New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 13.11

27 Janvier 2021

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 13.11 : Chosen

Review réalisée par L'Animal


Ecrit par Michael S. Chernuchin Réalisé par Ed Sherin

En un mot : un très bon épisode cette semaine, écrit par le showrunner himself ! Une histoire vieille de 2.000 ans : le conflit israélo-palestinien …

Pré-générique:


Deux hommes complètement saouls (un peu comme moi samedi dernier …) sortent du bar où ils ont bu de nombreux verres d'un délicieux breuvage . Jaloux du succès de son ami Darby (un troisième larron resté au bar) sur la gente féminine locale, un des deux gugusses décide de lui faire un blague en volant ses clubs de golf dans le coffre de (ce qu'il croit être) sa voiture . Eh bing, nos deux charmants jeunes hommes découvrent un cadavre . Les très "on résout toutes les affaires" Briscoe & Green (B&G) arrivent sur les lieux . La victime s'appelle Gordon Meeks, la vingtaine et la voiture est à son nom . Il est été poignardé (le couteau est à côté du corps) . Une paire de lunettes se trouve dans le coffre …

Briscoe & Green dans l'enfer du jeu:


Les deux loufoques du pré-générique sont mis en cellule en attendant d'y voir un peu plus clair dans cette affaire . Bien évidemment, ils nient toute implication dans le meurtre, en prétextant tout simplement s'être trompés de voiture (mais qui n'a jamais fait de connerie sous alcool ? ;-) Darby arrive au commissariat et confirme leur histoire : Heckel & Jeckel sont relâchés .
B&G se rendent dans l'appartement de Meeks et, entre deux costumes de luxe, découvrent une valise pleine de billets (plusieurs centaines de milliers de dollars) . Notre homme serait-il prêteur sur gages ? Grâce à une enveloppe trouvée dans l'appartement, les inspecteurs poursuivent l'enquête chez un dermatologue et se font passer pour les hommes de main de Meeks . Ils apprennent que Gordon était bookmaker, associé à Steven Strelzik . Ce dernier est interrogé : il parle de sa clientèle chic et avoue travailler pour la First Run Gaming, une société des îles Caïman . La veille, il sait que Meeks avait des rendez-vous à partir de 17h00 . B&G font la tournée des parieurs (souvent sur les Knicks mais comme on est à NY, c'est logique !) . Ils se rendent chez une femme dont le mari bosse beaucoup, donc qui s'ennuie donc qui parie . Elle confirme avoir joué et vu Meeks vers 18h00 . Quand Lennie lui demande pourquoi elle a un très joli œil au beurre noir, elle répond sans s'affoler que ses cours de boxe sont risqués .
Alors qu'ils sont entrain de faire leur rapport à Van Buren, les policiers sont appelés pour se déplacer chez Meeks : quelqu'un a essayé de pénétrer chez lui . B&G parlent donc à Betsy, la petite amie de Meeks : elle avait une clé de l'appartement et le ruban "do not cross the line" ne l'a pas refroidi (son chéri avait l'habitude des canulars !) . Elle apprend de la bouche de B&G que son fiancé est décédé et leur confie que le jour du meurtre, il s'était disputé au téléphone avec une cliente, une certaine Susan . Susan, comme Susan Ashman, la femme à l'œil au beurre noir ? B&G retournent lui parler : elle nie le meurtre mais reconnaît que c'est son mari qui l'a frappé et qu'elle devait en réalité 25.000$ à la First Run Gaming . B&G parlent au mari . Celui ci leur révèle toute l'histoire : sa femme Susan est accro au jeu et elle couchait avec Meeks pour rembourser ses dettes . C'est ce dernier qui lui a tapé dessus . Même s'il souhaitait sa mort, George Ashman a voulu passer par la voie légale : il a demandé à ses avocats de prendre des renseignements sur la société du Costa Rica pour remonter jusqu'à Meeks (très difficile à trouver apparemment) et par surprise jusqu'à son comptable, Dean Riley .
B&G interrogent donc Riley : il leur apprend que la société de Gordon s'est fait arnaquer de 600.000$ et qu'il pensait que Strelzick était responsable . Le soir du meurtre, ils sont allés dîner ensemble pour essayer de s'expliquer . Les inspecteurs parlent au serveur du couple Meeks/Strelzick : ces derniers sont des habitués de l'endroit . Et que voit Lennie sur la table ? Un couteau qui ressemble étrangement à l'arme du meurtre . On passe à la partie CSI : le manche de l'arme a été nettoyé mais il y a quelques fibres sur la lame … Grissom va-t-il trouver quelque chose ;-) ? Pour finir, le "vieux" Lennie connaît les verres trouvés dans le coffre : ce sont des verres pour presbyte . Sachant que Meeks avait la vingtaine, ces lunettes ne peuvent lui appartenir . Sont elles à Steven Strelzick ?
Alors qu'ils exposent les faits à Van Buren, celle ci trouve qu'il n'y a pas assez d'éléments au dossier pour une arrestation . Elle se contredit 5 minutes plus tard : les fibres sur la lame correspondent à la nappe du resto (bravo Grissom !) => Steven Strelzick est arrêté .


