New York Section Criminelle

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Section Criminelle > 4.06

14 Décembre 2019

New York Section Criminelle

Episode 4.06 : In The Dark

Review réalisée par r lefourbe


Alors Docteur qu’avez-vous de beau aujourd’hui ? Et bien Det. Goren, j’ai une tête et un trou de balle. C’est tout ? C’est déjà pas mal pour débuter notre histoire.
Comment ça je suis lourd ?
Un épisode aussi déjanté méritait une introduction classe.

Alors de quoi parle cet épisode ? D’une jeune fille Vickie retrouvée morte. En effet, sa tête est sur la table de dissection lorsque des chercheurs se rendent compte que sa mort est loin d’être naturelle. Ils appellent donc la police. Rapidement, ils demandent qui est le fournisseur de cette matière première : l’université Metcalfe. Et de suite on apprend que le laboratoire paie des SDF pour fournir des macchabées.

On rentre alors dans un monde inconnu : celui du NY souterrain. En effet, d’anciens tunnels de métro servent désormais d’abris pour une population de sans domicile fixe. G&E vont enquêter dans ce milieu bien étrange et commencent par apprendre que Vickie n’est pas la première victime tuée par balle. Ils remontent la piste d’un ferrailleur qui achète des bouts de métaux aux marginaux. De fil en aiguille, les inspecteurs obtiennent un nom pour la jeune fille : Vickie et le second cadavre : Alan.

Des affaires trouvées dans le repère d’un ancien camarade d’Alan ramènent les inspecteurs en surface : chez un garagiste qui fait du trafic de pièces volées plus spécifiquement d’un modèle : Une Ford Crown Victoria. Pour une fois Eames mènera l’enquête (c’est important de le souligner). Ils remontent la filière jusqu’aux enchères municipales. Et les inspecteurs découvrent la supercherie : des personnes se présentent et versent un acompte pour acheter des voitures aux enchères. Ils donnent des empreintes de CB pour payer le solde. Ils repartent avec la voiture, la désossent et vendent les pièces détachées. Les cartes sont bien sur trafiquées. Au passage ce ne seront pas 2 mais 7 personnes qui auront disparu dans cette combine. Le difficulté c’est que rien ne relie ces personnes au garagiste (tout se fait de la main à la main) ; il doit y avoir un intermédiaire.

G&E retournent dans le tunnel pour savoir qui tire les SDF de cet endroit afin de les utiliser dans une escroquerie. Des restes de sandwich aiguillent vers l’église méthodiste. Une bénévole reconnaît Vickie et Alan. En raccompagnant cette brave dame à sa voiture ils constatent que c’est une vieille Ford très bien entretenue et sûrement pas dans la station service du coin comme elle le précise. Rose (la bénévole) est assez mal connue du prêtre. Il sait juste qu’elle a une fille Jenny mais pas beaucoup plus. Mais Goren veut en savoir plus sur la voiture de Rose. Qui appelle-t-elle en plein hiver quand elle a des problèmes par exemple ? Le prêtre parle d’un garagiste pas très éloigné. Un certain Perkins, fiché d’ailleurs pour fraude. La propreté du garage laisse à penser à G&E que le garagiste les attendait comme prévenu par quelqu’un… Mais ils seront tout de même surpris de voir Rose sortir du bureau.

L’affaire est bouclée : Rose est le lien entre Perkins et les sans abris. Mais comme le précise le couple très aimant, ils ne mélangent pas leurs 2 activités. Au passage preuve des liens entre les 2, la vieille BMW en cours de réparation dans le garage est au nom de Jenny. Drôle de couple comme dit Eames : The Killer and Mrs Magoo.

Le garagiste véreux confirme que Perkins depuis peu alors qu’il était tout ce qu’il de plus réglo commençait à lui fournir des pièces. Selon Goren, les trous de mémoire de Rose sont peut-être du à des congestions cérébrales plus ou moins graves et répétées. Eames abonde dans son sens en expliquant que sa mère avait les mêmes symptômes. Mais remarque Goren tout semble démarrer dans cette histoire il y a un an et demi lorsque Rose a évoqué pour la première fois l’existence de sa fille à la paroisse. Fille d’ailleurs qu’ils n’arrivent pas à retrouver. Ils n’ont à leur disposition qu’un numéro de téléphone portable fourni par un indic de Goren..

