New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 1.07

10 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 1.07 : Poison

Review réalisée par Ororo


Une infirmière suspectée d'empoisonnement

Plusieurs patients de l'hôpital de Bellmore meurent, empoisonnés au cyanure. Sur les lieux, Goren "renifle" un mort et sent une odeur de cyanure. Les autopsies des autres corps seront faites et des traces de cyanure apparaîtront également. Pour Boby, c'est un terrorisme médical qui se profile. Il remarque qu'il y a eu des "codes bleus" chroniques à l'hôpital Bellmore. Et que les patients ont, étrangement, été tous sauvés. L'inspecteur juge que c'est beaucoup trop pour un service de chirurgie. Une infirmière est suspectée. Goren fera le profil suivant : "C'est un ange de la mort, probablement pas un médecin, la trentaine, célibataire, vivant seule ou chez ses parents, elle a fait des bourdes dans son boulot, comme des retards chroniques, des petites erreurs qui apparaîtront dans son dossier. Elle est narcissique et possède une intelligence au dessus de la moyenne."

Colleen Braxton est cette infirmière qui correspond exactement au profil évalué par Goren. Son travail est reconnu à l'hôpital. Elle sauve la vie des gens en déclenchant des "codes bleus".
Eames lui dira : "Les gens vous admirent car vous sauvez des vies."
Colleen adoptera un profil modeste : "J'étais simplement là. Et les autres fois aussi, c'est tout!".
Mais Goren ajoutera : "Cela vous console des mauvais regards, comme quand vous arrivez en retard à votre travail, ou quand vous commettez des erreurs..."
Colleen Braxton est confondue et montre beaucoup de gène. Nos inspecteurs la cuisinent et elle craque très vite. Colleen avouera qu'elle a injecté un produit aux patients pour que leur coeur s'arrête de battre -??????- Et qu'après, elle déclenche des "codes bleus", et fait ensuite ce qu'il faut pour que les patients revivent -!!!!!!- Mais Colleen soutiendra aux inspecteurs qu'elle n'a jamais empoisonné les personnes avec du cyanure. Et Goren la croira.

Briscoe, la question de trop

Les autopsies des 4 morts ayant révélées un produit commun, le nécédrol, Goren croit à une opération de terrorisme potentiel. Pendant ce temps là, l'auteur de ces empoisonnements continue à aller dans des drugstores et remplace des boites de médicaments par des boites "trafiquées" au cyanure. Et ce, dans différents drugstores éparpillés dans toute la ville! Pour mieux brouiller les pistes. Et provoquer une panique dans la ville. Un vrai terrorisme médical.

Pour notre duo, il faut donc retrouver les policiers qui avaient enquêté sur les premiers cas d'empoisonnements. Et ces policiers sont les inspecteurs Briscoe et Green. Des connaissances bien connues qui font donc une apparition dans la série.

Eames demande : "Vous avez avancé dans votre enquête?"
Pas le moins gêné du monde, Green explique ses anciennes investigations. Mais son collègue voit les choses différemment. L'inspecteur Briscoe réagit : "Alors, vous nous en dites plus, ou on continue le jeu des questions?"
Goren intervient : "L'armoire à pharmacie!"
Green réplique placidement : "Cela voudrait dire que l'on n'a pas su où regarder?"
Eames avec tout son franc-parler : "On n'est pas censé vous renseigner, mais oui!"
Goren explique tout et Briscoe a du mal à y croire. En fait, ce dernier n'aime pas trop que l'on vienne fouiner ou reprendre ses anciennes investigations. Alors, Briscoe s'emballe un peu : "C'est ridicule! Et avez-vous l'intention de le faire savoir au reste du monde?"

Goren sent nettement que Briscoe est un peu tendu par le fait de repasser derrière lui dans son enquête. Personne n'aime ça en fait. Mais Boby va répondre très habilement : "Mais si par hasard, il y avait une fuite, ce ne serait pas une mauvaise chose!". A cette réponse, l'inspecteur Briscoe montre de l'embarras bien légitime. Car que signifie la réponse de Boby?

