New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 5.15

27 Janvier 2021

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 5.15 : Seed

Review réalisée par fcadol


Une femme entre dans une banque pour voir son mari. Elle hurle qu'il a tué son bébé, qu'il l'a quittée. Son mari finit par de son bureau. Un agent de sécurité essaie d'empêcher la femme d'approcher : celle-ci sort un arme et tire en direction de son mari qui est retourné se réfugier dans son bureau. L'agent de sécurité abat la femme d'une balle dans le dos.
Briscoe et Logan interrogent les employés. Ils apprennent par la secrétaire ce que le spectateur sait déjà, que Mme Parker a accusé son mari d'avoir tué leur bébé et de l'avoir quittée.

B & L interrogent le mari. Il leur révèle que depuis des années, lui et sa femme ont essayé d'avoir un enfant. Elle l'accusait - elle aurait accusé tous les hommes de la terre d'ailleurs, d'être responsable de sa fausse couche. M. Parker en a eu assez de l'obsession de sa femme d'avoir un enfant et habite désormais à l'hôtel.

B & L font leur rapport à Van Buren. Pour eux, l'affaire peut être close. Mais Van Buren souhaite que ses inspecteurs poussent un peu plus loin leur investigation. Cette accusation d'infanticide doit être vérifiée. Elle leur demande d'aller voir la médecin légiste. A vrai dire, c'est vraiment à contre-coeur que B & L vont voir la légiste.

La médecin légiste (Ce n'est pas celle qu'on voit tout le temps ) doit témoigner dans un procès dans deux heures et n'est pas très coopérative. Elle n'a pas eu le temps de pratiquer une autopsie complète sur Mme Parker. Logan arrive finalement à la convaincre de regarder dans le dossier pour voir s'il y aurait des traces de coups. La légiste se lève dans un soupir et sort le dossier Parker d'une armoire. En effet, Mme Parker avait des ecchymoses sur le corps.

B & L interrogent à nouveau le mari. Il leur explique que sa femme et lui ont consulté un expert "en fertilité", le Dr Gilbert. "Nous ne faisions pas l'amour, nous étions en mission". Les inspecteurs veulent savoir si M. Parker a pu être violent avec son épouse. Celui-ci leur dit alors qu'après sa fausse couche, sa femme a souhaité reprendre tout de suite le traitement du Dr Gilbert, à savoir des piqûres d'hormones. Au bout d'un moment, Monsieur Parker en a eu assez et a décidé de partir. Ce jour-là, sa femme l'a attaqué, dit-il et il a pu la pousser pour passer mais rien de plus.

(Dans la rue, petite discussion sur les femmes et leurs hormones). Logan se demande comment une femme de la taille de Mme Parker aurait pu attaquer son mari qui est plus grand qu'elle. Briscoe dit : "peut-être, mais c'était une vraie pompe à oestrogènes"). Logan rétorque : "C'est ça. Et une femme ne peut pas devenir président, parce qu'une fois par mois, elle va criser et pousser le bouton rouge."). Briscoe, le divorcé récividiste, insiste : "Une fois par mois Gloria ne pouvait pas sortir du lit et ça, seulement avec les hormones que Dieu lui avait données". Autant dire que pour Briscoe, Mme Parker avait un excès d'hormones... Nos inspecteurs décident d'aller voir le Dr Gilbert.

Dans la salle d'attente, le Dr Gilbert est fier de montrer à B & L un panneau d'affichage sur lequel sont punaisées les photos des bébés qu'il a mis au monde. Il confirme que Susan Parker a fait une fausse couche. Comme il recevait Mme Parker une fois par semaine, Logan lui demande s'il a pu voir des ecchymoses sur sa patiente et si son mari pouvait la frapper. Pour Gilbert, c'est impossible : elle le lui aurait dit. "Les femmes qui viennent chez moi veulent être enceinte. Je suis leur dernier recours. Je sais tout d'elles : ce qu'elles mangent, combien de temps elles dorment, quel vernis à ongles elles utilisent". (Cet homme devient vite puant. Pourtant il est tout sourire. Mais il être trop sûr de lui pour être honnête).

Après l'entrevue avec le Dr Gilbert, Logan se plaint une nouvelle fois de devoir poursuivre cette enquête. Pour lui, même si Parker battait sa femme et que celle-ci a fait une fausse couche, aux yeux de la loi, il n'est pas coupable de meurtre. Mais Briscoe insiste : Van Buren veut qu'ils cherchent du côté du mari et bien, ils chercheront. Logan surnomme à ce moment-là le médecin "Dieu" (Je le note car sans le savoir, Logan a percé à jour le médecin. Le spectateur ne connaîtra la vérité plus tard dans l'épisode... Les inspecteurs décident de retourner voir la médecin légiste pour connaître la cause de la fausse couche.

Les contusions de Mme Parker concordent avec la version du mari, à savoir que sa femme et lui se sont disputés et qu'elle est tombée accidentellement, causant ses ecchymoses. Logan demande simplement à la médecin légiste ce qui aurait pu l'amener à perdre son bébé. Elle répond : "Un bébé ? Quel bébé ? Cette femme n'a jamais été enceinte !". Et là, Logan et Briscoe en restent comme deux ronds de flan.

Dans le bureau de Van Buren, la commissaire et ses inspecteurs apprennent cette nouvelle inattendue à Monsieur Parker. Le Dr Gilbert a menti, mais ce n'est pas un crime en soi. Par contre, les Parker ont déboursé de l'argent pour les traitements. Pour Gordon Parker, cela relève de la fraude. Mais, comme le dit Van Buren, pour qu'il y ait fraude, le Dr Gilbert devait savoir que son traitement était inefficace, il peut simplement avoir fait une erreur de diagnostic... Bref. Le mari sort dégoûté du bureau de la commissaire.
Une fois le mari sorti, Briscoe expose sa théorie. Le Dr Gilbert a pu monter une escroquerie en encaissant l'argent des couples qui voulaient désespérément un enfant, leur faire croire à une fausse couche pour leur proposer à nouveau un traitement et ainsi de suite... Les inspecteurs ont besoin d'un mandat pour avoir accès aux dossiers des autres patientes de ce bon docteur.

Claire est chez le Juge Jane Bryant. Elle doit arriver à la convaincre d'accorder ce mandat. Ce n'est pas chose facile dans la mesure où les dossiers des patients sont confidentiels. Mais Claire insiste et réussit à obtenir un mandat qui donne uniquement le droit d'accès aux dossiers des patientes pour que les inspecteurs identifient celles qui ont fait une fausse couche.

En tout, c'est plus de 40 patientes qui ont fait des fausses couches.

B & L vont alors interroger certaines femmes. Une des anciennes patientes vend des robes chics. A 42 ans, elle s'est fait une raison : elle ne sera jamais mère. Les inspecteurs rencontrent ensuite un couple de lesbiennes. L'une d'elle a été inséminée artificiellement par le donneur anonyme "21 33 X". "La meilleure relation que j'ai eue avec un homme, dit la femme. Briscoe répond : "je pensais que ça devait rester anonyme" et la femme de répondre du tac au tac "c'est exactement ce que je veux dire". Ils apprennent par elles que le Dr Gilbert les a assurées que le sperme d'un donneur n'est utilisé que 4 fois, alors dans une ville comme New York, les chances de tomber amoureux de son demi-frère ou de sa demi-soeur sont infimes...

B & L rencontrent ensuite Clara Brock, celle qui avait envoyée Christine Kennedy - la vendeuse de robes chics, voir le Dr Gilbert. Ils sont allées la voir car elle avait dit à son amie avoir fait une fausse couche mais elle n'est pas sur la liste des inspecteurs.
Au final, il s'avère qu'elle a effectivement suivi le traitement hormonal du Dr Gilbert pendant deux ans mais sans résultat, et qu'ensuite, à peine deux mois après l'avoir arrêté, elle tombait enceinte. En fait, elle a été inséminée articiellement.

De retour à leur bureau, les inspecteurs revoient les dossiers des patientes pour savoir si ce traitement hormonal donne de réels résultats. Clara Brock tombant enceinte alors qu'elle ne le suit plus est troublant. Mais ce que B & L découvrent est bien plus que troublant : 42 femmes ont été inséminées par le sperme du donneur "21 33 X" !!!

Claire s'exclame : "Oh mon Dieu ! On dirait de la mauvaise science-fiction !"

