New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 2.02

24 Février 2020

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 2.02 : The Wages of Love

Review réalisée par ASP


Avant :

Où un reviewer à la bourre se réveille et décide de passer la vitesse supérieure.

Pré-générique :

Deux policiers mangent dans un resto chinois quand le patron vient leur demander de l'aide.
Une simple facture impayée change de dimension avec la découverte d'un couple assassiné dans son lit...

Générique.

Les inspecteurs Phil Ceretta et Mike Logan s'interrogent sur l'identité des victimes.
Il y a bien une facture au nom de M. et Mme Edward Cullen, mais l'aménagement de l'appartement fait plus penser à des amants.
Une voisine confirme que les Cullen étaient en instance de divorce...direction donc l'ex-futur divorcée, désormais veuve.
Mme Cullen est effondrée : ils voulaient divorcer, mais elle l'aimait toujours...de plus c'était quelqu'un de bien...
Bref c'est une sainte qui a passé la soirée du meurtre avec leur fils, James.
Direction le fiston. Après le lustrage habituel de pompes du défunt, on apprend qu'il travaillait avec son père dans le BTP.
Il ne savait pas que son père avait une petite amie, et est persuadé que sa mère n'a rien fait. Et comme elle, il n'a jamais vu d'arme chez son père.

Direction la balistique...qui ne sait rien.

Le temps d'une concertation avec le Capitaine Cragen est venu...en gros on sait rien, mais on aime son métier.
Cragen leurs conseille de chercher l'identité de la défunte au lieu de tirer des plans sur la comète !
Les collaborateurs de Cullen ne connaissent pas son nom, mais savent qu'elle travaillait chez Christie's.
Chez Christie's on apprend qu'il s'agissait d'Alexandra Beckett.
Elle a rompu avec son ancien petit ami Doug Phillips pour sortir avec Cullen.
Sa collègue relate une dispute entre eux.

Seulement voilà, pas d'arme à son nom, et toujours pas de balles correspondants à celles du crime.
Malgré tout, Phillips a appelé 50 fois chez les victimes...et on y a retrouvé ses empreintes.
Comme le dit Cragen, un petit mandat de perquisition s'impose.

Elle ne mène à rien, mais L&C l'amènent au commissariat.
Phillips nie tout...mais Cragen et l'ADA Paul Robards sont convaincus, Phillips est arrêté, et caution de 200 000 $US.

Seulement voilà, L&C n'y croient pas vraiment...
Alors après un échange culinaire, Mike préfère les hot-dogs, et Phil est plus calamars à la sauce italienne, ils arrivent à la conclusion que le fils du défunt est plus fragile que l'ex-petit ami.

Ils arrivent à convaincre Cragen, de rouvrir l'enquête, et commencent par vérifier l'alibi de Cullen fils.
Il prétendait être à la fac de droit (tiens donc, lui aussi...), mais il a loupé les cours le soir du meurtre.
Et une de ses camarades affirme lui avoir apporté les cours à l'heure où il prétendait être avec sa mère...
James finit par craquer : il a inventé un alibi à sa mère, car elle avait peur de L&C...mais il est formel : elle n'a rien fait.

Ne sachant quoi penser, notre nouveau duo retourne voir la balistique qui a une bonne nouvelle pour eux : la balle a été identifiée, elle provient d'un 38 volé il y a 3 ans.

Après enquête, L&C découvre que l'arme appartenait à un vigile travaillant sur un chantier de construction.
Le vigile avoue, il l'a en fait vendu à Cullen père. La victime a donc été tuée par son arme...

L'étau se resserre autour de la femme et du fils : comment Cullen aurait put garder une arme chez lui pendant 3 ans sans qu'ils la voit... ???

L&C mettent Madame sous pression.

Paul donne son accord, Mme Cullen est arrêté.

A l'audience préliminaire, Paul subit les remarques du juge sur le fait qu'il voit la même affaire deux fois en une semaine.
Ce que ne manque pas d'exploiter l'avocat de la défense, Frank Lerhman. Tiens salut Lennie, euh non, Jerry.
Mais le juge a une expression que j'ai bien aimé : " A même crime, même caution, 200 000 $US. "

Lehrman va alors voir l'EADA Ben Stone pour demander un arrangement, ce que Ben refuse tout net.
Il va rendre compte au DA Adam Schiff qui n'est pas de son avis: le jury va voir une victime, et non un assassin:
une femme trompée, amoureuse, qui trouve son mari en plein ébats dans leur lit...
Il conseille à Ben de négocier: homicide au 1er degré: 4 ans. Ben n'est pas d'accord , mais Adam est ferme: il veut un accord.

