bien fait pour toi, espèce de gros nul !!! » Puis avant de partir, Goren donnera le porte-feuille de Kévin à un collègue et dira au légiste que la mort est due à une strangulation… -Eh ben, en voilà un qui va pouvoir rentrer plus tôt à la maison ! LOL-

Le propriétaire apprend à Goren que l’appartement qu’occupait Kévin appartenait à Esther Covinghton, sa grand-mère décédée un an plus tôt. Il lui apprend aussi que Kévin vient d’emménager et que c’est son oncle qui a appelé puis payé trois mois de loyer d’avance… l’oncle en question n’a pas donné son identité et s’est contenté de dire qu’il était le fils d’Esther et a donné l’argent en liquide à Kévin pour qu’il le paie. Et comme dira Eames à Goren : « Après avoir passé 18 ans en famille d’acceuil, Kévin revient vivre chez son oncle, c’est touchant ! » et il lui répondra : « Très touchant ! »

De retour à l'église St-Justin, G&E interrogent le prêtre -encore un ? Pff, je vais perdre la tête avec tous ses hommes de foi ! Va falloir que j'aille me confesser tiens !!- qui leur dit que Esther Covinghton a vécu durant 30 ans dans la paroisse avant de déménager mais il n'était pas au courant que Kévin vivait dans son appart' ! Eames cherche à savoir si c'est une personne de l'église qui a tout arrangé mais le prêtre qui n'en sait rien demande si ça pourrait être Morris Albernati : Goren lui dit qu'ils ne sont pas sûrs et lui demande alors la permission de jeter un œil dans ses livres de comptes mais monsieur le prêtre lui dit être au courant des photocopies identiques trouvées chez Morris mais tentatives désespérée de Goren pour le faire changer d'avis, le prêtre les salue en leur disant qu'il va vérifier lui-même les comptes et qu'il les tiendra au courant des résultats. -Hum, elle me paraît louche l'attitude du saint homme !-

Eames sort alors les crocs (rrr) en lui parlant "mandat" et le prêtre rebondi en lui disant d'aller en parler à l'archidiocèse mais toujours sur les dents, elle lui dit qu'ils vont aller causer au substitut du procureur. -Échec et mât monsieur le prêtre ; elle t'a eu ma nunuche préférée ! LOL-

On retrouve le saint homme en réunion avec d'autres hommes de foi à qui il annonce que des détournements ont été commis. Il leur dit que le sacristain Morris Albernati volait et truquait les comptes de leur église St-Justin qui est reconnue pour venir en aide aux sans-abris. Il ajoute que l'archidiocèse leur fait totalement confiance pour remettre tout en ordre afin d'éviter un scandale et reste rassurant sur le fait que Morris étant mort, il ne posera plus aucun problèmes.

Dans le bureau de Deakins, on retrouve encore et toujours le prêtre -va vraiment falloir que j'aille me confesser !- qui n'est pas venu seul puise qu'il est accompagné de son avocat qui explique l'escroquerie à D, G&E. Toutefois, malgré le fait que Morris ait commis ces vols durant plus de 18 mois, "mon père" souhaite que l'affaire ne soit pas ébrutée car il était malgré ça un homme bon. Deakins le stoppe en disant qu'il ne peut pas accepté cette idée car il y a eu meurtre mais l'avocat (du diable) tente d'aller dans l'ordre des choses : il y a eu vol suivi d'un meurtre ! Mais G&E remettent eux aussi les choses dans l'ordre : il y a eu vol suivi de deux meurtres.

Pour eux, cela ne fait aucun doute, Morris et Kévin ont été tués par un complice des vols mais pour l'avocat, seul Albernati est coupable des vols tandis que Kévin était un drogué sans doute tué pour une affaire de drogue… Deakins les remercie pour leur rapport.

Une fois les deux hommes sortis du bureau, Deakins cherche à se rassurer en demandant à ses flics -Goren est adossé sur son siège comme un écolier regardant le plafond… à moins qu'il ne pense à moi, lol- si il se peut que Kévin fut été tué par des trafiquants. Eames lui répond négativement car de la drogue et une grosse somme d'argent a été trouvés chez lui. Quant à la fameuse histoire de l'oncle, il lui est clair que c'est soit Morris ou un autre personne de l'église.