Mais s'il n'y avait que ça... Le mandat que Claire a obtenu du juge autorisait les inspecteurs à regarder les dossiers des patientes pour savoir lesquelles avaient fait une fausse couche. Trouver que le donneur "21 33 X" est 42 fois papa serait irrecevable devant un juge, car en-dehors de ce que recouvrait le mandat...

Rebelote. Claire doit trouver un nouveau juge compréhensif pour que les preuves trouvées par les inspecteurs puissent devenir recevables. C'est au Juge Michael Ianello que Claire s'adresse. Pour elle, 42 demi-frères et demi-soeurs vont être élevés dans le même quartier, vont fréquenter les mêmes écoles, etc. Mais cet argument ne porte pas. L'affaire semble dans une impasse, mais c'est sans connaître les ressources de cette adjointe du procureur.
Comme elle est la seule au bureau du procureur à savoir de quoi le Dr Gilbert est maintenant soupçonné, elle va passer l'affaire à un collègue. Elle signera un affidavit dans lequel elle s'engage à ne pas lui "communiquer les preuves obtenues illégalement", mettant ainsi sa carrière en jeu pour que justice soit faite.

Claire est avec Jack et Adam. Elle sait que si elle leur parle de quoi que ce soit elle va se retrouver devant le comité de discipline. Pour Adam, si Claire risque ainsi sa carrière, Jack peut bien faire l'effort de la soutenir en reprenant l'affaire. "ça doit être réconfortant pour elle de savoir qu'elle a 90 % de votre soutien", dit-il, ce pince-sans-rire de Schiff.

Jack débarque chez le Dr Gilbert avec un mandat l'autorisant l'accès à ses dossiers financiers. Pourquoi les dossiers financiers ? Et bien parce qu'au départ, il a été question de fraude et fraude devrait rimer avec gros sous...
Mis en présence de ce nouveau mandat, le Dr Gilbert perd un peu de sa superbe. Il semble pour le moins agaçé. Il attend son avocat, Michael Aronson. Celui-ci s'étonne de voir débarquer Jack, vu qu'une "certaine Kincaid" est déjà venue. Maître Aronson va lui fournir les documents financiers mais remplira une plainte pour harcèlement à l'encontre de son client.

Et voilà Jack plongé dans les dossiers financiers du Dr Gilbert. Rien d'incongru dans le prix des traitements hormonaux mais le budget alloué pour tester le sperme des donneurs au HIV est passé de 75000 $ en 1991 à... zéro en deux ans.
Jack s'adresse au laboratoire qui effectuait jusqu'à présent les tests pour la clinique de Gilbert. Le type du laboratoire croyait même que le Dr Gilbert avait cessé ses activités puisqu'il ne recevait plus d'échantillons à tester.

Nouveau juge pour Jack. Rebecca quelque chose. Il lui explique que le Dr Gilbert ne pratique plus les tests HIV sur le sperme. La juge accorde à Jack le mandat qui va lui permettre de faire passer des tests sanguins aux bébés conçus avec le sperme du donneur "21 33 X".

31 tests sanguins sont négatifs. (Toutes les femmes ne doivent pas avoir accouchées, ou alors j'ai perdu le compte...) C'est la bonne nouvelle. La mauvaise, c'est que 25 bébés sont porteurs du gêne de la mucovicidose, pas grave en soi mais si deux porteurs ont un enfant, ce dernier sera malade. Ce qui est bizarre, c'est que seulement une petite partie de la population est porteuse de ce gêne et là, ce sont 25 bébés sur 31 qui l'ont ! Ce qui signifie que tous les bébés sont "de la même famille" !!!!

Jack rejoint Claire au restaurant. Il a trouvé ! C'est le même sperme qui a été utilisé pour inséminer au moins 25 bébés. Claire va enfin pouvoir parler librement de cette affaire... et payer la note du restaurant !
Mais la bonne humeur retombe vite quand Jack apprend à Claire que les tests HIV ont été abandonnés. Elle lui répond que le Dr Gilbert a de la chance que ses donneurs soient sains. Mais Jack ne s'arrête pas là et lui demande : "A notre époque, comment peut-on être sûr d'un donneur lambda ?" Claire arrive à une conclusion terrifiante : "le fils de pute utilise son propre sperme".