Pendant ce temps, Paul épluche les comptes de la victime et trouve une importante facture impayée d'un bijoutier.
En creusant, il découvre que le bijoutier, en voulant relancer M.Cullen, avait prévenue Mme Cullen, or le bijoux était pour la maîtresse de son mari...
Reste a prouver la préméditation. C'est une facture de serrurier qui apportera la lumière.

Le serrurier leurs apprend qu'il a bien fait un double à...Mme Cullen. CQFD, SPQR et VDQS, l'affaire est dans le sac et les carottes sont cuites (je sais ça veut rien dire, mais ça m'est venu comme ça...).
Si Mme Cullen est bien la meurtrière, reste que pour faire refaire les clefs, il lui fallait un numéro de série (on a le même système en France pour les clefs de sécurité). Qui lui a donné? Tout indique le fils. Ben veut le faire arrêter, mais Adam, lui déconseille. Si il veut malgré tout l'impressionner, qu'il envoie L&C.

Ce qui fut dit fut fait (sisi), et ça fonctionne: le fils reconnaît tout, mais affirme que sa mère ne voulait pas les tuer, juste voir son mari, lui parler...Ben va au procès malgré tout.
Le procès commence, et Ben établit que Mme Cullen était mue par la volonté d'obtenir plus d'argent du divorce.
Il établit aussi qu'elle poursuivait la maîtresse de son mari, Mlle Beckett, à son travail et à son domicile.
Tout va bien, et le bureau du DA va pour le mieux dans le meilleur des mondes judiciaires possibles.
Malgré tout, Adam trouve Ben et Paul un peu trop confiants dans le jury, on ne sait jamais: pour sa première grosse affaire, qu'il croyait entendue, le jury a délibéré pendant 6 jours!

Lehrman, vient alors renégocier avec Ben. L'EADA propose 15 ans; Lehrman en veut 6; Ben va jusqu'à 12 ans, mais Lehrman refuse.
Le procès reprend, avec le témoignage du fils (contre sa mère!!!). Mais au lieu de reprendre sa déposition, il sort une nouvelle version: d'après lui, sa mère aurait toujours eu sa clef que lui aurait donné son père!!!
Ce qui élimine tout début de preuve d'une préméditation....
Ben obtient 10 minutes de suspension, et revient avec sa déposition sous serment, qu'il lui fait relire devant la Cour!
Mais l'effet est désastreux, le fils l'accuse de lui avoir signé sous pressions.

Lehrman attaque alors avec Mme Cullen, qui nous sort le grand jeu et tous les violons, il faut voir la tête de Ben pendant son témoignage!!!!
Il essaie de la faire craquer pendant le contre interrogatoire, mais elle tient bon!

Ben décide finalement de risquer le tout pour le tout contre l'avis d'Adam: il retire le chef d'homicide au 1er degré! Reste la préméditation ou rien; 25 ans ou la liberté.

C'est cette préméditation qu'il s'emploie à démontrer durant son réquisitoire: c'était un acte planifié et réfléchi; il n'y a rien d'instinctif.
(On n'a pas droit à la plaidoirie de Lehrman, dommage!)

Dans l'attente du verdict, Ben angoisse, la peur de tout perdre!
Le téléphone sonne. C'est Lehrman, il propose 9 ans avec homicide au 1er degré.
Ben se tourne vers Adam.

Adam:"C'est votre affaire!"

Ben accepte le marché.
A la sortie de l'audience d'enregistrement de l'arrangement, Ben et Paul croisent des jurés répondant aux questions des médias: ils étaient à 10 minute de la déclarer coupable avec préméditation...

Après:

Un bon épisode, dont l'intérêt repose pour moi surtout sur la mise en valeur du nouveau duo de policiers.
C'est la 1ère véritable enquête de Logan et Ceretta, celle de l'épisode de la mort de Max était à part.

Et c'est eux qui la sauve. Ils se font forcer la main par Cragen et Paul sur l'arrestation de Phillips. Mais ils n'y croient pas et la reprennent à leur compte et prouvent la culpabilité de Mme Cullen.

Pour une 1ère affaire, c'est un coup de maître.

Côté DA, on fait un parallèle entrez Adam et Ben: à plusieurs années d'écarts, les deux hommes se retrouvent dans la même situation: attendre un verdict en ayant tout misé sur la logique du jury...un exercice périlleux!

A noter que Jerry aurait pu se reconvertir à défaut de décrocher le rôle de Briscoe: il fait un excellent avocat!

Review réalisée par ASP

Episode diffusé sur NBC le 24/09/1991
Review en ligne depuis le 29/04/2005

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7