New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 13.08

3 Juin 2020

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 13.08 : * aka Asterisk

Review réalisée par L'Animal


Ecrit par Terri Kopp
Réalisé par Steve Shill

En un mot : Petite forme cette semaine pour l'épisode de L&O . Rien ou presque à retenir …

Pré-générique:


Deux jeunes (étudiantes ?) sont entrain de nettoyer un parc (avec ce genre de bâtons à pointe, si caractéristique des séries US) . Comme toutes nanas qui se respectent, elles se chamaillent pour une connerie (c'est bon les filles, sifflez moi, je l'ai mérité ;-) quand l'une d'entre elles découvre le corps d'un homme, allongé sur le ventre .
Les "toujours habillés pareil" Briscoe & Green (B&G) arrivent sur les lieux et prennent les premières infos, à savoir pas grand chose . L'homme a le cou brisé, sa mort est comprise entre 12 et 14 heures . Comme il s'est fait dépouiller (montre, argent, clé, etc …), le corps est non-identifiable .

Générique:


Juste une question que je me pose : pourquoi la production ne change-t-elle pas les "photos" des acteurs chaque saison ? Parce que Jerry Orbach ne ressemble plus trop à la photo qui date de 10 ans …

La partie policière :


B&G vont à la morgue où ils retrouvent Rodgers . L'homme est mort sans résister, tué par un gaucher (nuque brisé) . En appliquant les techniques de médecine médico-légale, Rodgers conclue que l'homme a été tué ailleurs puis jeté dans le parc .
Mais j'entends une question dans l'assistance : comment l'identifier alors ? Bonne question, merci de l'avoir posée ! Réponse simple : l'homme a plusieurs tatouages dans le dos dont un énorme dragon . B&G se rendent donc chez "Ralph Tatouage" et ils montrent au gérant la photo du dragon : c'est du travail de pro mais malheureusement, le créateur est décédé depuis deux mois . B&G se rabattent donc sur un autre tatouage, plus petit, avec une inscription japonaise . En parlant avec une inspectrice d'origine japonaise (qui n'est pas insensible aux charmes de Ed), ils arrivent à traduire l'inscription ("Ikedo", un nom de famille) et à remonter jusqu'à Suzy Ikedo, la copine de la victime, identifiée sous le nom de Norman Pratt .
Pratt était un ancien drogué qui avait complètement décroché et qui était à présent chauffeur de limousine . La nuit du meurtre, il était censé être à Atlantic City pour 48 heures avec un client . Client célèbre puisqu'il s'agit de Kevin Seleeby, une star montante du base-ball .
B&G vont chez lui et l'interrogent . Il avait lié quelques liens d'amitié avec Pratt, un homme réglo et discret . Il reconnaît avoir vu Norman la veille . Cependant, avec son cousin et son agent, ils sont rentrés un jour plus tôt d'Atlantic City car ils ont perdu leur argent plus vite que prévu (ah, le casino … quand tu nous tiens !) . Pratt l'aurait donc déposé chez lui vers minuit .
La fascination que Ed manifeste pour Seleeby dérange Van Buren qui ne comprend pas comment un joueur de base-ball peut être aussi célèbre . Elle s'interroge sur la possible culpabilité de Seleeby, au grand dam de Ed . Elle n'a pas tord car Kevin est gaucher …
Comme Pratt avait proposé à Seleeby de l'appeler s'il avait besoin de "quoique ce soit", B&G retournent parler à la copine de Norman pour voir s'il n'y aurait pas une affaire de drogue là dessous . Ces allégations ne lui plaisent pas mais sous la pression de Lennie, elle finit par avouer que Norman achetait de la méthadone à Roger Ellery . Ce brave docteur en chimie finit par reconnaître qu'il vendait des stéroïdes anabolisants à Norman qui les revendait à Seleeby . Apprenant cela, Lennie sort la réplique suivante : "dans tous les livres d'histoire sportive, il faudra mettre un astérisque à côté du nom de Kevin Seleeby !" . Voilà pour l'explication du titre de l'épisode, mais revenons à des choses plus intéressantes .
Ed reçoit une coup de fil : on a retrouvé la limousine de Pratt . En vérifiant le kilométrage du véhicule, les inspecteurs arrivent à l'aberration suivante : Atlantic City ne serait qu'à 11 kilomètres aller-retour de New-York ! B&G retournent voir Seleeby qui reconnaît prendre des stéroïdes ("comme tout le monde" NDL'Animal : "Mais bien sûr !") . Le soir du meurtre, il n'est pas allé à Atlantic City mais dans un motel, le Scott House, dans l'East Side . Pourquoi un motel ? Pour solliciter les services d'une prostituée . "Opération" qui a échouée à cause de la présence d'un photographe . Donc, Seleeby, son cousin David Arkuss et son agent Martin Stanley, arrivés à l'hôtel vers 20h20, se seraient saoulés devant un match de basket dans la chambre puis seraient rentrés avec Pratt vers minuit .
Pour corroborer l'histoire, B&G vont parler à Stanley qui raconte exactement la même histoire que Seleeby . A l'université de Westmont, Arkuss raconte aussi exactement la même histoire, au détail près … C'est très louche pour Lennie .
En retraçant les appels passés par Seleeby le soir du meurtre, B&G découvrent que Kevin a appelé son agent de chez lui à 20h36 . Alors qu'il devait être à l'hôtel !
Pour démonter l'histoire, ils se rendent au Scott House . Le barman confirme l'arrivée des trois hommes vers 20h30 (Lennie soupçonne alors une corruption) . C'est finalement le portier qui va offrir une piste sérieuse aux inspecteurs . Les trois hommes ne sont pas arrivés en limousine mais en taxi ! Où était donc Norman à cette heure-ci ? Déjà mort ?
Van Buren vérifie les appels de Stanley : il a composé le 911 (les urgences) à 21h17 le soir du meurtre . Au commissariat ont alors lieu des interrogatoires croisés : Ed avec Stanley et Lennie avec Arkuss .
- Stanley parle d'erreur pour le 911 et dit qu'il voulait appeler le 411 (les renseignements), ce qu'il a fait d'ailleurs . Ed croit qu'il a voulu appeler la Police mais que Seleeby lui a dit de raccrocher .
- Arkuss maintient sa version d'une soirée "protituées" avortée à cause du journaliste . Mais devant les arguments de Lennie (le coup de fil de Kevin à son agent de chez lui par exemple) et la menace de peine de mort (toujours efficace comme menace ;-), David craque et avoue : c'est Seleeby qui a tué Norman Pratt .
Version confirmée finalement par Stanley : Kevin a appelé son agent et son cousin pour qu'ils viennent "régler le problème" de la mort de Pratt .