Le relevé des appels indique que très peu de coups de téléphones sont passés via le téléphone dont un à une agence immobilière. D’ailleurs, l’appartement que Butch Perkins a visité ne sera finalement pas pris par la jeune fille. Après vérification auprès d’une ancienne collègue, la grossesse de Rose n’a pas été menée à terme. Il est temps pour G&E d’éclairer ce mystère. Pourquoi Rose n’ose pas dire à Butch qu’elle n’a pas d’enfant. A certains moments de la journée elle est lucide et pourrait en profiter pour tout lui dire. Carver les pressent à progresser. D’autant plus qu’on vient de trouver dans le coffre d’une voiture le cadavre d’un nouveau vagabond.

G&E débarquent au garage. En évoquant le cas d’un nouveau disparu retrouvé mort, ils poussent Rose et Butch dans leur dernier retranchement (comme d’habitude dans L&O CI). En effet, Rose sert d’alibi à Butch mais quand G&E parle du saladier qu’ils ont transporté dans la vieille Ford avant la tournée les choses se compliquent. Car en plus G&E ont des témoins et des empreintes près du terrain des enchères municipales. Alors Butch autosuggestionne une réponse à Rose : « Quand Jenny a-t-elle appelé ici ? » Le problème, G&E demandent dans ce cas à voir Jenny. Butch reconnaît alors que lui même n’a jamais Jenny. Selon lui, si Rose ne l’a jamais présenté c’est sûrement qu’elle doit avoir de très graves problèmes comme la drogue. G&E parlent alors de la situation de Rose : sa grossesse qui n’a jamais abouti. Butch semble prendre conscience qu’il y a effectivement un problème.
Butch : « Rose dis moi que Jenny existe réellement »
Goren : « Dites lui, Rose, ce que vous avez fait de l’argent volé par Butch pour Jenny »
Butch « Je ne l’ai pas volé »
Rose « Butch, tu m’aimes ?! »
Eames « Il vous aime à mort au point de tuer 9 personnes »
G&E « Perdre un enfant ce n’est pas facile… »
Rose « Mais je ne l’ai pas perdu ! »

A ce moment Goren fait basculer un projecteur sur Rose qui pour se mettra ses mains sur son ventre. Le fœtus est toujours en elle : une bébé calcifié ! « A stone baby ».Kesako ? Un cas médical rare où la grossesse n’est pas menée à terme et l’embryon reste dans l’utérus de la mère et finira par se calcifier. Butch se rend compte alors qu’il a tué pour rien si ce n’est par amour.

Note : 5/10

Conclusion : Je suis partagé concernant cet épisode d’où une note moyenne de 5. Quelqu’un dont je tairai le nom secret professionnel oblige a trouvé l’idée de l’embryon calcifié géniale. Je ne peux pas dire le contraire. Mais je ne m’attendais pas à cela. Lorsque j’ai vu l début de l’épisode : je me suis dit cool. On change d’univers et on descend dans les bas fonds new yorkais. En plus on a droit à un trafic d’organes, c’est comme dans le film de Michael Crichton avec Michael Douglas et Jaqueline Bisset qui vient de passer sur RTL9 et dont j’ai oublié le nom. Et puis cela dérape. Je n’ai pas cru à cette histoire de « stone baby ». Même si médicalement il y a sûrement des précédents, je trouve qu’une fois de plus trop c’est trop. On cumule des cas exceptionnels : sous terrain, meurtres en cascade, rareté médicale…L’histoire ne tient qu’à l’interprétation des comédiens et plus particulièrement de Butch alias Geoffrey Lewis qui est apparu dans un épisode de la première saison de Nip/Tuck (ancien mentor du Dr Mc Namara qui charcutait les travestis).

Review réalisée par r lefourbe

Episode diffusé sur NBC le 31/10/2004
Review en ligne depuis le 02/12/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2019 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7