New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 1.14

3 Juin 2020

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 1.14 : The Violence of Summer

Review réalisée par Nono


Un épisode à « l’envers ». C'est-à-dire que l’on commence avec une longue partie juridique avant de pouvoir voir la partie policière.

Pré générique : Nous sommes au tribunal avant une audience de la cour d’assise. Une avocate demande aux procureurs que son client ait un procès séparé de ces co accusés. Puis commence le procès : entre les deux autres accusés. Tous les trois sont accusé d’un viol. Les deux prévenus commence a s’énerver contre leur complice quand un des deux saisit l’arme de l’officier de police qui assure la sécurité et avec le revolver menace la cour. L’officier aidé de Robinette le désarme.


Une fois le générique diffusé, on retrouve Stone et Robinette en train de négocier avec l’avocat de la défense. Mis le client, qui est rappelons le accusé d’un viol !! refuse de témoigner contre tous ces complices.
Stone et Robinette se doivent donc de reprendre le dossier avant d’aller devant la cour d’assise. La victime s’appelle Monica Devries, une journaliste « free lance ». Le rôle est joué par Megan Gallagher, connut pour son rôle de Catherine Black (la femme de Frank) dans les deux premières saisons de l’excellente série MilleniuM. Les procureurs apprennent que les traces de spermes retrouvés sur la victime ne correspondent pas aux accusés. Entre temps la presse s’est emparée de l’affaire et dénigre la victime. Ses confrères journalistes n’aiment pas trop ses articles et ne manquent pas de rappeler qu’elle a déjà été arrête pour une affaire de drogue.
Face a cela notre procureur préféré (Stone bien sur !!!!!!) doit faire ajourné le procès car il n’a pas de preuve et le témoignage de Monica Devries porte a caution, et la défense pourrait facilement le retourné (encore une subtilité du Droit pénal Américain)

Vu la situation, Ben Stone et son assistant demande aux policiers de reprendre l’affaire. Il s’agit bien évidemment de nos amis Mike Logan et Max Greevey. Les deux Dets refont le chemin parcourut par la victime et par les agresseurs présumés, réinterrogent les témoins ; ce qui s’avère payant puisque un dit avoir vu quatre agresseurs, or jusqu’ici il n’était question que de trois.


Maintenant qu’il savent les policiers doivent faire le plus dur : trouver des preuves. En l’occurrence, les preuves manquent. Les Dets décident donc de recourir a une méthode particulaire : l’hypnose !!! Un psy s’en charge et en effet Monica se souvient d’avoir été agresse par quatre hommes différents et le quatrième (celui qui n’a toujours pas été identifié) semblerait être le chef et celui qui l’a violé. Maintenant écartons nous de l’histoire pour s’arrêter sur un détail. La séance d’hypnose à lieu dans la salle d’interrogatoire du commissariat où se trouve Mlle Devries et le psy ; dans la salle de contrôle se trouve Logan et Greevey, jusqu'à là rien d’exceptionnel. Mais Mike et le psy communiquent par signes à travers la glace. Logiquement la glace permettant de voir la salle d’interrogatoire est sans teint donc Les Dets peut voir le psy mais celui ci ne peut pas les voir. Bizarre, bizarre….

Le témoignage par hypnose n’étant pas une preuve en soit, Mike Logan et Greevey doivent trouvé d’autres preuves pour arrêté et faire condamné le violeur. Ils retournent donc sur les lieux et trouve du verre avec comme par miracle des empreintes, appartenant a un certains Timothy Pruting. Mais ce verre n’est pas une preuve pouvant prouver la culpabilité de Pruting : ce verre est peut être là depuis longtemps. Même associé au temoignage de l’accusé repenti cela n’est pas suffisant pour le procès mais pas pour une arrestation : Tim est donc arrêté. On peut noter que son avocat est Maître Tagger, cela n’est pas important, ce qui l’est est qu’il est joué par Samuel L Jackson. Alors qu’ils font le point avec le capitaine Cragen, on apprend que l’ADN prélevé sur la victime a été détruit par erreur par le labo de la police : retour a la case départ.
C’est là que Greevey a une idée de génie qui n’impliquerait pas les procureurs. Il décide de tendre un piége aux deux complices pour qu’il dénoncent le quatrième : Timothy Pruting. Avec Logan ils vont les voir dans la rue et leur dit que Timothy risque de les dénoncer et les invites de leur plein gré à venir au poste pour faire une déposition. Les deux hommes montent dans la voiture sans contrainte et Greevey et Logan vont à une cabine téléphonique en laissant les portes ouvertes. Max en profite pour téléphoner à sa femme. En fait ils les enregistrent grâce à un magnéto planqué. Par se stratagème leurs droits Constitutionnels n’ont pas été violé et le preuve et donc recevable devant la cour.

Le procès peut donc commencé, on voit Stone s’adresser au jury.

Message de fin « Après un procès de 3 semaines, Timothy Pruiting fut reconnu coupable de viol avec circonstances aggravantes. Howard Metzler et Steven Hanauer furent reconnus coupable de tentative de viol avec circonstances atténuantes. »

FIN

NOTE : 8/10


Voilà un épisode qui s’éloigne de la « norme » L&O, car on commence par un procès qui est bloqué pour manque de preuve. Le bureau du procureur doit donc demander de l’aide à la police pour étoffer son dossier et trouvé d’autre preuves. C’est donc le contraire des épisodes « normal ». Ce genre d’épisode est intéressant car précisément il change du système classique : une enquête puis le procès. La série doit compter une dizaine d’épisode (les cross over, les deux double, le triple plus un de temps en temps) qui change et si mes calculs sont bons c’est dans la première que l’on en trouve le plus, peut être car la série cherche un style.

Review réalisée par Nono

Episode diffusé sur NBC le 05/02/1991
Review en ligne depuis le 13/11/2005

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7