Si Briscoe n'alerte pas la presse, et qu'un terrorisme médical apparaît à New York, et bien l'inspecteur Briscoe le portera sur sa conscience. Car Boby l'avait mis au courant! Maintenant, c'est à lui de voir. Son secret, Boby l'a astucieusement fait partager. Et Goren ne veut pas se prendre la tête avec la presse car il préfère laisser cette tache aux autres! Incontestablement, Briscoe a posé la question de trop.

Trudy en ligne de mire

Trudy est la responsable de cette vague d'empoisonnement. Son mari était mort 5 semaines avant. Et son cas a été découvert que 2 jours après les empoisonnements de l'hôpital Bellmore. Idéal pour brouiller les pistes. Pour le mari de Trudy, le diagnostic initial avait été le suivant : mort d'une embolie pulmonaire. Mais depuis la vague de presse(que Briscoe a finalement contacté), le corps du mari de Trudy a été exhumé. Et son autopsie approfondie a montré qu'il avait été empoisonné aussi au cyanure.
Au préalable, Trudy avait fait une demande de franchise pour ouvrir un magasin de vêtements pour enfants. Elle avait décroché sa franchise en se montrant convaincante. En affirmant qu'elle allait recevoir une forte somme d'argent suite à une action en justice. Et qu'avec cette somme, elle allait pouvoir commencer à payer sa 1° année de licence, avant même de commencer à ouvrir son magasin!
Quand Goren recevra une copie du contrat de franchise de Trudy, il détectera le mobile du crime : "Voilà notre mobile! Trudy a tué 6 personnes innocentes et malades, pour cacher le fait qu'elle avait tué son mari pour l'argent d'un procès!". Et ce mobile diabolique, l'inspecteur saura parfaitement le retourner contre son auteur!

Goren et Eames auront Trudy en ligne de mire et iront perquisitionner à son domicile. Eames se montrera rassurante : "Les domiciles des victimes sont automatiquement fouillés. C'est une procédure normale." Bien sur, aucune trace de cyanure chez Trudy. Mais Boby a remarqué le dossier de demande de franchise.
Par la suite, Goren apprendra que des commandes de cyanure ont été faites au domicile de la mère de Trudy! Car le père de Trudy, décédé de mort naturelle, était photographe. Or le cyanure est employé pour les développements argentiques des photos. Le domicile de la mère de Trudy sera donc fouillé. Mais toujours pas de trace de cyanure. Toutefois, la mère sera arrêtée...

Une mère innocente emprisonnée

Goren soupçonne que Trudy est responsable des empoisonnements. Mais il n'a aucune preuve. Et pour les avoir ces preuves, il va utiliser des méthodes ignobles -Nous nous désolidarisons devant de telles méthodes minables. La stratégie de Goren nous semble bête et méchante. Rendant l'épisode très médiocre-
Bon, cette infâme stratégie consiste à envoyer la mère en prison! Pour que la fille ait des remords. Car son chèque empoché, Trudy ne compte plus empoisonner personne. Elle a prévu de se ranger tranquillement avec l'ouverture de son magasin. Mais Goren veut forcer Trudy à commettre une erreur. Pour la persuader, Goren lui dira : "Votre mère va aller en prison et nous en sommes désolés. Il y a une machine judiciaire prête à la broyer et rien ne pourra empêcher ce qui va arriver."
Trudy répliquera : "C'est insensé! Ma mère n'a jamais fait de mal à une mouche de toute sa vie!"

Entre-temps, Goren avait appris une clause importante dans le contrat de franchise de Trudy. En effet, la marque se désengage de son franchisé si ce dernier contribue à une mauvaise publicité pour la marque! Et l'inspecteur s'engouffrera "pitoyablement" dans cette faille. Car une mauvaise publicité, c'est exactement le but "inavoué" de Goren. Il faut pour cela que cette mauvaise publicité fasse, par exemple, les gros titres du Ledger -!!!!!!!- Et comment? Et bien, rien de mieux qu'un procès pour y parvenir -!!!!!!!- Et avec la Une du Ledger, Goren ira voir la responsable du franchiseur de la marque, qui blêmira devant cette publicité néfaste! Goren lui dira : "Le magasin du cyanure : cela donne matière à réflexion!". Évidement, le franchiseur va reconsidérer sa position. Car il est hors de question que la mère d'un franchisé soit une terroriste suspectée d'empoisonnement. L'accord sur la franchise de Trudy sera illico annulé et refusé tant que sa mère ne sera pas reconnu innocente devant un jury populaire : "Nous allons attendre le verdict du procès, mais d'ici là, nous n'avons pas d'autre choix que de vous refuser la licence!".

Lors de sa mise en accusation, la mère de Trudy est en état de choc. La pauvre dame n'aura même pas la force de plaider "Non coupable"! C'est dire la douleur profonde infligée par "l'affreux Goren"! Il faut savoir que cette dame âgée, très bien conservée par ailleurs, est l'innocence même! On le lie d'emblée sur son visage! Quand le juge, sous la pression de Carver, se prononcera pour la mise en détention, on tremble à l'idée que cette dame fasse une attaque au contact de la prison! Trudy est très troublée par le verdict du juge car elle se fait du mouron pour sa mère. Vu son age avancé, supportera-t-elle la pression carcérale?

Trudy dans la boîte

Très inquiète de cette situation, Trudy ira dans les locaux de la Section Criminelle pour chercher une solution à tous ces problèmes qui, pour elle, n'ont aucune raison d'être! En fait, Trudy, complètement affolée par tout ce foin, se jette carrément dans la gueule du loup!

Trudy plaidera par tous les moyens l'innocence de sa mère. Mais Goren refuse de la croire et tente de la persuader : "La seule chose qui puisse sortir votre mère de prison et que vous retrouviez votre franchise, c'est un élément nouveau!".
Intriguée, Trudy demande à Boby de préciser. Goren ne se fait pas prier : "En général, les coupables envoient anonymement à la presse cet élément nouveau. Très souvent, cet élément nouveau est une preuve irréfutable. Les coupables l'envoient pour attirer l'attention mais surtout parce qu'il ne supporte pas qu'un autre recueille tout le crédit de leurs actes démentiels. Voila pourquoi les coupables se manifestent!"
Et pour provoquer Trudy encore plus, Goren lui précise que tout ceci n'arrive jamais! Donc sa mère va aller en prison! Un point c'est tout!

Trudy est ainsi mis "indirectement" au défi par Boby. Et elle va immédiatement plonger dans le piège! C'est dire si elle est excessive! Elle va envoyer du cyanure au New York Ledger par voie postale pour montrer que le coupable court toujours. En fait, elle vient de creuser sa propre tombe. Car la Section Criminelle la piste... On verra une vitre teintée d'une fourgonnette s'abaisser quand Trudy la postera cette fameuse lettre. Et dans cette fourgonnette, il y a une caméra au super-zoom qui va mettre en boite, Trudy prise sur le fait, la main dans le sac! La boite aux lettres sera immédiatement démontée et la lettre de Trudy, adressée au Ledger, sera analysée. Et là, pas de doute possible. C'est bien du cyanure à la composition rigoureusement identique aux premiers empoisonnement de l'hôpital Bellmore. Les inspecteurs ont leur preuve et Trudy sera arrêtée.

Note : 3/10.

Le mobile est savant et les inspecteurs de la série mère font une apparition. Mais cet épisode est trop médiocre car trop incohérent. On se demande encore, comment Ron Carver a pu laisser faire Robert Goren! Mais tout ceci est la faute du scénariste! On ne le verra pas, mais la mère sera relâchée. A presque 70 ans, le contact du tribunal et de la prison n'a pas fini de hanter ses vieux jours. Une stratégie écoeurante et lamentable. On saque sans état d'âme cet épisode.

Review réalisée par Ororo

Episode diffusé sur NBC le 11/11/2001
Review en ligne depuis le 22/12/2003

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7