New York Unite Speciale

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Unité Spéciale > 7.19

22 Novembre 2017

New York Unité Spéciale

Episode 7.19 : Fault

Review réalisée par chrismelonijunior


Je vais m'attaquer au "fameux" épisode 7.19 "Fault". C'est un peu celui qui a tout déclenché : à la fois le bonheur de tous les fans de la première heure qui voulaient que les relations entre Benson et Stabler soient plus affirmées ( et encore je modère mes propos ! ) ; et le malheur d'Hartigan ( et de combien d'autres ) qui ont déclaré haut et fort que c'est à partir de là que les scénaristes se sont mis à fumer autre chose que des cigarettes...

Bien installé dans mon canapé , l'ordinateur sur mes genoux, la télécommande du DVD à côté de moi ( sur ma droite pour être exact ) je suis conscient du lourd poids qui pèse sur mes épaules. J'attaque ma première review et mon dixième mois de forumer en tentant de résumer L'épisode qui a fait tout basculer.

Allez c'est parti ...
Avant tout sachez que cette histoire est fictive ( c'est la télé qui le dit ).
Le pré-générique commence avec une jeune fille prénommée Pati qui est dans la laverie d'un immeuble. Son copain est en train de la larguer et la pauvre petite est malheureuse.
Soudain elle entend du bruit ( vieux bruit sourd de caisses de bouteille, on dirait Philou ;)) , et appelle puérilement "Tommy ? Tommy ?".
Première joke de la part des scénaristes : c'est un perroquet qui fonce droit sur la jeune blondinette "Bel oiseau dit-il".
Baretta ( le perroquet) appartient à Mme Clifford. La jeune fille ramène le perroquet chez la dame , et s'aperçoit que c'est le foutoire. Avant de sortir elle voit du sang par terre et entre dans la cuisine où Mme Clifford et son mari ont été égorgés.
Du coup elle lâche la corbeille ( merci pour le linge propre , il faut tout recommencer ! ).
"Simon Clifford , 47 ans , mort depuis au moins 5 heures. Lame de couteau de chasse pour la découpe." nous dit la charmante légiste.
La femme a subi une coupure moins profonde.
Emmy , la jeune fille, a été violée mais aucune trace ni de sperme ni de spermicide.Elle est morte.
Enfin Ryan et Rebecca , 9 et 11 ans respectivement ont disparu.

Générique avec la belle Mariska qui est enceinte, depuis que je suis marié avec elle je la trouve de plus en plus belle. Notre enfant se porte bien je vous remercie ;)

Revenons à l'épisode ...
Déclenchement de l'alerte Amber pour retrouver les enfants.
On se rend compte , grâce à la CSU , que quelqu'un observait depuis un parc la chambre des enfants. On pense d'abord à l'ex-mari , Glen , père des trois enfants qui aurait proféré des menaces contre la mère. Mais bien sur il dément !
Ensuite embarquement pour Sing Sing où l'un des fils est emprisonné. Munch et Tutuola pensent que c'est l'un des prisonniers qui auraient pu formenter cet enlèvement.
Le jeune a le chiffre 88 tatoué sur l'avant-bras droit ; et Munch de dire " 8 ème lettre de l'alphabet, double H , Heil Hitler ... content de vous avoir connu Adolf".
Apparement il n'apprécie pas trop le beau-père.
Il nous apprend qu'il a parlé au téléphone à Rebecca en pleine journée scolaire car elle avait été renvoyée.

Du coup Benson et Stabler vont à l'école ... Rebecca a été renvoyée car elle avait été traumatisé par un homme qui se masturbait dans la cour de l'école.
On apprend que Ryan est encore en vie parce qu'il a été vu en train de prendre de l'argent à un distributeur pour l'homme qui les a enlevé.
Ensuite on apprend que Victor Paul Gitano (l'homme de l'école) a acheté des lunettes télescopiques et des couteaux.
Ce très chic type a fait 18 ans de prison pour avoir séquestré et tué un enfant de 12 ans. "Il l'a torturé , il a brulé son corps avec des cigarettes, a tailladé son corps au couteau et l'a sodomisé." nous dit le capitaine
Evidemment personne chez lui !

