New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > BDD Articles > New York District / New York Police Judiciaire

19 Septembre 2018


L'acteur Fred Thompson, neuvième candidat républicain à la présidentielle
Publié par Corine Lesnes dans Le Monde le 06/09/07.


Il mesure 1,98 m. On le voit rarement sourire. Il est aussi conservateur que le vice-président Dick Cheney. Frederick Dalton Thompson, 65 ans, ex-sénateur du Tennessee, héros de la série télévisée "La Loi et l'ordre" (Law and order), est officiellement entré, mercredi 5 septembre, dans la course présidentielle américaine.




"Pendant la prochaine présidence, les décisions qui vont être prises engageront nos vies et nos familles pour de longues années. Nous ne pouvons pas nous permettre de devenir une nation affaiblie, moins prospère et plus divisée", a-t-il justifié.

Fred Thompson a choisi d'annoncer sa candidature dans l'émission de l'humoriste Jay Leno, au moment où ses huit concurrents pour l'investiture du Parti républicain débattaient dans le New Hampshire.

La première question qui leur a été posée a porté sur l'absent qui, avant même d'avoir formalisé sa candidature, est déjà donné second derrière Rudolph Giuliani, l'ancien maire de New York.

"Il a très bien joué mon rôle" à la télévision, a rétorqué M. Giuliani, qui a bâti sa carrière sur une réputation de procureur à poigne.

Intervenant avec des mois de retard sur celle des autres prétendants, la candidature de M. Thompson pour le scrutin de novembre 2008 ne peut que réjouir la base républicaine.

Moins toutefois les fondamentalistes chrétiens – M. Thompson a dû épouser une lycéenne, à 17 ans, alors qu'elle était enceinte, il en a divorcé trente ans plus tard – que la tendance "reaganienne" du parti, qui se souvient qu'il a été avocat de la commission sénatoriale chargée de l'enquête sur le scandale du Watergate.

MILITANTS INSATISFAITS

Avant de jouer le procureur Arthur Branch dans la série de la chaîne ABC, puis d'apparaître dans une vingtaine de films, le plus souvent pour des rôles d'homme de pouvoir, Fred Thompson a été avocat, lobbyiste puis sénateur, de 1994 à 2003. Il n'a pas attaché son nom à une entreprise particulière mais son palmarès a toujours été conforme aux positions du parti.

Il souhaite l'abolition de l'autorisation de l'avortement. Sur l'Irak, il n'a pas d'état d'âme : "Quand les gens me demandent ce que Saddam Hussein nous a fait, je leur demande ce qu'avaient fait les pirates de l'air du 11-Septembre avant le 11-Septembre."

A quatre mois du début des "primaires", les militants républicains sont insatisfaits du choix qui leur est proposé. M. Giuliani, en tête dans les sondages, n'est pas opposé à l'avortement. Mitt Romney, l'ancien gouverneur du Massachusetts, qui devance ses concurrents dans les deux Etats qui désignent leur candidat les premiers, n'a pas réussi à faire oublier le fait qu'il est mormon…

Les commentateurs se sont demandés si la longue hésitation de M. Thompson, avant d'annoncer sa candidature, ne cachait pas un manque de motivation.

Né d'une famille dont il a été le premier membre à fréquenter l'Université, l'ex-sénateur n'a pas la réputation d'un travailleur acharné. Il n'a pas réuni autant d'argent qu'il pensait pouvoir le faire.

Le magazine Newsweek a évoqué l'hypothèse que la Maison Blanche soit plutôt le rêve de sa deuxième épouse, une ancienne responsable du Parti républicain.

Article issu de Le Monde et
initialement publié le 06/09/07.




Tous les articles présentés dans cette rubrique sont la propriété de leurs auteurs respectifs.





© 2001-2018 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA