New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 14.12

27 Janvier 2021

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 14.12 : Payback

Review réalisée par Seb


En un mot : Malgré quelques ratés, cette quatorzième saison s'avère tout à fait convaincante, l'épisode de cette semaine -qui offre un formidable dernier segment- en est une nouvelle illustration.

Prégénérique : Un prégénérique très court dans lequel deux personnes découvrent le cadavre d'un certain Jerry Tortino dans une écurie…

L'assassinat a tout d'une exécution, Tortino a été tué de deux balles dans le crâne (la première tirée à bout portant). Un détail frappera la légiste, un croissant de lune a été brûlé sur son cou post-mortem…

Tortino est un ancien bookmaker qui, une bonne dizaine d'années plus tôt, avait été condamné…
Bricoe et Green découvrent rapidement que la peine de prison purgée était anormalement courte. L'enquête s'oriente dans cette direction et l'on apprend bien vite que Tortino avait négocié un accord qui avait fait tomber un gros bonnet, Federico Righetti, lié à la famille Masucci (famille mafieuse dont on entend parler depuis la première saison de la série :).

Il se trouve justement que Righetti vient tout juste de sortir de prison…
Nos détectives rendent ensuite visite à Peter Righetti, neveu de Federico, et à " ses collègues ". Un des " collègues " s'avèrera être un flic travaillant sous couverture (Vinny), celui-ci révèlera que Federico veut reprendre les reines de l'affaire familiale, ce que Peter n'a pas l'intention de laisser faire de si tôt… Federico joue les vieils hommes perturbés avec les policiers, mais Vinny indique que le vieil homme joue la comédie.

L'enquête conduit ensuite à un certain Stillman, agent immobilier qui apparaît bien sous tout rapport et semble tout ce qu'il y a de plus honnête… On reviendra plus tard sur ce bien étrange personnage ;)

Briscoe et Green décident d'aller rendre visite à un juge ayant un passif avec Tortino pour pouvoir mettre ce dernier sur écoute, ils y parviennent sans difficulté… Les bandes ne semblent contenir que des discussions toutes plus anecdotiques les unes que les autres, pourtant une discussion avec Stillman (l'agent immobilier…) à propos d'un appartement attire l'attention de Van Buren… Un homicide a eu lieu dans le quartier en question la veille…
Après vérification, l'homme assassiné vivait justement dans l'appartement dont discutaient Tortino et Stillman… La discussion entre les deux hommes était donc bien moins anodine que ce qu'elle pouvait laisser penser, il s'agissait en fait de l'établissement d'un contrat… (Maligne la méthode !!!)

Une discussion avec le policier chargé d'enquêter sur ce second meurtre nous apprend que la victime a également été marquée d'un croissant de lune.

Dans la séquence suivante, McCoy présente Jean Piccone, US Assistant District Attorney, à Southerlyn et Van Buren. Piccone explique qu'elle est la femme de la seconde victime et que c'est elle qui a envoyé Tortino en prison dix ans plus tôt… Tortino a préféré faire assassiner son mari du fait du poste élevé de Piccone au sein du système judiciaire américain (si il s'était attaqué directement à elle, il se serait bien plus exposé…).

L'avocat de Stillman demande que la bande ne soit pas admissible au procès, la juge accepte la requête pour la simple raison que le juge qui a délivré le mandat pour procéder aux écoutes avait un conflit d'intérêts (du fait de son passif avec Tortino).

Southerlyn se débrouille pour rencontrer à son tour Vinny, le flic ayant infiltré le groupe mafieux, celui-ci lui indique -notamment- un endroit où pourrait bien se trouver des éléments de preuve contre Stillman… Ce dernier avait un coffre dans une banque, celui-ci contient une grosse quantité d'argent liquide, des munitions du même type que celles utilisées pour les deux meurtres et un morceau métallique qui correspond exactement à la marque laissée sur les deux victimes.

Confronté à cette découverte pour le moins compromettante, Stillman refuse toujours de céder… Et il a bien raison puisque les preuves sont tout ce qu'il y a de plus circonstancielles.

Vinny va à nouveau intervenir et indiquer à Serena où l'arme est dissimulée, l'information provient d'une écoute… de Peter Tortino, tout porte à croire que ce dernier a volontairement laisser filer l'information afin que Stillman se voit dans l'obligation de témoigner contre Federico (si ce dernier retourne en prison, Peter gardera de manière certaine les commandes de l'organisation). C'est le coup de grâce pour Stillman puisque les balles retrouvées dans son coffre ont été retirées de l'arme du crime (laissant ainsi une marque unique…).
Stillman accepte donc de témoigner contre Tortino en échange d'une peine réduite. Federico Righetti est appréhendé à son tour…

C'est alors que l'affaire prend une tournure inattendue, McCoy et Southerlyn sont appelés dans le bureau de Branch, une US Assistant District Attorney est déjà là… Elle commence par féliciter McCoy avant de lui signifier qu'il doit renier l'accord qu'il a conclu avec Stillman :
- Nous ne sommes pas prêt à poursuivre Righetti pour le moment…
McCoy : Nous le sommes !
US District Attorney : Si on le laisse dehors, il pourra nous permettre de faire tomber beaucoup d'autres pions importants.
McCoy : Jean Piccone est au courant ?
US Assistant District Attorney : Elle comprendra…
McCoy : Si elle avait été tuée plutôt que son mari, nous n'aurions même pas cette conversation…
(…) Nous le mettrons en examen demain, dès que Righetti aura fait sa déclaration…
Branch : Non, NOUS n'en ferons rien. Je veux que vous retiriez votre offre et que vous fassiez relâcher Righetti… Aujourd'hui !
McCoy quitte le bureau et est suivi par Branch :
Branch : Je vous conseille de ne pas oublier que c'est mon nom qui est sur la porte…
McCoy : Comment avez-vous pu me faire ça ? Me ridiculiser devant quelqu'un de l'US District Attorney ?
Branch : Ce n'est pas le problème…
McCoy : C'est n'importe quoi, ils n'ont pas besoin de Righetti ! Que se passe-t-il ?
Branch : Exactement ce qui vous a été dit à l'instant… Ni plus, ni moins
McCoy : Je n'y crois pas une seconde… Les fédéraux vont piéger Righetti et le forcer à donner son neveu et son équipe en échange d'un abandon des poursuites et nous ne pourrons rien y faire…
Branch : Parfois, on conclu des accords qui laisse un goût désagréable dans la bouche, vous l'avez fait des millions de fois… Crachez-le et passez à autre chose…

Dans la séquence suivante McCoy explique à Stillman que l'accord n'existe plus et propose un nouveau " deal en or " : Prison à vie sans possibilité de libération…

Alors qu'il est encore à Rikers, où est incarcéré Stillman, McCoy reçoit un appel, Federico Righetti a été assassiné, son infirmière avec lui…

McCoy arrivent, Green et Briscoe sont d'ores et déjà sur les lieux :
Briscoe : Je ne pourrais pas être plus indifférent à la mort d'un mafieux, mais je ne peux pas en dire autant des… dommages collatéraux (l'infirmière).

L'épisode s'achève sur un échange plein d'amertume entre McCoy et Branch dans le bureau de ce dernier :
McCoy : Vous pensez que les fédéraux savaient que Peter Righetti allait faire assassiner son oncle ?
Branch : Ils pouvaient s'en douter, mais dire qu'ils savaient…
McCoy : Et s'ils nous avait utilisé pour remettre Righetti en liberté ? Une fois que nous avions arrêté puis relâché le vieil homme, Peter a du penser que son oncle avait conclu un accord…
Branch : Je crois que vous donner bien trop de crédit aux fédéraux, ils ne sont pas si malins…
McCoy : Heureuse coïncidence pour eux en tout cas, ils vont faire tomber tout le monde à commencer par Peter Righetti pour le meurtre de son oncle.

Une première demi-heure sympathique avec cet agent immobilier / tueur à gages (la manière dont les contrats sont placés est vraiment excellente ! ;), mais l'épisode décolle vraiment lors de ses dix dernières minutes avec l'entrée en scène de l'US Assistant District Attorney qui contraint McCoy à reculer…
Pour ce qui est des points de détail, j'ai trouvé le personnage de Vinny plutôt bien utilisé (même si j'ai longtemps cru voir venir le gros cliché => qu'il ne finisse pas l'épisode vivant), ses scènes avec Southerlyn sont par ailleurs assez surprenantes tant les deux personnages apparaissent particulièrement complices à l'écran (tellement complices que s'ils s'étaient sautés dessus, je n'aurais pas été particulièrement surpris :).

Quelques citations

McCoy : What you heard on that tape, your honor, was a conspiracy to murder Alec Revelo
Avocat : Maybe McCoy's ears are sharper than mine, what I heard was a conspiracy to buy an appartment…

Review réalisée par Seb

Episode diffusé sur NBC le 14/01/2004
Review en ligne depuis le 19/01/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2021 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7