New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 2.11

12 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 2.11 : Baggage

Review réalisée par Ororo


Lee Tergesen convaincant dans un excellent épisode

L'acteur offre une bonne prestation car il cache très bien son jeu. Il interprète le personnage de Keith Ramsey, un schizophrène. Assez effacé dans la 1° partie, la scène finale avec Vincent D'Onofrio constitue un des grands moments de la série.
Comme souvent avec les guest stars, ces dernières sont très souvent... coupables!
L'intérêt de cet épisode est de nous montrer pourquoi le personnage de Keith Ramsey a commis l'irréparable. Et le téléspectateur en ignore la raison jusqu'aux ultimes minutes. C'est pourquoi nous dirons que "Baggage" est un excellent épisode.

L'intrigue : Jenni Sullivan est retrouvée morte dans le coffre de sa voiture.

Le cas Keith Ramsey

Keith Ramsey est un superviseur de la manutention des bagages à la compagnie Trans Union Air.
Jenni Sullivan est une de ses collègues de travail et ils donnent l'impression de bien s'entendre, voir de s'apprécier. Mais ce n'est pas le cas pour Jenni avec 4 manutentionnaires qu'elle a dans le collimateur. Et ces derniers ne s'en laissent pas compter. Ils lui font vivre un véritable enfer : insultes, impudeur, taggage de son casier, appels téléphoniques obscènes... etc. Harcelée, Jenni rédige des rapports négatifs sur eux et porte plainte auprès des ressources humaines de sa boite.

Toute cette agitation trouble Keith Ramsey, qui n'en laisse rien paraître cependant...
Car il faut bien arrondir ses fins de mois, la vie est dure pour tout le monde! Or les 4 manutentionnaires fouillent un peu trop les bagages et "en sortent des choses". Keith Ramsey le sait mais ferme les yeux car... il se sert aussi! Et très souvent en plus! Ces chapardages lui offrent une perspective, celle de se donner l'impression d'être "Le Maître du Monde!". En effet, bagagiste dans la journée, Keith Ramsey passe ses soirées dans un bar branché Le Hamad, très stricte sur la clientèle. Il se fait passer carrément pour "Le Vice Président des Opérations de la Compagnie Trans Union". Et il soigne sa tenue grace à ses vols : blazer à 5000 $, briquet en or, boutons de luxe... etc. Ses objectifs? Courtiser des femmes de la haute, élégantes et indépendantes. Keith met la barre très haut! On peut même dire qu'il est très sélectif pour un petit bagagiste! Keith Ramsey est quelqu'un de profondément gentil. Il aime "sainement" les femmes et ne demande qu'à le montrer! Et ces dernières sont réceptives à sa carte de visite et à ses qualités humaines... mais pas tout le temps!

Quand il n'arrive pas à "emballer", Keith se contente de... leur voler le N° de leur carte de crédit, aux comptes bien approvisionés! Il n'en profite pas directement car il a mis en place une combine avec des mafieux venus d'Europe, qui utilisent les N° pour facturer des appels cellulaires fort coûteux. Keith y trouve quand même son compte. Il s'efforce de jouer gagnant sur tous les tableaux!

Voilà pour le personnage de Keith Ramsey, assez attachant. On s'y laisse prendre!

Eames se remue pour la défunte

Inutile de vous dire que la pauvre Jenni Sullivan, retrouvée morte dans le coffre de sa voiture, a particulièrement "remonté" Alex Eames. Elle va beaucoup s'impliquer dans cette enquête. Elle est prête à faire "bouger" les choses. Excepté son partenaire, tout le monde va subir l'entrain, voir la fougue de notre chère inspectrice. Morceaux choisis :

A la direction de la Compagnie Trans Union, on veut lui faire comprendre que "Mlle Sullivan était un peu trop sensible". Eames insiste pour lire le rapport négatif de Jenny sur les 4 bagagistes. Quand elle l'a sous les yeux, elle y lit des trucs dans le genre "pipi dans son casier, photo pornos, exhibition sexuelle... etc.". Elle s'exclame révoltée à son interlocuteur : "Mais quel enfer! Je ne crois pas que Jenni était un peu trop sensible!"

Même Ron Carver aura du mal à contenir la fougue d'Alex qui lui dira : "Jenni était en train de porter plainte aux ressources humaines car elle était harcelée par ces hommes". Mais Ron sait vraiment faire la part des choses quand les preuves sont insuffisantes : "Je regrette Alex, ces hommes sont sûrement des porcs, mais cela ne fait pas d'eux, automatiquement des tueurs"-Bien vu Ron- Alex va acquiescer mais elle est loin de rendre les armes!

Keith Ramsey se fera reprocher son manque d'aide enver Jenni Sullivan. Alex lui passe même un savon : "Vous étiez le seul en qui elle avait confiance! Vous n'avez rien fait pour elle contre ces hommes! Ils vous font peur ou quoi? De toute façon, nous, nous allons intervenir!"... Pfiouu, il faudra une intervention pleine de tact de Boby pour qu'Alex se calme et soit priée d'aller voir "à l'autre bout du bar"... (Le Hamad... déjà...)