Deakins se tourne vers Goren -toujours la tête dans les nuages- et lui demande s'il a une idée lumineuse à partager. -Euh, hey là Deakins chui pas d'accord ! Les illuminations concernant Bobby, je m'en charge… non mais, c'est moi qui a eu l'idée de la "loupiotte illuminée"! Après m'être confessée, va falloir que j'aille déposer mes droits d'auteurs. Une question se pose : Vais-je pouvoir faire tout ça en une journée ? LOL- Goren redescendra de son nuage et lui répondra que non…

… Sortis de son bureau, Goren dit à Eames qu'il pensait à moi -euh, pardon, je m'égare ENCORE- qu'il repense à Kévin retrouvé allongé sur le dos comme s'il regardait les étoiles.

Goren demande au médecin légiste de la police une analyse chimique de la peau des mains et du visage de Kévin.

Comme c'est mignon ; alors que Goren étudie la religion catholique à son bureau -il a au moins une dizaine de bouquins sur le sujet- Eames lui apporte ce qui semble être un humburger… -Tu aurais pu au moins faire l'effort de lui ramener un menu Big Mac quand même ! LOL- et elle lui demande si il compte se reconvertir et on apprendra que Goren est un ancien enfant de chœur. -Et en plus, il sait chanter, alléluia !- Il lui montre un passage de la bible que nous ne lirons pas.

Au bureau de Carver -ben, il était temps !- G&E lui demandent un nouveau mandat pour les appartements des prêtres afin de trouver des lettres écrites pour ou par Kévin car l'analyse chimique a révélé deux sortes d'acides plus couramment appelé "huile d'olives et du balsamine" sur le front de Kévin ; c'est ce qu'utilisent les prêtres pour les derniers sacrements chez les catholiques. -Et c'est aussi utilisé pour faire de la vinaigrette chez les mangeurs de salade ; à part les lapins qui aiment leur laitue crue, mais ça, c'est une question de goût ! LOL-

Ça y est, Ron a sa première illumination car il comprend aussitôt que Kévin a eu le droit à un extrême-onction par le prêtre qui la tué ! -Ben tous comptes faits, je me demande si je vais aller me confesser car je ne veux pas finir comme Kévin à cause de tous mes pêchés… mignons ! LOL-

A l'église, l'avocat de la paroisse réfute le mandat qui ordonne de fouiller les chambres mais c'est trop tard, des policiers embarquent tout ce qu'ils voient et il menace G&E des futures nouvelles qu'ils auront de l'archidiocèse et devant une telle frayeur Goren en profite pour lui donner le mandat qui ordonne l'étude de leurs comptes… et tic, il ne parle plus l'homme de loi/foi !

Au bureau du commissariat, un comptable explique le déroulement de l'argent de l'église. -Franchement, je n'ai pas eu l'envie de tout vous dire dans le détail, donc j'ai fait un mix.- On apprend qu'entre l'entrée de l'argent et sa sortie du coffre, l'écriture n'est pas la même que celle du sacristain Morris Albernati. Donc le voleur de l'argent de la quête ne peut être qu'un prêtre, car n'avez-vous pas oublié que seuls les prêtres et le sacristain connaissent le code !

C'est quand même 1.500$ par semaine qui étaient volés en petite coupure pour finir en billets neufs de 100$ dans la boite de conserve de Kévin.

Les numéros des billets retrouvés chez Kévin ont amené nos renifleurs à interroger une employée de banque que ne se souvient que de serveuses venant échanger des petites coupures en grosses mais lorsque Eames lui dit que l'homme recherché a pour habitude d'échanger 1.500$ par semaine, la jeune femme se rappelle d'un homme d'âge mûr tenant un kiosque à journaux sur Columbus venant chaque lundis matins. Sa description amène G&E…

… A arrêter le prêtre, Mike Chain -rrr, ça m'énerve car je n'ai pas leur nom en tête, mais ce que je peux vous dire c'est que c'est celui du générique- qui était en train de servir des repas aux sans-abris.

Malgré la résistance de quelques sans-abris ne voulant pas laisser passer G&E, Mike les rassure en leur disant que ce n'est pas grave et qu'il va revenir. -Ouais, ouais, c'est ça ouais.-

Alors que le prêtre "arrêté" est seul avec son avocat dans la salle d'interrogatoire, ce dernier lui conseille d'invoquer son droit à garder le silence mais le prêtre refuse et décide de plaider coupable. Pour l'avocat, cette réaction est due au stress et il essaie de raisonner son client mais le prêtre regardera son avocat dans les yeux en lui avouant le meurtre de Kévin et les vols.

