New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 2.03

9 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 2.03 : Anti-Thesis

Review réalisée par Ororo


Intro et présentation

Avec Olivia D'Abo (Elizabeth Hitchens aka Nicole Wallace) Linda Emond (Dr. Christine Fellowes) Daniel London (Mark Bayley) Reg E. Cathey (Professeur Roland Sanders) Philip Bosco (Dr. Winthrop)

Le poste de Mr Winthrop, directeur de l'université d'Hudson, sera bientôt vacant.
Deux candidats postulent : le Dr Fellowes et le Pr Sanders.
Ce changement inquiète l'étudiant Mark Bayley qui n'aura pas encore fini sa thèse cette année.
Il demande l'appui du Pr Sanders pour obtenir une énième dérogation pour l'an prochain. Mais celui-ci lui répond que c'est encore du ressort de Winthrop.
Le Pr Sanders est un excellent enseignant... quand il daigne se montrer en cours, car il est actuellement débordé par son nouveau disque de rap à produire! C'est Mark Bayley qui lui corrige ces copies. Or, le Pr Sanders se montre dédaigneux envers sa personne "Quel dommage Mark ! Mettre 10ans de travail au caniveau!" mais Bayley n'ignore pas que Roland Sanders est le grand favori pour remplacer Winthrop.
Il va bientôt commettre un crime sur la personne du Dr Winthrop et de sa secrétaire...

Goren et Sanders

Après des questions de routine, Goren se précipite sur une pile de copies corrigées.
Il lit un morceau et s'exclame à Sanders : "Ils sont marrants vos cours!"
Sanders, un afro-américain rappeur, lui répond : "Ah! J'essaie de les animer un peu!"
Ils en rigolent ensemble mais Boby enchaîne : "La civilisation : une veille garce en voie d'extinction; c'est drôle; C'est vous qui avez inventé çà?"
Sanders : "Non! C'est de Heisa Pound !"
Or, Boby lit dans la marge "Thomas Eliot" mais décide d'en rester là et donne la copie à Sanders et lui lance : "Ah sacré Heisa Pound".

Goren et Bayley

Après cette mini-ruse, Goren cherche l'étudiant qui corrige les copies du Pr Sanders.
Il trouve donc Mark Bayley. Il est intrigué que cet étudiant "mal fagoté" porte des chaussures à 2000$. Il lui demande :
"Qui vous a achetez ces chaussures?"
-C'est moi!
-Ce n'est pas vrai! Allez dites-moi qui... on sent bien la touche féminine!
-Personne! Je n'ai pas de petite amie!"

Alex et Boby en vieux couple

La scène sera bien croustillante car il est rare de voir nos inspecteurs se comporter de la sorte.
Bras dessus-dessous, ils rentrent dans le magasin de chaussures ou Mark Bayley a acheté sa paire.
Encore une fois, Goren prend un air efféminé et Eames s'efforce d'être nunuche, parce qu'ils voient très vite qu'ils ont affaire à un vendeur homo. Ils vont obtenir leur renseignement avec une grande finesse :
Le vendeur : "Il y a quelque chose qui plait à Mr?"
Goren : "Ah! Il n'y a rien ici qui ne me plaise pas!"
Le vendeur est ravi et en confiance...
Goren s'adressant à Eames : "Ah! Chérie! Je veux les même chaussures que ton cousin Mark!"
Eames, bien nunuche, au vendeur : "Ah oui! Il les a acheté chez vous"
Le vendeur avec un air pédant : "Oh mon Dieu Oui ! Je me souviens! O là là! Il était rentré ici avec des tennis en skate! Mais sa NANA elle, elle était à tomber! Elle lui a fait essayer une trentaine de paires! Mais lui s'en fichait totalement!"
Goren pédant lui aussi : "Accompagné? Oh chérie , ton cousin ne nous a rien dit ! J'aimerai bien savoir qui c'est?"
Le vendeur : "Oh si je me rappelle bien, c'est elle qui a payé!"
Eames : "Ah oui super! Vous avez son N° ? J'aimerai bien l'inviter à dîner!"
Le vendeur sort la fiche-client... et Goren, jouant la tante à fond, prend la fiche "Super chérie ! O regarde elle s'appelle Elizabeth ; elle a écrit Hitchens avec un e" et de sa patte gauche écrit le N° "Mais c'est le N° de l'Université d'Hudson!" s'interroge-t-il.
Le vendeur : "Si je me rappelle bien, elle m'avait dit qu'elle était professeur suppléant."
Goren, intrigué "Ah c'est curieux!" et fixant Eames "Ton petit cousin est un petit cachottier!" et refixant le vendeur "Merci!".