Retour de Claire, accompagnée de Jack auprès du juge Michael Ianello, celui à qui elle "confiait sa carrière" plus tôt. Même si Jack est arrivé à la bonne conclusion sans l'aide de son assistante, le Juge ne peut rien faire. Schiff le confirme plus tard. Le Dr Gilbert n'a rien fait de "criminel". Schiff ajoute que les patientes ont signé un contrat stipulant que le sperme serait celui d'un donneur anonyme. Mais Claire sort le contrat de Clara Brock. Elle a signé pour être inséminée avec le sperme de son mari...

Voilà Jack et Claire chez les Brock pour les amener à témoigner contre le Dr Gilbert qui leur a menti en n'utilisant pas le sperme du mari pour l'insémination. Stupeur dans le couple ! Pourtant, ils ne témoigneront pas !

Nouvelle impasse pour les procureurs. Les Brock étaient les seuls grâce auxquels ils pouvaient monter leur dossier. Et Jack va se montrer aussi malin que Claire avec son affidavit de tout à l'heure. Il propose d'obtenir un échantillon de sang du Dr Gilbert pour le comparer avec celui du bébé Brock (qu'ils ont déjà) pour prouver que le gentil docteur est le père biologique.

Toutefois, c'est plus facile à dire qu'à faire puisque voilà Jack et l'avocat de Gilbert devant le Juge de la Cour Suprême (toujours Barbara quelque chose). Le procureur souhaite obtenir un mandat pour avoir un échantillon de sang du Dr Gilbert. Mandat qui n'est pas accordé dans la mesure où il n'y a encore aucune preuve d'un crime commis par le docteur.

On est déjà à la 34ème minute et les procureurs n'ont toujours pas d'affaire à présenter au tribunal.

Pour les procureurs, la science va trop vite pour la loi.

Jack dit que Gilbert est le "père de facto" de l'enfant des Brock et que donc il doit assumer ses obligations légales. Claire ajoute que les parents ne sont pas nécessairement entendus au tribunal civil : c'est le droit de l'enfant qui est en jeu dans ce genre d'affaires. Et c'est à Schiff d'être rusé cette fois-ci : Claire représentera le bébé dans un procès en recherche de paternité, recherche dont la première étape est un test sanguin.

Nous sommes au tribunal des familles. Jack témoigne. Il est interrogé par Claire. Il déclare que 31 bébés ont été conçus avec le sperme du même donneur et que les tests HIV ont été arrêtés, d'où la "conclusion logique" : Gilbert est le père de tous ces bébés. Le contre-interrogatoire mené par Aronson veut démontrer que le bébé Doe (le nom de Brock n'est pas cité) ne manque de rien, d'où l'inutilité d'un tel procès. A ce moment-là, Gilbert regarde son avocat avec admiration, il semble sûr qu'il va clouer le bec aux procureurs.
Aronson traite Jack d'arrogant de vouloir s'immiscer dans ce qu'il pense relever du choix des familles, qui, le fit-il remarquer, n'ont d'ailleurs pas souhaité venir témoigner contre le docteur. Jack saute sur l'occasion et déclare : "L'arrogance, c'est vouloir créer sa propre race". Mais Aronson fait objection que le juge lui accorde.

Le Dr Gilbert témoigne. 300 enfants ont été conçus dans sa clinique. Etant soumis à la confidentialité, il ne peut pas révéler comment le bébé Doe a été conçu. Claire mène le contre-interrogatoire du médecin. Elle lui demande si des tests sont faits pour savoir si les donneurs sont porteurs du gêne de la mucovicidose. Et là, le docteur, le sourire en coin, répond que non et ajoute le plus naturellement du monde que cette maladie ne touche qu'une infime partie de la population. Claire enchaîne : "c'est étrange parce que 25 des 31 bébés conçus chez vous sont porteurs du gêne. Comment expliquez-vous cela ?" (J'adore la tête d'Aronson qui sent que son client est dans la mouise). Gilbert reste sans voix. Le juge est obligé de lui demander de répondre à la question. Et comme il ne sait toujours pas quoi dire, le juge décide qu'il devra se soumettre à un test sanguin dans les deux semaines. Et toc !

Presque 39ème minute d'épisode et l'affaire peut commencer... Enfin, presque. A la sortie de la salle d'audience, Gilbert, par l'intermédiaire de son avocat accepte de reconnaître qu'il est le père de l'enfant. Pour Jack, c'est une bonne nouvelle puisque Gilbert pourra être arrêté mais Aronson n'en est pas si sûr. Une nouvelle visite chez le juge se profile à l'horizon...