[Seulement 14 minutes pour les flics cette semaine, ça faisait longtemps que c'était pas arrivé !]

Donnons à McCoy ses pilules contre la tension :


Lors de la mise en accusation, l'avocat de Steven, Randolph Dwarkin, commence son show, fait de drôlerie et de bouffonnerie . Dommage pour lui, la juge ne se laisse pas charmer : son client est incarcéré sans caution . McCoy et Serena se rendent à Rikers où Dwarkin présente Jack à son client comme une star du "legal system", un dieu vivant . McCoy ne se laisse pas flatter et propose le meurtre sans préméditation, ce que Dwarkin refuse, arguant du fait que son client veut marchander car il possède une liste de clients "célèbres" . Jack quitte la prison aussitôt .
Dans le bureau de Branch, Serena dépeint Dwarkin comme un avocat exceptionnel, malgré ses méthodes peu orthodoxes . Arthur veut absolument une condamnation . Avant le procès, il y a toujours une sélection des jurés . Alors que cette scène n'est quasiment jamais présente dans les épisodes, cette fois-ci, on y assiste . Pourquoi ? Attendez, vous n'avez qu'à lire la suite, bande d'impatients ! On assiste alors à une scène très cocasse : le sérieux de Jack opposé à la fantaisie de Dwarkin . Jack pense que ce dernier essaye de charmer le jury …
Le procès débute : décidément incontrôlable, Dwarkin interrompt le juge dès sa première phrase "le Peuple contre Steven Strelzick" => pour lui, le Peuple = tout le monde et tout le monde n'est pas contre son client . Ceci a pour effet de faire sourire le jury mais ce n'est VRAIMENT pas au goût du juge .
A la barre, c'est Dean Riley (le comptable) qui témoigne en premier : il raconte l'histoire du détournement de fonds, des soupçons de Meeks vis à vis de Strelzick et de leur dispute le soir du meurtre . Pourquoi n'a-t-il rien dit à la Police ? A cause de ses obligations professionnelles (ouais, un peu léger tout ça !) . Dwarkin en profite pour sortir une nouvelle connerie (avec toujours plus d'effet sur le jury) .
Branch met en garde Jack & Serena : il sait que le jury est très influençable et que si Dwarkin continue de passer pour un mec sympa, l'affaire peut être perdue .
C'est au tour de Strelzick d'être à la barre : "oui, je suis un bookmaker" . Il raconte alors sa façon de procéder avec Meeks dans les affaires : il prenait les paris et Meeks s'occupait des mauvais payeurs . A-t-il volé de l'argent à sa société ? "Oui, mais pour aider le peuple d'Israël !" Devant cette révélation, McCoy demande immédiatement une interruption de scéance : tout le monde va dans le bureau du juge .
On assiste alors à une scène tout simplement FORMIDABLE : ou comment McCoy craque nerveusement . Je ne l'avais (de mémoire) jamais vu dans un tel état . Pourquoi ? Jack trouve scandaleux le moyen de défense adopté par Dwarkin, basée sur le plus vieux conflit du Monde : le conflit entre les juifs et les arabes . Mais le juge rejète l'objection : après tout, Strelzick n'a jamais avoué avoir tué Meeks . Serena essaye tant bien que mal de calmer le jeu mais Jack quitte la pièce ("On change les règles en cours de route !") . Comment gagner le procès alors que le jury est en majorité composé de juifs (il ne manquerait plus que Munch en fasse partie ;-) ? Le procès reprend, toujours avec Steven à la barre . Il parle de la souffrance d'Israël (toutes les objections de Jack sont rejetées, c'est pas ça qui va lui permettre de se calmer !) et de ses achats de médicaments et de prothèses avec les 600.000$ .