Mike lui dit qu'il payait Kévin car il était son amant ; il dit qu'il croyait pouvoir le contrôler mais après qu'il ait compris qu'il était responsable de la mort de Morris il a pris peur ! L'avocat lui demande si Kévin avait l'habitude de le frapper et alors qu’il lui répond que oui, G&E entrent dans la pièce où ils se font refouler quand l'avocat leur dit que son client ne souhaite pas faire de déclaration. -Si c'était moi qui était à la place de la nunuche, je l'aurais fait parler le prêcheur ! LOL-

Dans son bureau, Carver propose à l'avocat du prêtre, un arrangement : meurtre sans préméditation avec une peine de prison allant de 25 ans à perpétuité mais l'avocat refuse catégoriquement et il lui montre alors un document sur lequel il est écrit que Mike Chain était une épouse… un époux battu car il a été hospitalisé plusieurs fois pour coups et blessures. L'avocat dit à Carver qu'il est en mesure d'avoir des témoignages tels que ceux des voisins de Kévin Donovan.

Carver trouve ridicule d'attribuer le syndrome de la femme battue à un couple gay mais l'avocat lui remémore une ancienne affaire similaire mise à jour lors du procès. Il demande un autre arrangement : meurtre sans préméditation avec 10 ans de mise à l'épreuve sans détention. Carver refuse à son tour en restant sur son propre arrangement alors l'avocat s'en va sans dire un mot en lui laissant le dossier en main. -Ah, Carver, tu n'es pas si chiant en fait… Tu sais vraiment ce que tu veux et tu ne démords pas ! C'est bien.-

Sur les marches du tribunal, Carver explique à G&E ce qu'il pense de la défense du prêtre et est d'accord sur le fait que le coup du syndrome peut faire pleurer les jurés. Après une brève discussion, la seule façon de condamner le prêtre, c'est de prouver sa complicité par rapport au meurtre de Morris.

De retour à l'église, G&E parle avec un prêtre (ENCORE UN) qui leur dit qu'il a vu Mike Chain parler à Morris Albernati l'après-midi de son meurtre mais il déclare ne pas les avoir senti énervés ou en colère. Malgré le fait que le prêtre connaissait Morris depuis 10 ans, il leur dit qu'il n'était pas au courant de son homosexualité.

G&E apprennent que le soir où est sorti Mike, il a dit à ses pères qu'il allait voir une paroissienne malade mais qu'aucun d'eux ne s'est posé de questions car cela faisait partie de ses habitudes de sortir chaque soirs durant 2-3 heures. Eames a un doute : -elle doit se demander si elle a emmené sa tête avec elle, lol- elle doute en effet de l'exclusivité de Mike envers Kévin. Tin_tin.

A leur bureau, Goren examine les livres du père Chain, -ben ouais, fallait bien que quelqu'un le fasse vu que Eames est toujours en train de se demander si elle a sa tête sur ses épaules, lol- et petite charge facile pour la nunuche qui examine les reçus des stations services quand son cervelet fera "tilt". Elle lit un reçu provenant de Dalawana, ville du New Jersey.

En connections avec les cellules de Goren, ils récupèrent le porte-feuille de Kévin où lui aussi a un papier où il y figure le nom et l'adresse d'une personne : Mélanie Grasso.

Chez elle, Mélanie dit à G&E qu'elle n'est pas du tout une fidèle de St-Justin et que c'est non loin de son domicile qu'elle va prier le Tout Puissant. Goren lui rappelle pourtant qu'elle a été une paroissienne de l'église avant qu'elle ne vienne s'installer dans la ville.

Au fur et à mesure de la conversation, on apprend qu'elle a eu une relation avec Mike Chain (qui se dit être gay) lorsqu'elle était jeune et qu'elle est tombée enceinte… l'enfant était : Kévin Donovan. Elle raconte que personne n'était au courant du lien de parenté qui unissait Kévin et Mike qui lui avait assuré qu'il s'occuperait toujours de leur fils dans le plus grand des secrets.

L'aimant plus que tout, Mike a tout fait pour qu'il ne sache jamais qui est sa mère mais Goren lui dit que c'est grâce à Kévin qui avait ses coordonnées dans sur lui qu'ils l'ont retrouvée. A l'annonce de cette nouvelle, Mélanie se met à pleurer car Goren la met au courant des excès de violence, de rage et de colère de son fils et comprend alors que pour la protéger elle et sa famille, Mike a tué son propre fils.

En sortant de la maison, Eames est bien décidée à parler de Mélanie Grasso à Ron Carver et du fait que Mike Chain n'a pas tué Kévin Donovan parce qu'il était battu mais seulement pour sauver son ancien amour et sa famille. Goren quant à lui n'est pas d'accord avec elle. Il pense qu'il n'est pas nécessaire de détruire une famille pour un témoignage et bien que nunuche ne démord pas, Goren réussira à gagner deux jours de sursis. -C'est bien Bobby, c'est ton charme ravageur qui l'a faite changer d'avis ! LOL Et puis dis-toi que ce n'est pas de ta faute si elle n'a pas de cœur cette fille… elle n'a déjà pas de cerveau ! LOL Aaah, que tu es encore plus génial avec ta cape de sauveur de "la veuve et de l'orphelin", c'est trop mignon.