Apparemment il avait poursuivi une thérapie en prison mais la doctoresse qui le suivait avait abandonné , ne pouvant le faire évoluer. Et Stabler de dire " Vous voulez qu'il change? Confiez-moi ce dingue !"
Du coup on va chez Paula (la psy) qui est devant la machine à café. Elle affirme que c'est la préparation qui l'exite le plus et elle avoue qu'il l'a complètement baladé de bout en bout. Pour elle c'est un sociopathe très rusé. "Il voit les failles en vous et il les exploite" dit-elle. Et son point faible c'était la révulsion à son encontre.Elle se sent respnsable de l'avoir rendu encore plus dangereux.
Elle donne ses conférences enregistrées avec lui.

Le visionnage est vraiment terrifiant.
En parallèle on a le témoignage d'un violé qui a pu s'en sortir physiquement mais pas psychologiquement. Et on peut comprendre ...
Depuis la victime adulte ne quitte plus son appartement et est complètement coupé de la vie sociale.

Le doc n'arrive pas à le cerner... malgré tous ces visionnages. Il a l'air un peu perdu.
"Gitano a été repéré à la gare routière du Washington Bridge" nous dit Stabler.
Mise en place des écoutes et des piges... l'employé du change est briefé pour rester le plus naturel possible... mais il a vraiment très peur.
Gitano arrive, et évidemment l'employé n'arrive pas à cacher sa frousse. Il est seul sans les enfants. Gitano se doute de quelque chose. Il regarde l'employé qui le fixe à son tour et soudain fait demi-tour.
Olivia et Elliot se mettent à sa poursuite. Ils se séparent. Fin va voir en haut. Soudaint mouvement de panique . Olivia tente de l'appréhender mais reçoit un coup de couteau en pleine gorge. Elliot hésite , il voit Ryan et ne sait pas vers qui aller. Il finit par porter secours à Olivia qui lui dit que ca va . Il prend l'escalator pour se mettre à la poursuite de Gitano et de l'enfant et trouve Fin en haut. Il a tué le petit en lui tranchant la gorge. Olivia arrive à son tour sur la scène. Elliot est écoeuré.

"Le gamin était devant moi, à peine à 5 mètres... je n'avais qu'à l'aggriper..." nous dit Elliot. Olivia vient le réconforter et là première remarque " Oh je t'en prie n'essaye pas de me trouver d'excuses !".
On apprend que Gitano vient de voler une voiture.
Elliot prend une barre de fer et casse une vitre d'une caisse qui a un pneu à plat. Apparemment c'était sa première voiture. On retrouve les traces d'un certain Eddy qui devait lui faire un virement ( c'était son copain dans l'armée de l'air).
Elliot au cours de l'interrrogatoire prend l'initiative de le libérer sans consulter Olivia.
Cette dernière lui court après dans les couloirs :
"- Si tu as quelque chose à me dire, vas y dis-le
-Pourquoi tu n'as pas tiré?
-Il se servait de l'enfant comme bouclier
-Mais tu aurais pu l'appréhender. L'enfant s'est fait tuer.
-Alors c'est ma faute?
-Non mais je ne peux plus me retourner sans arrêt pour voir si tu vas bien
-Petit enfoiré, tu sais très bien que c'est faux
-Il faut que je sois sûr que tu puisses faire ton boulot sans attendre que je vienne à ton secours..."
Et là le capitaine les arrête fermement.
On lit la déception sur le regard d'Olivia.

Sur le vêtement de l'enfant on voit des reflets brillants et Elliot s'embrouille avec la légiste :
"-Pourquoi vous ne l'avez pas envoyé au labo?
-Je leur ai envoyé, j'attends les résultats
-Alors pourquoi on est là? Pour voir des effets de lumière? La prochaine fois téléphonez (il sort)
-Par moment ses accès d'humeur sont très agacants"
Tu métonnes Tamara, Elliot là il est un peu tendu. Un bon petit massage , un petit verre d'eau pétillante et une bonne musique lui seraient profitables... A moins de tomber dans les bras d'Olivia ... pardon là je m'égare c'est pas trop le moment.
La légiste a trouvé en plus le portable de l'employeur de Gitano. L'appareil a une petite puce GPS qui permet de retracer les déplacements de Gitano pendant les 5 derniers mois...

