New York Unite Speciale

  LawAndOrder-fr > BDD Articles > New York Unité Spéciale

21 Avril 2018


DSK, héros malgré lui de « New York unité spéciale »
Publié par Yves Jaeglé dans Le Parisien le 10/07/12.


Bon, d’accord, il s’appelle Roberto Di Stasio (RDS) et non DSK. Il est Italien. Et, à la fin, il va payer beaucoup plus cher. Mais, pour le reste, tout y est. Pour l’épisode inaugural de la saison 13 de « New York unité spéciale » (ce soir à 22h55 sur TF1), la production devait frapper fort pour faire oublier le départ de sa star depuis douze ans, l’acteur Christopher Melloni.
Alors, elle ne s’est pas gênée : l’affaire DSK-Nafissatou Diallo au Sofitel de New York, qui s’est produite en mai 2011, se retrouve en copier-coller dans cet épisode diffusé en septembre 2011 sur NBC. On serait DSK, on n’attaquerait pas pour diffamation, mais pour contrefaçon. Plutôt que de lister les ressemblances évidentes, voici les petits ajouts croustillants de la série. Amusants ou, parfois, ridicules. Car à travailler aussi vite, les scénaristes ont un peu bâclé.

Un politicien bellâtre et arrogant. DSK a quand même vu blanchir ses cheveux et pris de l’âge dans l’affaire. Roberto Di Staso, secrétaire général du Conseil économique mondial, favori pour devenir Premier ministre en Italie, lui, continue de craner, même en garde à vue, après l’accusation de viol d’une femme de chambre. A la jolie inspectrice qui cherche à le cuisiner en lui offrant des plats italiens, il rétorque : « Tout à l’heure, je serai un homme libre et vous pointerez au chômage. » On n’imagine pas DSK avoir lancé ça à la féroce procureure qui voulait son scalp. Dans l’avion, juste avant que les policiers ne l’arrêtent, RDS fait des yeux de velours à l’hôtesse de l’air, avec un regard à la Aldo Maccione. DSK passait pour avoir la séduction un peu lourde, mais à ce point…

Une femme de chambre qui pleure tout le temps. C’est vrai, Nafissatou Diallo n’a pas retenu ses sanglots lors de son interview télévisée, le 25 juillet 2011. Myriam, la réfugiée soudanaise (et non guinéenne comme dans la réalité), qui accuse un homme puissant de l’avoir violée, pleure du début à la fin de l’épisode. On est dans le soap plus que dans le polar. Et l’épisode multiplie les allusions, parfois cocasses, voire grotesques, à la fellation. « Quand j’ai craché, il a souri », lâche Myriam, qui poursuit son récit au procès (car DSK n’échappera pas à la justice dans la série) : « J’ai ouvert la bouche et j’ai craché. Ça avait un goût de poison. » Des dialogues écrits à la diable, auxquels échappe Anne Sinclair, qui apparaît brièvement sous les traits d’une épouse italienne élégante. L’affaire DSK occupe le petit écran mais attend encore son grand scénariste.

Article issu de Le Parisien et
initialement publié le 10/07/12.




Tous les articles présentés dans cette rubrique sont la propriété de leurs auteurs respectifs.





© 2001-2018 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Le site et son forum sont uniquement financés par l'affiliation et la publicité


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA