Londres Police Judiciaire

  LawAndOrder-fr > Critiques > Londres Police Judiciaire > Bilan de la saison 2

22 Novembre 2017

Bilan de la saison 2 de
Londres Police Judiciaire

Review réalisée par Carole (Critictoo)


Dans le système judiciaire, le ministère public est représenté par deux groupes distincts, mais d’égales importances : la police, qui enquête sur les crimes, et le procureur de la Couronne, qui poursuit les criminels. Voici leurs histoires.

Dernière née de la franchise Law & Order, la version britannique a connu quelques remous financiers et de diffusion. Résultat des courses : au lieu d’avoir une saison de 13 épisodes, diffusée à deux périodes différentes, ITV a fini par séparer en deux, donnant le jour à une première saison de 7 épisodes, et une seconde de 6.

Law & Order : UK est surtout le premier drama américain à être adapté pour la télévision britannique – un rêve de Dick Wolf – et qui selon les exigences contractuelles se base sur les scénarios de la série originale pour s’appuyer sur l’expérience et le succès passés.

Le gros mangeur de Law & Order sur Critictoo se trouve être Fabien, qui a vu l’intégralité de la série, ce qui n’est aucunement mon cas, ayant visionnée des épisodes à des périodes différentes, dont la plupart issues de l’ère Benjamin Bratt.

Un détail qui n’est aucunement négligeable, car les scénarios des 13 épisodes choisis par le showrunner Chris Chibnall ont été pris en grande partie entre 1991 et 1993, avec quelques autres épisodes datant des années 95-97. C’est sur ces derniers – en moindre quantité – que j’aurais le droit au mieux à une sensation de déjà vu, au pire à connaître le fin mot de l’histoire (sur deux épisodes principalement).

Ainsi, pour celui plus que familier avec la franchise, il est possiblement difficile de trouver son compte au visionnage de cette version britannique, qui possède forcément ses variantes dues à un système judiciaire différent. La série utilise les rouages de Law & Order et réussit parfaitement à passer de l’Amérique à l’Angleterre en terme d’adaptation.

Il n’y a pas trop à discuter sur la qualité scénaristique, la plupart des histoires sont bien montées et parviennent à intéresser. Tout du moins pour la partie policière. Celle-ci s’incarne dans les DS Ronnie Brooks et Matt Devlin, respectivement interprétés par Bradley Walsh et Jamie Bamber, tous les deux excellents et charismatiques, et appuyé par leur chef inspecteur Natalie Chandler (Harriet Walter), qui s’impose sans difficulté et guide comme il se doit ses hommes dans leur travail.

Rapidement, la police se montre comme l’élément fort de cette version UK, la partie judiciaire souffrant peut-être trop de l’historique de l’original, Ben Stone et surtout Jack McCoy étant des avocats imposants. Notre principal représentant, James Steel – malgré tout le charme que possède Ben Daniels – est un homme qui peine à nous investir émotionnellement parlant. En fait, son assistante, Alesha Phillips (Freema Agyeman) va bien plus s’imposer au cours de la saison 1, en apportant fraicheur et dévotion à cette équipe.

Si James Steel ne parvient pas à totalement sortir du rôle dans lequel il est, les épisodes composant la seconde saison vont sans conteste aider l’aspect judiciaire à s’affirmer, épaulé par des enquêtes et des procès qui joueront plus avec la dynamique installée en la secouant et en impliquant directement ou indirectement ces serviteurs de la loi. Tant mieux pour le spectateur et au passage pour leur supérieur George Castle (Bill Paterson), qui par la même occasion, prend une place plus tangible au sein de la machine légale.

Law & Order : UK, c’est donc Law & Order à la sauce britannique, et il n’y a clairement pas grand-chose à dire sur le travail d’adaptation qui fut réalisé par Chris Chibnall. Ce dernier a réussi à prendre la formule de la série pour l’ajuster à son pays. Si les représentants de la police réussissent très rapidement à donner le jour à des personnages consistants, nous aidant à nous plonger dans leur partie du travail, les membres de la loi peineront plus à rendre les procès palpitants, ce qui affaiblira régulièrement les épisodes. Un tir qui semble avoir été corrigé dans la seconde partie de la saison 2 et qui laisse alors supposer que le show est dans la bonne direction pour la saison 3.

Review publiée en partenariat avec Critictoo

Review réalisée par Carole (Critictoo)

Review en ligne depuis le 03/01/2012



Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).








© 2001-2017 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Vous pouvez soutenir le site en passant par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA