New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 13.07

3 Juin 2020

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 13.07 : Open Season

Review réalisée par L'Animal


Ecrit par Richard Sweren
Réalisé par Matthew Penn


En un mot: un bon épisode où L&O s'attaque à la restriction des libertés individuelles depuis le 11 septembre 2001 et la paranoïa qui en découle .

Pré-générique:


L'épisode commence dans la salle d'audience d'un tribunal où le verdict va être rendu . Darnell Marbury est accusé de tentative de meurtre au 1er degré sur un policier . Quand le jury rend son verdict, c'est la cohue dans l'assistance (constituée presque en totalité de policiers) : Marbury est déclaré "non coupable" .
Plus tard, dans un bar, l'avocat de la défense fête sa victoire avec deux amis . Il est euphorique devant le "hold-up" qu'il vient de faire (malgré des preuves solides, il a réussi à démonter le procureur) . L'alcool appelant le tabac (opinion perso ;-), il sort pour fumer (on n'a plus le droit de fumer dans les bars à NY ?) . Des coups de feu retentissent …
Arrivés sur les lieux, les "jamais endormis" Briscoe & Green (B&G) prennent connaissance de l'affaire . La victime, Vance Grodie, a pris 5 ou 6 balles . Un témoin a vu un homme s'enfuir et monter dans une voiture bleue . Comme l'avocat fait la Une des médias, le dossier va être compliqué …

La partie policière :


B&G interrogent les amis de Grodie . Le verdict ayant été avancé, cette petite fête était improvisée … L'un des deux amis ne croit pas à un vol mais plutôt à un règlement de comptes de policiers mécontents de la relaxe de Marbury . L'autre a entendu un homme (1m80 et puant le gin) proféré seul des insultes dans les toilettes du bar . L'homme portait une parka sombre et un polo avec un logo d'entreprise dixit le barman . Il serait parti avant la fusillade .
La situation est ambiguë : B&G se chamaillent sur la potentielle implication de policiers dans cette histoire . Ils décident d'aller parler à Chris Wilson, la victime de Marbury . Désormais en fauteuil roulant, Wilson ne masque pas sa colère vis à vis de Grodie mais ne croit pas à une vendetta de ses collègues ("honte à vous de penser ça !") . Van Buren abonde dans son sens mais Ed a toujours un doute .
B&G vont au cabinet de Grodie et ils parlent à son désormais ex-associée, madame Watts . Celle-ci ne tarit pas d'éloges pour Grodie mais refuse de donner ses dossiers à nos inspecteurs .
B&G vont parler à l'ex-coéquipier de Wilson, l'officier Vitelli (vu dans NYPD Blue saison 9) . Celui-ci est d'un tempérament chaud et les questions de Ed le mettent rapidement hors de lui . Cependant, comme il a un bon alibi (à l'heure du meurtre, il était en patrouille sur la 116ème rue), les inspecteurs préfèrent interroger son chef . En feuilletant le cahier de sortie des patrouilles, Ed remarque une chose intéressante : une voiture de patrouille a transporté un membre de la famille de Wilson au tribunal pour entendre la verdict . C'est une entorse au règlement (pas de course personnelle) . B&G vont donc voir les deux officiers qui leur disent qu'ils ont agit sur ordre de leur chef . En effet, leur capitaine avait promis au frère de Wilson de l'emmener voir le verdict …
B&G vont donc voir Kevin Wilson, 1m80, qui portait les mêmes vêtements que l'homme du bar insultant Grodie le jour du meurtre . Celui-ci nie toute implication car il serait directement rentré chez lui après le procès (avec son frère) . B&G lui mettent la pression et l'interrogatoire se poursuit au poste .
Wilson nie totalement son implication et porte plutôt le débat sur son frère très doué pour le basket ou son père flic . Il finit cependant par avouer qu'il a bien suivi Grodie dans le bar mais sans raison particulière . Il s'est saoulé au gin et a pris un taxi pour rentrer à la maison . Il n'a donc rien dit à Grodie qui parlait avec deux superbes nanas (pourtant, quand on voit sa gueule, mais bref, je m'égare) . Ne connaissant pas leur nom, il suggère aux inspecteurs de regarder dans l'agenda électronique de Grodie . Problème : celui-ci a disparu … Ed penche pour le mobile suivant : on a tué Grodie pour avoir son carnet d'adresse personnel .
Le sentant désormais en danger, B&G se rendent chez Marbury pour le prévenir mais ils tombent sur sa mère qui les envoie promener . Par un habile stratagème téléphonique, B&G obtiennent la nouvelle adresse de Marbury . Les trois hommes se donnent rendez-vous dans un snack . Marbury n'est pas bavard mais trouvait Grodie correct . Il donne aux inspecteurs les lettres de menaces qu'il a reçu en prison .
Un technicien de la Police analyse les coupures de journaux qu'ont utilisés les corbeaux . Je passe les détails techniques mais B&G arrivent à sortir un nom du chapeau : Thalia Raye Phillips . Comme la vieille dame à 75 ans, B&G pensent avoir fait chou-blanc . Mais Ed a un coup de génie : il demande à madame Phillips qui s'occupe du recyclage papier dans le quartier . C'est un jeune homme du nom de Julian Preuss .
B&G vont chez lui et se rendent compte qu'il fait partie de l'American Patriot Union (APU), un groupe extrémiste (tendance "Mein Kampf") . Preuss demande un avocat qui se retire en apprenant les tendances de son client .