Robert Goren rencontre Elizabeth Hitchens

Ca y est ! Les inspecteurs sont en chasse mais ils n'ont pas idée du gibier!
Ils sonnent chez Hitchens qui les fait entrer. Après des politesses...
Goren : "Nous enquêtons sur le meurtre de Winthrop!"
Hitchens : "Oui, je sais! Mes collègues d'Oxford m'avaient mise en garde contre les dangers de la vie américaine et ceci confirme totalement leurs craintes!"
Goren : "Vous êtes déçu par cet aspect de notre pays?"
Hitchens : "Grand Dieu Non! Un peu de danger vous maintient en éveil!"... terminant par un sourire qui éblouie tout!... et continuant : "Je suppose que vous n'êtes pas là pour mes beaux yeux mais pour le meurtre de ce pauvre Mr Winthrop pour lequel, je suis désolé de vous dire, que je ne sais absolument rien!"
Eames "C'est ce que nous verrons! Nous pensons que c'est l'oeuvre d'un professeur!"
Hitchens : "Voyons inspecteur! Tout le monde sait que les professeurs sont des fonctionnaires qui n'agissent pas!"
Goren : "Vous vous incluez dedans?"
Hitchens : "Si c'était le cas, je serai resté dans mon douillet petit bureau de Man O'road à corriger des copies et à faire du bateau le week-end!"
Goren : "Et des baignades toute nue sous la fenêtre du pasteur!"
Hitchens, surprise et pouffant de rire un bref instant, enchaîne : "Bravo inspecteur! Vous avez appris par coeur la visite guidée d'Oxford en venant ici?" et le fixe d'un sourire éclatant qui défie et aguiche notre inspecteur qui se reprend :
"En fait non! J'ai passé 15 jours là-bas à... à... (il la regarde bien)... à draguer les filles!"
Mais Hitchens du tac au tac : "Il vous a fallu autant de temps pour en trouver une? Vous m'étonnez inspecteur!".(c'est clairement un défi d'ego qui se joue).
Boby est touché, il a du mal à la suivre, mais assène tout de même : "Vous ne manquez pas d'humour professeur!"
et enchaîne "Est-ce que Mark Bayley vous trouve... (il la matte)... vous trouve amusante?"
Hitchens évasive : "C'est possible mais je ne le connais pas assez bien!"

Eames : "Mais suffisamment pour lui acheter une paire de chaussure!"
Hitchens : "Oh ce n'était qu'un petit cadeau! Vous savez comment sont les étudiants inspecteur, ils ne roulent pas sur l'or! Bayley était fauché! Oui! Fauché!"-(Elle n'arrête pas de sourire!!! Folie assurée si on reste trop prés trop longtemps!)
Eames : "Etiez-vous hier soir avec Mark Bayley, Mlle?"
Hitchens, feignant ne pas comprendre la question : "Non! Pourquoi vous me demandez ça?"
Eames : " Vous auriez dû si vous étiez sa maîtresse!"
Hitchens : " Enfin, inspecteur, vous savez bien que ce serait contre le règlement d'Hudson!"...