Il y a d'autres séquences, mais ces dernières suffisent à démontrer que Alexandra Eames a une grosse présence dans cet épisode...

Interrogatoires simultanés

Jenni Sullivan tenait un journal intime, où elle racontait ses déboires sur son lieu de travail. Sa partenaire étant trop impliquée, est-ce pour cette raison que Boby sera chargé exclusivement de son analyse? En tout cas, les détails sont suffisamment concordants et en accord avec ses plaintes pour que les 4 bagagistes soient interrogés simultanément dans les locaux de la Section Criminelle.
Le vol de colis postaux est un délit fédéral et le FBI sera de la partie.
On va assister à 4 interrogatoires où chaque bagagiste rejettera la faute sur l'autre avec affirmation démentie contre accusation... etc. Les 4 bagagistes sont pourtant des "potes" mais ils risquent de perdre leur travail dans cette histoire. Alors, chacun essaie de la jouer individuel. On verra même Boby bousculé dans sa salle par un bagagiste. Un autre lui dira une anecdote sur des cookies qu'il exploitera à merveille. En effet, notre inspecteur est troublé que Jenni ait pu faire des cookies aux 4 manutentionnaires qui la harcelaient car elle ne l'a pas mentionné dans son journal intime.

Le chef du FBI conclura : "Nous avons assez d'éléments pour les accuser tous les 4 de délit fédéral avec les sacs postaux. Mais nous n'avons pas assez d'éléments contre Keith Ramsey pour l'impliquer. Quand au meurtre, cela relève de votre juridiction. Merci pour votre aide!"
Le FBI s'en allant, Deakins dira : "Au moins, ils nous ont dit merci!"
Carver : "4 Témoignages différents, cela ne laisse pas entrevoir un dénouement des plus favorables!"
Goren : "Non! Ils n'ont pas tué Jenni Sullivan."
Faisant référence à la balle de ping-pong qui faisait caler la voiture de Jenni, il dira :
"C'est le même cerveau qui a placé la balle de ping-pong dans le réservoir, qui joue au ping-pong avec nous!"

Le Maître du Monde arrêté

C'est détente ce soir pour Keith Ramsey, et rien de mieux que d'aller au bar Le Hamad, histoire d'exercer ses talents de séducteur, ou de voler le N° d'une carte de crédit à une créature de rêve...
Ca tombe bien, il y a en a justement une accoudée au bar. Et seule en plus! Keith attaque d'entrée :
"Permettez-moi de vous offrir un verre."
Elle, Steffi, entraineuse de haute-volée : "C'est gentil à vous mais non merci!"
Keith : "S'il vous plait. J'ai passé toute la journée à empêcher une grève d'avions. Et à cette minute, il n'y qu'un verre à offrir à une femme aussi séduisante, qui puisse me soulager du stress passé à ma compagnie!"
Steffi, reniflant l'odeur de l'argent : "C'est d'accord! Mais quelle est cette compagnie?"
Keith : "La Compagnie Trans Union! Je suis Vice Président des Opérations!"

Entendant ça, Steffi est très réceptive, mais ce soir, heureusement pour elle, deux inspecteurs rodent dans les parages :
Goren, enthousiaste : "Bonsoir, je suis Bob, le roi du transport!"
Eames, de même : "Et moi, Alex, la reine de Sabah!"
Ramsey est un peu embarrassé car il connaît bien ce duo. Il met en garde Steffi que c'est une farce.
Goren : "Mais, non! Et vous, c'est PDG d'une compagnie aérienne, non?"
Ramsey essaie de relativiser : "Vous êtes amusants, mais moi et Steffi, on a prévu..."

Il n'a pas le temps de terminer sa phrase, qu'il se trouve immédiatement menotté, mais sans violence. N'empêche, on voit Ramsey dans un état livide. Il vient de se faire humilier devant une de ses conquêtes, et il semble très gêné...

Insipidité fatale

Et c'est parti pour un final somptueux de plus de 8 mn, dont sont sélectionnés ci-après, quelques séquences. Nous sommes bien sûr dans la salle d'interrogatoire de la Section Criminelle avec les inspecteurs Goren et Eames, ainsi que Keith Ramsey, toujours en bonne compagnie!

Eames ouvre les débats : "Si on n'avait pas trouvé tout cet argent liquide sur vous, j'avoue qu'on y aurait pas pensé!"
Ramsey : "Je devais rembourser un copain."
Eames : "Et si vous nous parliez de vos soirées hebdomadaires au bar Le Hamad?"
Ramsey : "Que voulez-vous savoir?"
Eames : "Pourquoi vous n'attaquiez pas, avec les serveuses? Elles sont toutes très mignonnes!"
Boby intervient : "Non, non! Il n'en veut pas des serveuses! Il veut des "bêtes de race"..."
Ramsey en rigolant : "Et pourquoi pas?"

Boby s'adresse à l'avocate de Ramsey, qui là encore, a montré tout son goût pour la gent féminine car c'est une femme très classe : "Vous êtes tout à fait son genre!" lui dira Boby. A çà, l'avocate préfère en sourire. Mais Boby lui lance :
"Maître, vous ne le savez peut-être pas, mais Keith est plus qu'un simple superviseur des bagages."
L'avocate : "Inspecteur, ne nous égarons pas!"
Goren : "Très bien, ne nous égarons pas! Pour vous résumer, c'est l'histoire d'un grand PDG d'une compagnie aérienne qui se trouve prisonnier dans le corps de personne!"
Ramsey se marre et répond : "Vous accordez trop d'importance à cela : c'était juste pour draguer!"

Eames enchaîne : "Voici ce que nous avons trouvé dans votre appartement. Le vrai, pas celui du Dakota!", ce qui fait bien marrer Ramsey... Boby déballe un par un des objets de luxe qu'auraient dérobé Ramsey. A chaque objet, Ramsey ment : "J'allais le rendre... Quelqu'un l'a oublié... etc...". Ce qui a le don d'agacer notre inspecteur, qui soudainement, vide le contenu du carton sur la table devant Ramsey et son avocate. Là encore, Ramsey en rigole calmement mais montre de la gène. Boby lui dira :
"C'est sûrement très gênant qu'une femme de grande classe, vous voit tel que vous êtes!"
Ramsey acquiesce : "Euh... oui!"

Goren essaiera de lui tirer les vers du nez avec les vols des cartes de crédit de ses conquêtes féminines, toutes indépendantes, belles et très raffinées. Mais Ramsey ne cède pas d'un pouce : il nie tout en bloc. Goren essaiera avec l'histoire des cookies : Jenny Sullivan aurait fait des cookies pour faire la paix avec les manutentionnaires des bagages. On verra Ramsey légèrement inquiet avec cette histoire. L'instinct en éveil, Boby l'a noté et fait la déduction suivante : si Jenny n'avait pas parlé des cookies dans son journal intime, c'est parce qu'elle les avait fait pour Keith Ramsey. Boby, qui a flairé une piste, lance :
"Elle a fait des cookies pour vous car elle était amoureuse de vous!"
Ramsey : "Mais non voyons, ce n'est pas sérieux."
Goren : "Elle vous montrait son amour pour vous, et vous, vous la rejetiez!"
Ramsey, gêné : "Comment elle aurait pu croire que j'allais faire ma vie avec elle?"
Eames convaincante : "Mais Jenny pensait malheureusement le contraire!"
Ramsey : "Elle rêvait! Même 20 ans avec elle sur une île déserte, je n'en aurais pas voulu!"
Goren : "Et pourquoi vous auriez autant résisté?"
Ramsey : "Parce qu'elle ne cadrait pas, c'est tout!"
Goren très lentement : "Ou parce que vous la trouviez INSIPIDE!... Comme votre bureau.... Comme votre travail... Comme VOUS...!!!!???"

Ramsey commence vraiment à avoir des sueurs froides car l'inspecteur vient fouiller carrément dans son âme où sont cachés ses petits secrets. La sérénité qu'il affichait au début de l'entretien commence à s'envoler peu à peu. Il tente de se ressaisir :
"Mais, ce n'est pas moi! Ce sont les autres (les 4 bagagistes)."
Goren s'approche : "Keith, jamais elle ne serait monté dans leur voiture. Elle ne leur faisait pas confiance. Elle n'avait confiance qu'en vous."
Ramsey ne dit rien mais la tension monte crescendo chez lui...
Goren en rajoute : "Et c'est pour cela que nous savons que c'est vous!"
La tension est lourde dans la salle, mais Boby fait monter la sauce d'un cran en haussant le ton tout prés de Ramsey :
"Elle vous gênait! Elle traînait dans vos pattes! Vous vouliez vous en débarrasser! Avec Jenni, c'en était fini du Maître du Monde! Vous la trouviez INSIPIDE! Alors, vous avez voulu lui donner une bonne leçon...".
Le tout dit, avec des gestes et des mimiques tranchantes, qui font sortir de ses gonds Keith Ramsey, qui hurle fou de rage :
"La petite garce! Je lui avais dit de tout laisser tomber! Mais elle ne voulait rien entendre! Je lui avais dit de démissionner... Aaaaaarrrrrrgggghhhhh".

Noir de colère, Keith Ramsey a dédoublé sa personnalité. Boby, responsable de son état second, le laisse évacuer sa rage. C'est un homme furieux d'avoir été démasqué, qui s'acharne sur tous ces objets volés et posés sur la table, les pulvérisant littéralement. Un bref instant, Ramsey vient de montrer son côté noir, caché, enfoui. Mais la crise passée, il redevient ce personnage gentil et clean que l'on a vu tout au long de cet excellent épisode!

La conclusion devait logiquement revenir à Eames, très en vue dans cet épisode, répondant à Ron et Boby qui parlaient "des nouveaux hommes" : "Je vais vous dire le problème avec les hommes : ils parlent trop!"

Note : 9/10

Review réalisée par Ororo

Episode diffusé sur NBC le 12/01/2003
Review en ligne depuis le 04/11/2003

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7