Goren rend visite à Mike qui est détenu à la prison de Rickers mais son avocat présent, il demande à lui parler seul à seul mais l'avocat refuse de le laisser parler à son client. Goren s'adresse directement à Mike en lui disant qu'il veut parler avec lui de Mélanie… Il demande à son avocat d'aller voir ailleurs si j'y était ! LOL

C'est parti, Goren lui dit tout sur Mélanie, comment ils sont remontés jusqu'à elle et lui demande depuis combien de temps Kévin connaissait l'existence de sa mère. Mike lui répond que cela faisait quelques semaines et qu'il avait même menacé de la faire chanter, chose qu'il était hors de question de laisser faire.

Goren lui être conscient qu'il ne pouvait pas aller à la police sans que l'affaire ne soit rendue publique et en profite pour lui dire que s'il est vraiment décidé à invoquer le syndrome de l'épouse battue pour se défendre au tribunal, le procureur fera alors témoigner Mélanie pour fournir un autre mobile pour le meurtre. Il continue en disant -et là, c'est "The Bobby's Smooth Talk"- que son histoire pourrait bien marcher car si l'un des jurés est touché par son histoire, il se pourrait que ce même juré fasse réduire sa peine de prison… s'il y avait jugement, bien-sûr !

Mike réagit et regarde très fixement Goren. Puis ce dernier sort sa dernière carte, celle qui sauve Mélanie et sa charmante petite famille -car Bobby, il y tient plus que tout- en demandant à Mike d'accepter l'arrangement de Carver soit une peine de prison allant de 25 ans à perpétuité puis joue sur la corde sensible en lui rappelant qu'il a toujours fait le bon choix pendant toutes ses années et qu'il doit continuer dans cette voie (pendant que Goren parle, Mike pleure toutes les larmes de son corps) et le voyant tout de même hésiter, Goren lui parle de sa peur d'aller en prison qui est justifiée, ses doutes sur se foi, sa culpabilité et lui sort la Bible mais pas n'importe quelle Bible, SA BIBLE et lui demande de trouver les bonnes réponses.

Goren s'en va en le laissant seul devant son annuaire biblique.

Goren est dans le bureau de Carver qui lui apprend que Mike Chain a accepté son offre et lui demande si il sait pourquoi le meurtrier de Kévin a soudainement changé d'avis mais Goren lui dit droit dans les yeux qu'il n'en sait strictement rien.

Carver lui fait savoir qu'il sait qu'il est allé lui parler sans la présence de son avocat et demande si il l'a menacé et Goren se contente de lui répondre qu'un procès aurait pu nuire et détruire plusieurs personnes. Là, Carver qui mon sur son poney -lol- veut savoir si ce que dira Mike à la barre sera la vérité car il est hors de question qu'il viole son serment à cause d'une bêtise, mais Goren rebondit en lui demandant si le véritable mobile fait partie de ce qu'il doit savoir et devant une réponse négative du substitut, il lui dit alors qu'il n'y a pas de problème !

Rrr, Carver qui n'arrive pas à monter sur son "petit poney" se lève et avance vers notre super flic au grand cœur, s'assoie sur le bord de son bureau et lui face to face ce qui sera la phrase de fin : « Goren, si jamais tu t’amuses à m’refaire un coup d’ce genre… j’te fais virer ! » et là, big plan sur Goren l’homme qui risque sa carrière pour épargner un drame familial.

NOTE : 3/10

Mon avis : Bof, je n’ai pas vraiment aimé cet épisode. Il y a plus de mauvaises scènes que de bonnes. Celles que nous pouvons retenir sont celles qui opposent G&E et la dernière en G&C… le reste est comme j’adore le dire : « BOF ! » L’histoire pourrait être pire car si l’histoire était restée sur le prêtre gay qui tue son amant parce qu’il est battu, l’épisode n’aurait pas pu durer 40 minutes. Le côté intéressant est d’inclure un nouveau facteur qui remet ne serait-ce jusqu’à la fin, l’épisode sur les rails sauf que la locomotive n’est pas pressée d’avancer !

Review réalisée par Stef

Episode diffusé sur NBC le 17/10/2001
Review en ligne depuis le 23/12/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7