New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 13.15

28 Mai 2020

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 13.15 : Bitch

Review réalisée par L'Animal


Ecrit par Michael S. Chernuchin & Ron Weinman
Réalisé par Constantine Makris

En un mot : une vieille amie de Branch tue parce qu'elle souffre d'une forte ménopause … Les scénaristes de L&O font fort en ce moment dans les lignes de défense . Un peu trop même !

Pré-générique:


Deux employés de la société "Canine Coiffeur" arrive au domicile de Brad Osterhouse pour toiletter un sac à puces (si Brigitte Bardot me lit, elle va me faire un procès !) . Attiré par l'odeur, ils découvrent le corps du propriétaire des lieux, agent de change de métier .
Les très célibataires Briscoe & Green (B&G) arrivent sur les lieux . Le légiste leur indique qu' Osterhouse est mort le samedi, vers 14h . Il aurait été poussé dans l'escalier puis "terminé" avec un club de golf . Ed écoute le répondeur : 6 appels de 6 femmes différentes, toutes au ton "amical" (le veinard) . Le dernier en date est une invitation à bruncher samedi à 16 heures .
De son côté, Lennie remarque que la montre en or et les 3.500$ en liquide dans le portefeuille de monsieur n'ont pas disparu . L'inspecteur trouve même une boucle d'oreille en diamants . Le thèse du vol qui aurait mal tourné s'envole .
Dernier point, dans son agenda, il est écrit qu'Osterhouse devait déjeuner le samedi midi avec Cece Vandeveer .

Briscoe & Green "parce que je le vaux bien !"


B&G vont donc lui parler . Comment se fait il qu'Osterhouse avait un "fan club" féminin si développé ? Parce que c'était "un type bien", qui sortait avec les femmes en tout bien, tout honneur . Cece aurait déposé Brad chez un marchand de fleurs .
Les inspecteurs retracent son parcours et arrivent dans une boutiques de fringues . Brad était un type généreux qui venait d'acheter 3 hauts de 3 tailles différentes .
B&G essayent de parler à toutes les femmes "du répondeur" mais la deuxième d'entre elles (après Cece) a aussi un solide alibi . Ils continuent avec Lindsay Tucker, sa petite amie en titre, qui brosse un portrait très flatteur de Brad => disponible, généreux, chaleureux, sécurisant, l'homme idéal en somme ! Son alibi ? Une séance photos pour Jackie Scott, la reine des cosmétiques .
En l'interrogeant, B&G ne manquent pas l'occasion de lui demander des échantillons pour Van Buren (!) Elle confirme la séance photo avec Tucker et déclare que Lindsay et Brad s'aimaient .
Où chercher alors ? En tant qu'agent de change, Osterhouse avait fait quelques placements malheureux sur Internet et quelques uns de ses clients avaient perdu pas mal d'argent => un mobile ?
B&G interrogent donc le plus gros perdant (deux millions de dollars tout de même) mais celui-ci n'en fait pas une montagne ("au moins ma femme ne pourra pas le dépenser !";-) Plus intéressant, il apprend aux inspecteurs que Jackie Scott était la maîtresse de Brad mais aussi la mère de Lindsay Tucker ! Van Buren hallucine : mais qu'est ce que c'est que cette famille ?! Tucker redevient donc suspecte; B&G vont interroger sa nounou . Lennie essaye bien de la piéger sur la journée de samedi mais sans succès . C'est plutôt Ed qui trouve le détail qui tue : une photo prise par Lindsay lors d'une course à pied le jour du meurtre …
B&G retournent au bureau de Scott et lui parlent de son lien de parenté avec Lindsay . Celle ci avoue sa liaison avec Brad . A ce moment là, sa fille arrive et B&G la conduisent au poste .
Faisant d'abord mine d'ignorer la liaison de sa mère, elle finit par craquer et avouer qu'elle savait . Hélas pour la police, son avocat arrive et l'entretien finit donc là .
En réécoutant le message que Jackie avait laissé à Brad (début de la review), Ed se pose la question suivante : si Jackie prétend avoir été toute la journée de samedi dans son bureau insonorisé, comment se fait il qu'on entende un tel bruit de fond ? Alors qu'elle devient suspecte et que B&G sont à deux doigts de l'arrêter dans son bureau, Tucker surgit comme Zorro avec un mot prouvant la liaison de sa mère avec Brad . Et what a surprise ? Elle avoue le meurtre d'Osterhouse !

Branch aussi "le vaut bien" !