"Incroyable personnage" doivent penser les inspecteurs!
Après Goren, Alex reste à son tour complètement pantoise, et ce, après avoir pourtant essayée de relayer Boby qui avait abdiqué devant cette diable de femme!
Sans sourciller et avec le plus grand tact, Elizabeth vient de renvoyer, et très poliment, nos deux inspecteurs à leurs chères études. On peut parler d'humiliation douce pour des enquêteurs pourtant expérimentés. Ces derniers ne peuvent s'empécher de sourire jaune, ils doivent penser qu'ils tiennent là du gros gibier, ils reviendront : c'est juré!

La mort de Mark Bayley

Notre inspecteur, après avoir étudié (trop?) le cas Hitchens au niveau administratif, se doit de trouver une stratégie. Il convoque Mark Bayley pour un interrogatoire. Ce dernier, très nerveux, avalent ses derniers chewing-gums à la nicotine, et meurt empoisonné. Mais avant de mourir, il implique Hitchens "Elle a tout combiné!" et parle d'une clé du bâtiment administratif qu'il aurait rendu à Hitchens.
Boby à Carver : "Ron! Il a impliqué Hitchens avant de mourir!"
Carver à Boby : "Désolé Boby! Mais son témoignage n'est plus recevable maintenant!"

Là encore : méfiance! Méfiance!

Car les inspecteurs ont avoué à Bayley qu'ils étaient convaincus que c'était Hitchens la commanditaire, que lui n'était qu'un pion! Bayley, cherchant à sauver ses fesses, aurait pu s'engouffrer dans cette brèche, ses peines en seraient atténués s'il existait un commanditaire!
Mais... euh.... à cette pensée, il est immédiatement puni par le Bon Dieu!
Ou alors peut-être que Hitchens rendait un petit service à Fellowes à travers Mark Bayley.
En tout cas, le meurtre de Winthrop ne profitait qu'à Fellowes, et cette dernière, n'a jamais, jamais été interrogée. Les inspecteurs ne sont focalisés que sur Hitchens. C'est vraiment troublant après avoir vu l'épisode 2.23. Le doute plane!

La ruse peu orthodoxe de Goren

Certes, assister à la mort en direct d'un suspect, peut perturber. Alors Goren ne fait pas dans la grande classe. Il fait immédiatement changer la serrure du bureau de Mark Bayley, et sûr de son fait, s'en va chercher Elizabeth, comme par hasard en train de faire (déjà) ses cartons chez, et avec, le Dr Fellowes.
Un tel détail, d'habitude, l'interpelle mais NADA!
Et pourtant là encore, Hitchens se défendra avec classe. Elle est même sublime en maîtrise de soi.
Boby la regarde bizarre, il lui déballe l'affaire Wallace, et elle ne bronche pas! Mieux, elle le nargue : "Bravo inspecteur! Indiscutablement, vous vous surpassez!"

L'essai avec la clé du Dr Fellowes dans la serrure du bureau de Mark Bayley est concluant.

Il faut savoir que le Dr Fellowes détestait Bayley car elle était jalouse que son amie couche avec Bayley.
Fellowes aurait très bien pu empoisonner ce dernier. On a vu une scène très choquante ou Elizabeth embrasse Fellowes, et après çà, on imagine bien la jalousie du Dr Fellowes!

Fellowes semble surprise, et l'air grave, fixe Elizabeth qui la supplie :
"Christine, c'est une ruse! Tu dois me croire! Je n'ai jamais pris ta clé!"
Fellowes : "Tu as couché avec ce type! Je te relève de tes fonctions!"
Et elle s'en va sans demander son reste! Elle s'en va même très (trop?) vite!

Dés lors, les inspecteurs passent les menottes (je déteste quand ils lui font çà!) :
Goren : "Nous vous arrêtons Nicole!"
Hitchens : "Et pourquoi?"
Eames : "Vous venez de vous faire virer! Votre carte de séjour n'est donc plus valable!"

Elizabeth dans l'Antre du Lion

La salle d'interrogatoire de la Section Criminelle est un lieu sombre, mal éclairé, complètement coupé de l'extérieur. Une vraie tanière! Il n'y a ni vue ni jour. Même le mobilier, métallique et froid, contribue à l'inconfort du suspect! Et il y a cette grande glace dioptrique qui donne des allures de mini-arène à cette salle!
Dans un tel endroit, il y règne une atmosphère pesante, lourde, sournoise.
Le Maître incontesté de ces lieux en a brisé plus d'uns, du plus tendre au plus méchant, du plus jeune au plus âgé. Il y a affronté toutes les personnalités, toutes les origines, toutes les couleurs.
Le Lion a toujours triomphé dans son Antre!
On y renifle encore les effluves de souffrance et même l'odeur du sang!
Il n'est bon pour personne de se retrouver dans un tel espace clôt, sans assistance, seul face au Maître de ce lieux sournois.

C'est pourtant exactement ce qui arrive à Elizabeth Hitchens...qui va bientôt en découdre avec l'implacable Robert Goren. Mais rien ne presse!

L'inspecteur commence à faire lentement le tour de son sanctuaire, comme pour marquer son territoire de son pas lourd, tout en observant celle assise en son sein. Il tient à lui montrer que ici c'est chez lui! Qu'elle est sur son terrain de prédilection! Que ici, c'est dire la vérité ou s'attendre à souffrir!
Robert Goren jubile intérieurement, en regardant son plat du jour : "une jeune gazelle bien tendre" doit-il penser, lui le Lion ! Il s'en lèche même les babines d'avance, mais il est d'humeur à partager aujourd'hui. Il envoie d'abord sa fidèle coéquipière Eames en éclaireur, telle la lionne s'en allant la première battre la savane....

Eames : "Nous savons que vous êtes Nicole Wallace! Avouez-le!"
Hitchens : "C'est inexact! Je suis Elizabeth Hitchens, professeur de littérature"
Eames : "Oh ça va! Vous avez eu votre diplôme dans une prison Thaïlandaise!"
Hitchens : "Ma chère, il ne suffit pas de savoir lire pour obtenir certains diplômes!"
Goren : "Mais personne n'a dit que vous n'étiez pas brillante, Nicole!"
Hitchens : "Elizabeth je vous prie"
Goren : "Non : Nicole! Vous avez bien raté l'échange des clés!"
Hitchens : "Vous savez parfaitement bien que ce n'est pas vrai!"
Goren : "Non, je ne le sais pas parfaitement bien! Mais le vrai coupable lui le sait!"
Soudain, Elizabeth se tait et laisse venir, sentant le piège proche...
Goren : "Donc vous ne pouvez pas révéler notre propre ruse sans avouer votre culpabilité!"
Hitchens : "Je demande l'assistance d'un avocat!"
Goren : "Vous n'avez pas ce droit!"
Hitchens : "Quoi? Mais qu'est-ce que vous raconter?"
Eames : "Vous êtes sans travail! Sans carte de séjour... etc"
Goren : "Autrement dit, vous êtes quelqu'un sans Statut!"
Elizabeth encaisse avec courage ces répliques qui font mal! Elle ne les oubliera jamais!
Goren en remet une couche : "On peut vous garder ici tout le temps que l'on voudra pour monter un dossier contre vous!"
Complètement acculée dans les cordes, mais avant le gong de fin de round, Elizabeth rassemble ses armes innocentes : elle fixe avec aplomb l'inspecteur, cligne à droite et sourit à gauche et lui lance : "Vous n'oserez jamais!"

Abéas Corpus pour Elizabeth Hitchens

Ron Carver reçoit la visite du Dr Fellows et de son avocat.
Ils réclament illico de voir Mlle Hitchens sur le champ!
Carver : "Vous n'êtes pas autorisé à la voir désolé! Elle n'a pas de statut et...."
Fellowes : "J'ai décidé de la réengager! J'ai appris que la police avait trafiqué les serrures. Tout ceci est un coup monté! C'est scandaleux!"
Carver : "Je suis désolé Dr! Vous ne la verrez pas!"
L'avocat : "C'est ce que nous allons voir! Je vais 2 rues plus loin, à la Cour Fédérale, demander un acte d'Abéas Corpus!"
Ron Carver reste seul mais a une mine fort embarrassée.
Goren aura-t-il assez de temps?....

La délivrance

Retour au commissariat ou rien ne se passe comme prévu pour l'inspecteur Goren.
Hitchens, courageuse, lui résiste. Il a les traits tirés par la fatigue et joue un baroud d'honneur :
Goren : "Quel est le nom de cette fondation à Melbourne? Je ne l'ai pas dans mon dossier!"
Hitchens : "Je parie que c'est un mensonge!"
Goren : "D'accord! Mais il faut me dire quelque chose de vrai sur vous! ou sur Nicole!"
Hitchens : "D'accord! C'est vrai! J'ai connu Nicole en Australie!"
Goren : "Ah vous voyez! Où est-elle?"
Hitchens : "Je n'en sais rien! Elle s'est peut-être fait enlever par Les Dingos ! Cela arrive souvent en Australie!"
Goren franchement agacé : "Qu'est-ce qu'elle vous a dit?"
Hitchens : "Elle m'a dit qu'elle était heureuse avec son petit copain français! Que transférer les responsabilités sur cet homme lui procurait un pouvoir inimaginable, lui permettant de commettre toute sorte de choses, sans culpabiliser une seule seconde!"
Goren prend un air grave et fixe intensément Hitchens, qui va lui sortir un truc qui va le faire disjoncter : "Ah mon tour de vous demander quelque chose! Quel âge aviez-vous quand vous vous êtes rendu compte que votre Maman n'était pas comme les autres Maman?"
Pendant quelques secondes, Boby regarde durement Elizabeth.
Il ne faut pas jouer avec le feu! Pas avec lui! Et surtout pas ici!
Il se met à grimacer et violemment donne un grand coup dans la table prés du visage d'Elizabeth qui s'était penché sur la table pour mieux écouter la réponse, en femme perfide.
Boby se lève, fait le tour de la table, s'assoit prés d'Elizabeth, et lui lance implacablement :
"Quel âge aviez-vous quand votre père vous a violé? C'est la seule explication pour votre haine aussi farouche pour les hommes!"
Elizabeth est très affectée par cette réplique qui fait mal! Elle encaisse mal! Et semble à la merci de Goren... quand soudain, miracle, on vient la délivrer!

L'avocat de Fellowes : "L'entretien s'arrête là! J'ai un acte d'Abéas Corpus! Mlle Hitchens levez-vous! Vous pouvez partir maintenant!"
Elle a même du mal à quitter cette salle de souffrance pour elle, mais trouve la force de dire à son impitoyable bourreau : "La fondation dont vous m'avez parler à Melbourne ! C'était la fondation Erst Wood!". Elle répond à ce qu'il lui avait demandé auparavant, espérant se disculper, et lui prouver qu'elle est bien Elizabeth Hitchens et non Nicole Wallace!

Mais Boby accepte mal le fait de voir sa proie lui échapper!
Au lieu de reconnaître qu'elle est bien Hitchens, il va inventer un truc incroyable qui va affirmer l'inverse!

Indiscutablement, l'inspecteur Goren, en acceptant mal l'échec, devient méconnaissable.
Sa vista et son flair s'envolant littéralement en fumée....

Hitchens met les voiles

Elizabeth ne ressort pas indemne d'une telle expérience.
Comment pourrait-elle rester à l'Université d'Hudson, elle que l'on pourrait suspecter de meurtre...
Affronter le regard des autres n'est pas supportable dans ces conditions!
Cette Université, théâtre de 2 meurtres dont elle n'est pas responsable après avoir vu le 2.23, elle ne peut y rester! Elle doit fuir pour mieux refaire sa vie!
Robert Goren a rendu tout projet de vie impossible ici pour elle! Elle ne peut que partir!

Mais un jour, l'heure de la vengeance sonnera : elle se le jure!

Review réalisée par Ororo

Episode diffusé sur NBC le 13/10/2002
Review en ligne depuis le 09/10/2003

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7