Jack procède au contre-interrogatoire : Steven reconnaît avoir volé de l'argent, s'être fait menacer par Meeks mais non, il ne l'a pas tué, il est non-violent .
McCoy sent que le procès est très mal engagé . Serena a une idée : comme le juge est juif, pourquoi ne pas lui demander de se retirer (conflits d'intérêts) ? Branch est d'accord . Mais pas le juge, qui ne voit pas pourquoi son impartialité serait remise en cause .
L'audience reprend : c'est madame Strelzick à la barre . Elle aussi plaide la cause d'Israël et (comme d'habitude), le juge laisse faire et rejète les objections de Jack . Ce dernier ne se laisse pas faire : "Meeks méritait il d'être poignardé ? Et s'il avait été juif ?" => bonne réplique Jack !
Serena ne se faisant plus d'illusion à propos du jury, elle conseille à Jack de proposer un marché car "un tueur mérite de payer" . L'offre est simple : McCoy propose l'homicide ce que Dwarkin refuse une nouvelle fois . Ont lieu alors les plaidoiries finales :
- Celle de Dwarkin est presque banale puisqu'il continue son couplet sur Israël mais commet une grave erreur : il laisse (presque) entendre que son client est coupable .
- Celle de Jack est magnifique : "Monsieur Dwarkin est un magicien qui vous montre des mirages ." En gros, Jack dit au jury de se recentrer sur l'essentiel : le meurtre ! Et de ne pas se laisser "distraire" par autre chose, ne pas emmener le débat sur autre chose . Bien que le jury soit en majorité juif, il y quand même eu un homme poignardé et il faut que quelqu'un paye . Et l'argument final : Maître Dwarkin a presque reconnu la culpabilité de son client .


Le verdict tombe : "Guilty / Coupable" . Justice est faite .


Alors que Jack et Serena fêtent leur victoire en tête à tête, Dwarkin s'invite à leur table . Il a fait de son mieux et n'est même pas trop déçu d'avoir perdu . Sacré tempérament cet avocat !

Au final :


Au premier visionnage, j'avais trouvé pas mal de défauts à l'épisode mais j'ai changé d'avis en préparant la review : c'est du tout bon cette semaine ! La dernière plaidoirie de Jack est formidable ! Merci à Chernuchin d'avoir centré (un peu) l'épisode sur Jack : on se demande à tout moment quand est ce qu'il va sortir un flingue et tirer sur tout le monde ;-)
Le choix que le jury juif doit faire (son pays ou le meurtre) est bien amené et pour en faire un épisode culte, j'aurais bien vu une défaite du bureau du Procureur, ça aurait renforcé le côté "tout le monde se laisse submerger par ses émotions" .
Pour finir, très belle performance de Peter Jacobson dans le rôle de Dwarkin => reviens quand tu veux, l'ami !


P.S. : J'allais oublier => Deux joueurs comme Briscoe & Green qui font la morale aux parieurs, LOL !

Review réalisée par L'Animal

Episode diffusé sur NBC le 15/01/2003
Review en ligne depuis le 13/12/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2021 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7