Stabler arrive chez le doc.
"-Entrez lui dit-il
-...
-Je suis désolé
-Ne me dites surtout pas que je n'aurai pu rien faire
-Tout choix est un sacrifice dans ces occasions
-C'est faux
-...
-Elle n'avait pas besoin de moi. Elle m'a poussé à me détourner.
-Comment?
-Elle n'a rien fait. C'était mon choix et personne n'est responsable à part moi. Merci"
---> j'ai retranscris la scène en avance rapide, il y a beaucoup de silences.

Le labo appelle et on a les résultats de la sustance brillante. C'est un produit militaire. Olivia suit le portable avec tous les lieux fréquentés par Gitano ces 6 derniers mois. Elliot la rejoint.
Ils sont devant une usine de plaquage desaffectée, ancien batiment militaire.
Ils entrent . ATTENTION C'EST LE TOURNANT DE L'EPISODE dans peu de temps...

Elliot part devant. Benson entend du bruit. Elle se projette à terre , l'arme vers Gitano qui tient en joue Elliot.
Et là c'est le cafouillage : Elliot lui dit de tirer, Olivia dit à Gitano de jeter son arme... tous répètent la même chose : "Tire, posez, tire, posez, jetez, tire, posez, tire , jetez, tire..."
"Descend-le" crie Elliot...
Olivia se redresse et tente de raisonner Gitano. "Ferme-la Eliot" répond Olivia quand il lui dit une nouvelle fois de tirer.
C'est une scène de tension... Gitano dit à Olivia qu'elle est morte, que Rebecca était une pute et qu'il a joué avec elle. "Si ca se trouve elle n'est pas morte".
Olivia a les mains moites , elle reprend son arme en main. Elle ne sait pas quoi faire.
Elle commence à trembler.
"-Olivia tu peux tout rétablir, j'ai fait cette erreur avec Ryan...
-Elliot , murmure t-elle
-Ne refais pas la même erreur Olivia, je t'en prie
-Arrêtez de parler, glisse Gitano. Vous vous êtes déjà plantée deux fois Olivia
-J'aurai fait la meme chose
-Ne fais pas la même erreur"
Soudain un bruit
"-Jetez votre flingue. JETEZ VOTRE FLINGUE TOUT DE SUITE"
Olivia a un mouvement de recul.
Zoom sur les deux regards d'Eliot et d'Olivia, tout se joue maintenant. Elliot a les larmes aux yeux.Gitano donne le lieu où est enfermé la fillette.
"-C'est un mensonge, dit Olivia
-Je sais
-Jamais il nous le dira... sanglotte-t-elle
-T'as raison. Ca va aller.
-Je suis déso...lée"
Et puis Gitano se fait descendre par un policier du SWAT.
Coupure net dans ce mouvement de tension, cette longue scène éprouvante pour nos deux personnages où tout est dans le regard.

Elliot et Olivia continuent à se fixer.
Ils entendent les cris de la fillette qui était enfermée dans cette usine dans une caisse en bois.Elle est vivante.

Nous nous retrouvons à l'hôpital.
Benson s'assoit à côté de Stabler.
"-Je sais que tu aurais saisi ta chance Olivia
-Non je ne l'aurai pas fait. Tu t'attendais vraiment à ce que je provoque ta mort? Et tes enfants?
-J'en sais trop rien , je ne peux pas m'enlever le petit de ma tête
-Et tu penses à moi?
-On a fait chacun passer la vie de l'autre avant le boulot. Et je ferai en sorte que ca ne se reproduise pas. Parce que sinon, on ne peut plus être équipiers.
-J'arrive pas à croire que tu dises ca
-Toi et ce boulot vous êtes le plus important à mes yeux. Je veux pas tout bousiller. Je pourrais pas le supporter"

Olivia entre dans le bureau du capitaine:
"-Olivia qu'est ce que tu veux?
-Je veux un autre équipier"

---> Voilà pour cet épisode que j'ai pour ma part beaucoup apprécié.
C'est plutôt sur ce que va déclencher cet épisode que les avis divergent et que les scénaristes vont entrer sur un chemin qu'ils maitrisent plus ou moins.
CHRIS.

Review réalisée par chrismelonijunior

Episode diffusé sur NBC le 04/04/2006
Review en ligne depuis le 07/12/2006

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).








© 2001-2017 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Vous pouvez soutenir le site en passant par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA