New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 3.02

28 Mai 2020

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 3.02 : Conspiracy

Review réalisée par Nono


Pré générique : Nous sommes à un congé de l’AAC, un parti d’Afro-américain, l’orateur M Tate quitte la salle quand il se fait tirer dessus. Bilan : Marcus Tate gravement blessé et son garde du corps a prit une balle dans le pied. Celui-ci s’en prend à Mike et Carreta. Les témoins décrivent le tireur comme un blanc mais a part ça les témoignages différents : grand / petit, blond / brun…

ENQUETE

Les policiers arrivent à l’hôpital : Tate le chef de l’AAC est mort. Mike et Carreta veulent parler à la femme de la victime mais les gardes du corps de l’AAC leur barre la route. De retour au poste, le capitaine fait un premier bilan sur l’affaire. Autrement dit ils n’ont pas grand chose : la description du témoin n’est pas satisfaisante, l’AAC, leur met des bâtons dans les roues, la balistique ne peut rein faire des balles trouvés dans le corps de la victime.

Au siège de l’AAC les Dets arrivent a interroger les témoins du crime : ils redecrivent le tireur comme un blanc « cheveux bruns, ans les 35 ou 40 ans. » Quand Mike demande si il le connaît, le garde du corps répond que « les blancs se ressemble tous ».
Ensuite la police interroge sa femme chez elle, elle était au congrès, et elle suivait son mari quand celui ci a était tué. Quand la police lui demande si elle a vu ou elle connaît le tireur, elle répond qu’elle n’oubliera pas son visage, mais elle ne peut pas le reconnaître. En sortant Carreta livre ses premières impressions, pour lui le tireur n’est pas un fou mais quelqu'un qui connaissait Tate : il est donc déjà venu aux réunions ; il faut donc comparer les photos prisent lors des derniers manifestations. Aussitôt dit, aussitôt fait (enfin de retour au poste), la crim’ trouve la même personne sur plusieurs photos, le garde du corps est convoqué pour identifié les photos, ensuite la femme de la victime identifie la même personne. Nous inspecteurs ont donc un candidat pour un séjour en prion, reste à le trouver !!! Heureusement il porte un T-shirt d’une fac et grâce aux albums de promos, il l’identifie comme par miracle : Michel Koblin.

La police parle a ses parents puis à sa femme : elle leur apprend qu’ils était séparé, qu’elle travaille pour l’AAC et qu’il était jaloux !! Grâce a son ancien emploi et à son bailleur Logan et Cerreta le localise. Il tente de fuir lors de l’interpellation, Mike le plaque au sol tandis que son équipier fouille le sac de sport et découvre comme par hasard un .38. IN au poste : il nie avoir tué mais il déclare être allé au rassemblement pour voir sa femme. La balistique tant qu’a elle n’identifie pas formellement l’arme, seule la balle que s’est prit le garde du corps correspond, pas celle qui tué Tate. La balle retiré par le médecin du corps de la victime n’est pas indentifiable (elle est trop abîmé). Donc la police peut prouver seulement que Koblin a tiré sur le garde du corps de la victime, celuis-ci n’étant pas exempt de critique !

PROCES

Koblin est mit en examen et placé en détention provisoire. Ben Stone est sur de gagner le procès, il a l’arme, les témoins mais il n’a pas le mobile. Toutefois comme le dit le proverbe, on ne vend pas le peau de l’ours avant de l’avoir tué, Schiff lui rappelle qu’il lui reste le plus dur a faire : convaincre un jury. Le Dr Oliviet le décrit comme un solitaire, un délaissé qui voulait seulement revoir sa femme.

Son ex femme est donc convoqué à la barre pour témoigné : elle raconte qu’il le suivait et qu’elle en avait aussi peur. Elle rajoute qu’elle avoir une relation avec la victime, ce qui nous donne un bon mobile : la jalousie. Ensuite témoigne la femme de la victime Mme Tate. L’avocat de la défense tente d’induire le doute dans l’esprit des jurés : elle soulève les différence d’opinion et des tensions au sein de l’AAC qui aurait pu conduire à la mort de Tate. Mais Stone et le juge le force à recentrer l’affaire. Le garde de corps dit avoir vu l’accusé tirer sur la victime. L’avocat de la défense dans son contre interrogatoire il réussit l’énerver et qu’il s’en prenne au juifs (l’accusé comme l’avocat sont juifs). L’accusé témoigne comme la loi lui en donne le droit : il dit avoir tirer sur le garde du corps en état de légitime défense, mais pas d’avoir tué Tate.
Verdict non coupable sauf pour possession d’arme illégal, un délit mineur. A l ‘annonce du verdict la salle proteste et le juge doit rétablir l’ordre pour éviter l’émeute.

Les procureurs ont lors une autre idée : le tueur fait parti de l’AAC et l’a tué en raison de lutte interne. La femme de Tate tente de protéger l’assassin de son mari. Elle invoque tous ce qu’il a fait et refuse que le bureau du procureur détruise tous. Stone et Robinette tente un coup de poker : séparer les différents protagonistes en espérant que l’un craque. Ils interrogent donc séparément le second de l’AAC et le garde du corps, mais personne ne parle.

Stone et Robinette doivent se rendre a l’évidence : il ne trouveront jamais le coupable.

FIN

NOTE : 7 /10

L’épisode n’est pas mal et le sujet est bien traité même si :

En ce qui concerne l’enquête de Logan et Carreta, l’identification du suspect est un peu trop rapide et facile. En effet sur une photo, leur suspect porte un T shirt d’une fac, grâce aux albums photos de promos d’environ 15 ans, La police arrive a identifié le suspect puis a le retrouvé. C’est quand même un super coup de chance qu’on nos inspecteurs !!!!!! Ce n’est pas parce qu’il porte le T shirt d’une fac que le suspect il y a été et en est sorti diplômé !! Ensuite il n’est pas évident de retrouvé quelqu'un dans des albums de promos 15 ans parés surtout que leur référence de comparaison est une photo en noir et blanc prise dans une manifestation ! Si on calcul les probabilité de retrouver quelqu'un de cette façon, on ne doit pas être très loin de zéro ! Il faut premièrement identifié le logo de la fac, secondement que le suspect port ce T shirt le jour de la photo, troisièmement qu’il soit allé à la dite fac, quatrièmement qu’il soit dans les albums de promo et cinquièmement que les document mentionne son adresse actuel.

Enfin pour une fois la police et la justice n’a aucune idée de l’assassin, Stone perd son affaire et ne peut se rattraper en arrêtant le vrai coupable.

Review réalisée par Nono

Episode diffusé sur NBC le 30/09/1992
Review en ligne depuis le 10/02/2007

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7