Devant ces faits, Kevin Seleeby est logiquement arrêté .

La partie judiciaire :


Les trois hommes plaident non coupable . Branch veut en finir rapidement et se montre généreux avec une offre d'homicide involontaire pour Seleeby . Serena s'indigne devant le traitement de faveur réservée à une star du sport . Branch lui réplique qu'un jury est souvent compréhensif avec les stars .
L'avocat de Seleeby, Maître Alan Fenwick, refuse l'offre . Il croit en ses chances en plaidant la psychose due à la trop grande consommation de stéroïdes par son client . Client qui était la victime d'un chantage de la part de Norman : la dénonciation de ses prises répétées de stéroïdes .
Skoda parle à Seleeby et ses conclusions vont dans le sens de la défense : Kevin est instable mais sain d'esprit . Le jury va sûrement se ranger de son côté . McCoy est donc bien embêté …
Dans son bureau, alors qu'il prépare ses attaques, Jack reçoit le rapport de psychanalyse de Seleeby . Bonne surprise : un mémo confidentiel s'est glissé par erreur dans le rapport . En gros, il parle de Douglas Karrett, à ne surtout pas faire témoigner .
Serena va lui parler . Il est directeur d'un magazine gay . Niant d'abord toute relation avec Seleeby, il finit par avouer leur liaison . Le mobile du meurtre explose au grand jour : Pratt ayant reconnu Karrett dans sa limousine, il a commencé à faire chanter Kevin qui s'est débarassé de lui .
Fenwick demande une injonction pour faire annuler le mémo et toute la défense qui en découle et le juge lui donne (logiquement) raison .
Alors que Jack a pris un petit coup au moral, Serena lui rappelle qu'ils ont "encore l'avantage dans cette affaire" .
Le procès commence : Arkuss est à la barre . Il raconte en détail ce qu'il a déjà dit à la Police . Skoda donne sa théorie selon laquelle Seleeby était sain d'esprit au moment du meurtre .
Alors que Jack va appeler à la barre Roger Ellery (le chimiste), Fenwick objecte et demande un entretien dans le bureau du juge . Je vais essayer d'expliquer (simplement) pourquoi il juge le témoignage irrecevable : comme Seleeby a déjà reconnu avoir pris des stéroïdes, le témoignage de Ellery (son fournisseur) apparaîtrait comme une redondance . McCoy veut expliquer le mobile du meurtre au jury par un chantage à cause des stéroïdes alors que le vrai mobile est un chantage à cause de sa relation homosexuelle . C'est donc une incitation au mensonge, dé ontologiquement inacceptable . Le juge rejète donc ce témoin .
Dans son bureau, Jack se fait "engueuler" par Serena pour cette "faute" d'éthique .
Rien de catastrophique cependant puisque lors des plaidoiries, Mccoy se montre convaincant auprès du jury (après tout, Seleeby a reconnu avoir tué Norman !) .
Seleeby est donc condamné .

Verdict :


Un épisode creux, y'a pas d'autres mots . La partie policière passe plutôt bien mais en ce qui concerne la partie judiciaire, on a l'impression d'assister à un remplissage pour arriver aux 42 minutes . Pourquoi Jack s'entête-t-il à chercher la petite bête, au mépris de l'éthique, alors qu'il a toutes les preuves nécessaires pour faire condamner le prévenu ?
Le coup du sportif gay, j'ai trouvé ça limite limite aussi …
Donc à part Serena qui engueule Jack (toujours agréable à voir), rien à retenir . A demain soir pour la suite de la saison !

Review réalisée par L'Animal

Episode diffusé sur NBC le 27/11/2002
Review en ligne depuis le 18/11/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7