La partie judiciaire :


Le FBI connaît bien l'APU . Son chef, Stephan Leclercq est en prison pour avoir fait sauter une voiture . Preuss n'a pas d'arme enregistrée à son nom . Pour en savoir plus, Van Buren demande à Serena d'aller au bureau de l'APU . Voilà donc notre petite ADA toute mimi se faisant passer pour une personne voulant des renseignements sur l'association (dans une scène pas très crédible, il faut bien le dire !) . Elle demande donc une brochure et remarque une boîte d'agenda électronique dans la poubelle . Elle appelle la Police pour vérifier que c'est le même modèle que celui de Grodie . La réponse étant positive, B&G arrivent pour une saisie . Cet achat de Pall était nécessaire pour pouvoir mettre la main sur le logiciel permettant de craquer l'agenda de Grodie (vous avez suivi ?) . McCoy ne comprend rien à ce charabia, il laisse carte blanche à Serena . Vu la "menace" que représente l'agenda, Preuss est inculpé .
A l'audience de mise en accusation, Preuss fait un scandale, refusant la juridiction . Devant toute cette agressivité, la juge ordonne des mesures restrictives vis à vis de Julian (mise en détention sans coup de fil ni courrier) .
Dans son bureau, Jack a la surprise de retrouver sa vieille amie de 20 ans, Danielle Melnick en avocate de la défense . Elle est là pour "défendre la Constitution" car elle trouve les mesures dont est victime Preuss totalitaires . Ses droits civiques sont "bafoués par un gouvernement trop zélé" . Elle décide donc de faire appel de cette sanction .
A l'audience, malgré de solides arguments, Melnick perd la bataille, du fait de la menace potentielle que représente l'agenda . Preuss reste donc isolé .
Alors que Danielle et Jack viennent de se chamailler dans un bar, Serena arrive avec de mauvaises nouvelles : le procureur qui a fait condamner Leclercq en Floride a été assassiné par balle alors qu'il se trouvait dans un coin perdu en campagne . Son adresse étant dans l'agenda de Grodie, comment Preuss a-t-il pu transmettre l'info alors qu'il est en prison ? Branch apporte la réponse : c'est son avocate qui a vendue la mèche . Il décide de faire mettre Melnick sur écoute à Rikers, contre l'avis de Jack qui veut "protéger" son amie . D'abord réticente, la juge accepte cette demande .
Cette écoute porte ses fruits puisque Melnick transmet des infos (données par Preuss) à l'extérieur . McCoy est très partagé … Melnick sert de contact mais Jack pense qu'elle est de bonne foi, qu'elle défend les droits de son client, sans intention de nuire à qui que ce soit . Il se rend donc chez elle pour lui parler . Melnick est très surprise qu'on l'accuse, elle n'était même pas au courant pour le procureur en Floride . Choquée de s'être fait berner, elle apprend son inculpation pour homicide involontaire et complicité au 1er degré . Et son retrait de l'affaire Preuss …
Jack et Danielle se voient au restaurant et ne voulant pas trahir le secret professionnel envers son ex-client, Branch déclare que Melnick assumera les conséquences de ses actes . Jack est sous le choc : son amie va aller en prison . Mais il décide d'un stratagème pour aider une dernière fois Danielle . Il va voir Preuss à Rikers et lui ment, lui dit que Melnick l'a chargé et qu'il va prendre un max au procès .
Il lui offre deux choix :
1) Soit il prend perpétuité et Melnick 15 ans s'il déclare que son avocate était au courant et qu'il y a eu conspiration .
2) Soit il prend 12 ans et rien pour Danielle s'il déclare qu'elle n'était au courant de rien . Il choisit logiquement la deuxième proposition . Melnick évite la prison, au grand soulagement de McCoy .
Alors que Branch, Serena et McCoy sont dans leur bureau à reparler de ça, ils reçoivent un coup de fil de B&G : Melnick s'est fait tirée dessus au tribunal par la secrétaire de l'APU . Elle est entre la vie et la mort … Lennie conseille à Jack de mettre un gilet par balle car "la chasse est ouverte" (Open season) .

Verdict :

Un bon épisode, pas de doute là-dessus . Je l'ai plus apprécié en faisant la review que lors de sa première diffusion . C'est vrai que faire revenir Tovah Feldshuh dans le rôle de Melnick était une bonne idée . Ca crée une complicité avec Jack qui est la bienvenue dans la série . La question de la perte des libertés individuelles aux USA après le 11 septembre est aussi traité avec beaucoup de justesse . L&O prouve une fois de plus que c'est une série impitoyable et qui colle toujours à l'actualité .
Cependant, et bien que r lefourbe ne soit pas d'accord, je trouve Melnick bien naïve sur le coup . Une avocate de sa trempe ne doit pas se faire berner comme ça . A la limite, un crétin comme l'avocat de la défense de l'épisode 11-01 …
Et puis Serena qui va dans les bureaux de l'APU, c'est limite n'importe quoi … car pas réaliste ! Un comble pour L&O .
Et pour finir, la redondance de la semaine : pourquoi ENCORE un coup de théâtre final ?

Review réalisée par L'Animal

Episode diffusé sur NBC le 20/11/2002
Review en ligne depuis le 15/11/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7