New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 3.19

11 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 3.19 : Fico Di Capo

Review réalisée par r lefourbe


A trois épisodes de la fin, la médiocrité de l'épisode m'oblige à combler cette review de manière honteuse en vous parlant de ce qui m'a énervé ou ce qui m'a plu dans cette saison de L&O CI ou dans l'univers des séries télé (diffusées en France pour ne pas faire d'ombre à la très célèbre Ma Saison à Moi d'EDUSA).

Mais pour commencer qu'en est-il exactement de l'épisode ? En 2 mots comme dirait Seb : pas génial, plus précisément il est gâché.
C'est l'histoire d'un témoin protégé par des flics qui se fait bêtement assassiné à un repas d'anniversaire sous les yeux de sa grand-mère. Il était le témoin clé dans une procédure visant à démanteler le clan des Damiano. Et oui, pas de chances pour lui les flics se sont montrés plus que négligents à le protéger. C'est la dernière scène du pré générique.

On comprendra ensuite qui Carver est un poil en pétard quand il voit le gâchis : tout le procès reposait sur lui. G&E enquêtent. Après avoir constaté qu'un des complices buvaient un verre de chianti, le gâteau d'anniversaire devient la première piste solide. C'est avec des phrases comme ça qu'on prend conscience du cheminement parfois ridicule pris par les enquêteurs. Pour ceux qui sont soucieux du détail c'est un gâteau rectangulaire bien crémeux (comme on voit toujours dans les séries américaines) et certainement très dégueu.

Toutefois c'est chez les flics et les procureurs en charge de l'affaire que G&E mènent leur enquête. Mais, les événements se bousculent. Ils apprennent que le fils d'un flic chargé de la protection s'est fait offrir une moto. Or le père n'a jamais déclaré ce cadeau devenu bien encombrant. Il devient très vite le responsable de la bavure et le procureur Perez (en charge du dossier Damiano) estime que la moto est une preuve suffisante pour aller au procès et neutraliser le clan.

Toutefois, c'est lui qui sera la prochaine victime indirecte. Sa femme est flic. Or pour l'instant elle est sous couverture infiltrée dans la mafia russe. Elle est victime d'une agression au couteau. D'ailleurs sa couverture était depuis peu éventée au point qu'un reporter du Ledger a contacté Deakins à ce sujet.
Si tout le monde estime que les Russes sont responsables de ce second événement, G&E en sont moins surs. Si les russes la voulaient morte, elle le serait et non blessé comme c'est le cas. De plus pourquoi tuer quelqu'un qui venait juste d'entrer en sous marin dans la mafia russe et ne partageait pas encore leurs terribles secrets. Tout semble donc indiquer qu'il faut continuer à chercher dans le clan Damiano.

Ce clan n'est pas au mieux de sa forme d'ailleurs. Le chef Mario est à l'article de la mort et le seul descendant appelé à prendre la relève est un petit branleur qui porte un jogging immonde marron tout en arborant des abdos bien mieux développés que son cerveau. Les inspecteurs se rendent vite compte en visitant le patriarche que le rejeton Damiano n'est pas à la tête de tout ce qui vient de se passer. Et c'est un certain Chops (Rickie de son prénom) qui retient leur attention et bien sur on comprend que c'est le bon.

Ce jeune homme, dealer de son état, est le cerveau bien dérangé de toute l'affaire. Les flics l'interrogent en pleine rue. Goren se présente comme venant de Boston pour avoir de la came. Mais Chops plein d'humour lui répond : " Boston PD ? " pour Boston Police Département. Rickie n'a pas eu une vie facile. Il a grandi chez son oncle Eddie, sa mère l'ayant délaissé à la naissance. Il l'a élevé comme si c'était son fils. Il lui rend bien d'ailleurs. Les flics le retrouvent dans un sceau plein de cendres au fond de son garage. Mort d'un coup de couteau. C'était l'homme au chianti qui a tué le témoin.

Sa mère montre bien peu d'égards pour son fils. D'ailleurs, elle n'a même pas remarqué qu'il revenait chez elle pour utilisé en loosdé son garage. Qu'est ce qui motive ce jeune homme. La soif du pouvoir. Après une enfance difficile, il souhaite redonner au clan Damiano la gloire passée et les territoires depuis peu abandonnés aux Russes.

Ils expliquent à Mario Damiano la théorie. Rickie Chops a tout manigancé (les 2 meurtres) pour gagner sa confiance. Mais il ne se limitera sûrement pas à une deuxième place. La prochaine cible sera Mickey Damiano. Mario lache finalement que Rickie est pour lui comme un cancer qui grandit en son for intérieur. Mais ce n'est pas pour ça qu'il aidera les flics.

Alors G&E nous concoctent un magnifique petit piège. Réunis dans le garage de maman Chops, on retrouve Rickie, Mikey Damiano et Lousi Versini (le suiveur de Chops). On comprend que c'est la dernière heure pour Mikey. Il se fera trancher la gorge une fois que Chops aura trouvé le couteau dans la boite à guirlandes et autres boules de Noël. Mais G&E arrivent et basculent les forces en présence. Grâce à un mouchoir taché de figues (le fruit préféré de Mario Damiano), ils arrivent à faire croire que Louis à retourner sa veste et trahit Chops, comme sa mère. Les choses s'enveniment. Finalement effrayé par la colère de Chops, Louis avoue et accepte la protection de la police.
Générique de fin.

A la fin du visionnage j'avoue en avoir un peu marre de voir toujours les mêmes décors de L&O CI. L'épisode de la semaine dernière nous emmenait dans les écuries et la campagne new-yorkaise. Là tout est quasiment tourné en studio. Et malheureusement cela manque un peu de budget. Les décorateurs ne connaissent qu'une seule couleur de peinture : le bleu-ciel-gris. Il nous la mette dans toutes les pièces : couloir d'immeuble, chambre d'hôpital ou de maison de retraite, appartement des victimes, parloir de prison…Ils adorent également les lampadaires Ikea qui éclairent le plafond. On a l'impression d'évoluer dans le même univers d'épisode en épisode. Cela devient étouffant au point qu'à présent je regarde plus l'arrière plan pour voir s'il y aura la lampe NOT à 10 € (Oui Maryse, vous avez bien lu, 10€ !) que le jeu de d'Onofrio. C'est le syndrome Amicalement Votre. Ils avaient un canapé bleu à pans rabattables qui tenaient avec des cordelettes à rideau. On le trouvait dans l'appartement londonien de Brett Sinclair puis dans l'épisode suivant dans la chambre d'hôtel de Dany Wilde à Nice puis dans le bureau du juge Fulton 2 histoires plus loin.

En revanche, le choix des guest stars est souvent judicieux. Et cette semaine nous sommes servis. Tout d'abord, Mark Margolis qui joue le parrain. Les amateurs de séries reconnaîtront l'homme qui aidait Robert MacCall dans The Equalizer puis un des prisonniers de Oz et surtout celui qui tirera sur Phil Cerreta dans L&O classique en cours de la saison 3. La deuxième guest est Leo Fitzpatrick le Bubbles ravagé par la drogue dans The Wire.

Ta dam ! Ou comment retomber sur ses pattes. Et oui, The Wire est une magnifique série diffusée par HBO qui montre dans sa première saison diffusée sur Jimmy la guerre entre d'un coté les dealers et de l'autre les forces de l'ordre. Aux dernières nouvelles, Jimmy bénéficie encore d'une rediffusion qui ne devrait pas intervenir avant 2005. A ne manquer sous aucun prétexte. La chaîne n'a pas acquis les droits de la seconde saison.

A ne pas manquer actuellement la rediff de The Job, série complètement déjantée toujours sur Jimmy qui raconte l'histoire d'une bande de flics looser en plein NY City. Si les premiers épisodes sont à mourir de rire, les suivants oscillent entre humour noir et drame lorsqu'on voit le héros s'enfoncer dans les antidouleurs, l'alcool et l'adultère sous les yeux de ses collègues.

Note : 4/10

Résumé : Alors cet épisode ? Si nul que ça. Non comparé à d'autres cette saison mais il ne mérite qu'un petit 4/10. Pour avoir vu et revu le Parrain (1-2-3), les Affranchis, et autres Donnie Brasco des dizaines de fois, j'affectionne, vous l'aurez compris beaucoup les niaiseries qui touchent aux " mob " comme ils disent outre atlantique. Et force est de constater que le traitement du milieu mafieux par L&O classique est nettement supérieur à celui de L&O CI. Les scénaristes ont essayé de tout mettre dans cet épisode : la vieille mafia italienne, la nouvelle mafia russe, les problèmes de succession, l'arrivée de jeunes loups et bien sur : le rituel abandon pendant la jeunesse cause d'un trouble psychologique. Assez c'est assez.

Review réalisée par r lefourbe

Episode diffusé sur NBC le 09/05/2004
Review en ligne depuis le 20/07/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7