Sans témoins à charge contre le Dr Gilbert - et encore plus parce qu'il s'agit d'un procès pour fraude, la juge ne veut pas entendre parler du procès (c'est toujours Barbara trucmuche) : "Les témoins ne vont pas à la barre, nous n'allons pas au tribunal." Claire propose alors un procès à huis-clos, avec les minutes du procès scellés. Jack félicite son assistante d'avoir eu cette idée.

Reste à convaincre les Brock. Mais rien à faire. Les procureurs se font éconduire... une fois de plus.

"Les docteurs ne savent pas ce qui est bon pour nous. Ils ne savent pas ce qui est juste", a déclaré Clara Brock lors de cette visite. Pour Jack, le couple cache quelque chose, d'autant que son mari avait tenté de faire taire sa femme pendant l'entretien. Il demande à Claire d'aller voir le médecin qui leur avait conseillé de consulter le docteur Gilbert.

Claire apprend par le Dr Michael Lang que les Brock avaient une fille qui est morte d'une leucémie à 8 ans. Avec la moëlle du fils Brock, la fillette aurait pu être sauvée : s'il voulait un autre enfant c'était pour sauver leur fille...

Voilà pourquoi les Brock ne veulent pas témoigner. Schiff dit simplement qu'ils ne veulent que "leur fils découvre un jour qu'ils ne l'ont acheté que pour les pièces détachées". (Si ça c'est pas du cynisme...).

Nouvelle impasse. Et nouvelle proposition de Jack : poursuivre le Dr Gilbert pour le meurtre de Debra, la fille des Brock. En n'utilisant pas le sperme de M. Brock, Gilbert a réduit les chances que la moëlle de leur deuxième enfant soit compatible avec celle de sa soeur malade. Le docteur Gilbert est convoqué chez le procureur pour le lendemain matin. Pour Jack, cela relève du comportement irresponsable*.

Aronson rit en s'adressant à Jack : "Meurtre au second degré. Vous vous droguez, c'est ça ?" Jack lui explique alors que l'accusation est basée sur la notion de comportement irresponsable. Il voit déjà le moment du procès quand il pourra dire au jury "comment le bon docteur voulait peupler le monde tout seul, comment Mme Parker a fini sur le sol d'une banque à cause d'un de ses petits mensonges, comment les Brock n'aurait pas eu à enterrer leur petite fille de 8 ans si ce n'était son égo, son mépris de toute décence humaine". Gilbert ne dit rien, son avocat exulte, il sait qu'il gagnera au procès puisque les Brock ne témoigneront jamais.
Jack s'adresse alors directement à Gilbert : "Vous êtes médecin. Vous êtes censés aider ces gens". Le médecin répond : "Ces femmes sont venues à moi vides, avides de sentir la vie croître dans leurs corps. Leur mari ne pouvait pas la leur donner, ni même leur amant. Moi, j'ai pu (...) J'ai créé quelque chose où il n'y avait rien avant. Dieu ne fait pas d'enfants, M. Mc Coy. Moi oui." Sur ce, il quitte le bureau de McCoy.

C'est fini. Jack sait qu'il n'y a plus rien à faire. Claire demande s'ils vont laisser tomber l'affaire. Jack répond : "Pour l'instant...Jésus avait son Judas. Et il n'est pas Jésus."


Un épisode très prenant, très dense, un accusé méprisable, une affaire qui va du pire au sordide, pas de procès. Bref. Du pur Law and Order.
Ce que j'aime bien aussi, c'est le duo Jack / Claire dans cet épisode. Un dîner, des politesses, du professionalisme. Bref. Tout pour supposer des relations plus qu'amicales entre eux deux.
Des "clins d'oeil" : à chacun des procureurs de ruser pour obtenir un mandat, un procès, à chacun d'eux de dire "fils de pute".



*Comportement irresponsable (Reckless disregard en anglais) : Mc Coy explique ce comportement ainsi : Vous voyez un homme se noyer. Vous savez que vous nagez très mal mais vous plongez à l'eau pour le sauver. L'homme se noie. C'est sur cette base que s'appuie Mc Coy pour accuser Gilbert de meurtre.

Review réalisée par fcadol

Episode diffusé sur NBC le 15/02/1995
Review en ligne depuis le 21/05/2007

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2021 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7