Alors que notre procureur détesté est entrain de prendre un verre dans son club house préféré, il reçoit la visite de Jackie, une de ses vieilles amies . Elle lui demande tout simplement d'abandonner les charges contre sa fille . Très logiquement, Arthur refuse mais la scène n'échappe pas aux photographes et aux journalistes qui s'interrogent sur la partialité de Branch dans cette affaire .
Dans son bureau, Arthur briffe Jack et Barbie/Serena sur Jackie : c'est une autodidacte qui fait passer le moindre dollar avant tout !
Serena fait une étude du portefeuille d'actions de Lindsay et découvre que Brad ne pouvait acheter et vendre pour Lindsay sans l'accord de Jackie . Au poste, en bossant avec Briscoe, Serena se rend compte que Jackie venait de réussir une arnaque en bourse . C'est dur à expliquer mais je vais essayer de m'y employer . Jackie savait qu'une compagnie pétrolière allait mettre la clé sous la porte tel jour et grâce à un excellent tuyau, elle a vendu ses actions avant, faisant ainsi un bénéfice de 32.000$ . Cette manœuvre est tout à fait illégale . Précisons aussi que Lindsay n'en a pas profité, n'ayant pas eu l'accord de sa gentille maman pour vendre ! Le mobile devient donc que Jackie a tué Brad pour l'empêcher d'avouer l'arnaque à la bourse . Mais comment faire le lien entre Jackie et Brad pour cette journée de 08 octobre (le jour de la transaction) ? Lennie ne trouve pas de trace d'appel entre les deux . Les actions ont été vendus à 13h17 et un certain Skinner a appelé Nunan (l'homme qui a vendu les actions de Jackie) à 13h19 . D'où le coup de fil a été passé ? Tout simplement du jet privé de Skinner ! Pourquoi se priver quand on a de l'argent .
Serena rencontre donc Skinner, qui lui raconte sa version des faits (les mêmes arguments qu'il a raconté à la COB, la Commission des Opérations Boursières) et confirme que Jackie était avec lui dans l'avion .
Vu que Jackie avait peur de la COB, la théorie de Jack est qu'elle a demandé à Osterhouse de créer un faux ordre de vente et l'a tué pour le faire taire . Sa fille Lindsay s'est accusée du crime pour "sauver l'empire" et Scott l'a assurée qu'elle ne risquerait rien . Jack la fait relâcher, mais avec une tactique dans la poche . Il demande une mise sur écoute de leur ligne téléphonique . Et bingo, il met en évidence la théorie du complot visant à avoir la peau de Brad . B&G arrêtent Jackie .
Lors de la mise en accusation, Serena demande une caution de 2 millions de dollars + son passeport + le port d'un bracelet électronique + l'assignation à résidence .
Dans son bureau, Branch reçoit la visite de Lindsay qui nous offre un plaidoyer pour sa maman . Réponse ferme de Nounours : "Je ne peux pas l'aider !"
Une entrevue a lieu dans le bureau de Jack entre les procureurs, Scott et son avocate, Helen Brolin . Cette dernière annonce que sa cliente va plaider l'instabilité mentale due à la ménopause, ou plutôt due à l'arrêt d'un traitement pour atténuer les effets de la ménopause (les bouffées de chaleur, l'insomnie) .
Scott passe donc un entretien avec Skoda & Olivet . Jackie déclare que le soir où elle est allée chez Brad pour le tuer, elle était "embrouillée" car elle venait de stopper sa prise d'œstrogènes .
Si Skoda pense qu'un jury pourrait être convaincu, Olivet se montre très dure : "Jackie Scott est un monstre de narcissisme !" Jack préfère entendre cette version et convoque Olivet pour le procès .
A la barre, elle réaffirme que Jackie était consciente de ce qu'elle faisait . Brolin essaye de mettre en avant l'arrêt du traitement comme facteur déclencheur mais Olivet s'y oppose et craque : "Scott est une épave émotionnelle !"
Brolin convoque alors Skoda pour témoigner . S'il ne se montre pas convaincu à 100%, il reconnaît que Scott a pu être victime d'une perte d'esprit due à un déficit du lobe frontal à cause d'une très grande carence en sommeil (à cause, par exemple, des bouffées de chaleur) . Mais le psy ne croit pas qu'on puisse aller jusqu'au meurtre pour ça .
Scott à la barre : elle parle des effets de la ménopause qu'elle subit, de ses pertes d'esprit et du traitement qu'elle a recommencé malgré les dangers de cancer . De plus, elle répète : "Je ne sais pas pourquoi j'ai tué Brad ?"
L'excellent McCoy réussit un coup de maître : "vous vous rappelez comment vous êtes allée chez Brad, du pourboire que vous avez laissé au chauffeur de taxi, de comment vous êtes rentrée chez vous MAIS pas de comment vous l'avez tué ! Et vous avez aussi eu la présence d'esprit de laisser un message sur son répondeur pour vous disculper !" Ces arguments font mal à Jackie, qui part dans une rhétorique sur la place des femmes dans la société, etc …
Branch est perplexe … Scott va-t-elle réussir à convaincre un juré ? Il arrange une entrevue avec Jackie le lendemain . Il lui propose homicide volontaire avec un emprisonnement minimum et menace d'inculper Lindsay pour "obstruction et conspiration" . Scott accepte .

"Parce que cet épisode le vaut bien" :


Episode plaisant à regarder . La partie judiciaire est assez réussi dans son ensemble et j'ai bien apprécié que Branch soit mis un peu plus en avant que d'habitude . Même si la ligne de défense est assez osée, le scénario est suffisamment bien écrit pour la rendre crédible .
Dommage en revanche que Serena "I'm a lesbian" soit absente du débat => c'est quand même une femme à la base, donc concernée par les problèmes "de femmes" ;-)
Et tuer pour 32.000$ quand on est riche à millions, excusez moi mais je trouve ça un peu n'importe quoi . Vive les USA !

Review réalisée par L'Animal

Episode diffusé sur NBC le 26/02/2003
Review en ligne depuis le 19/01/2005

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7