New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York District / New York Police Judiciaire > 8.03

3 Juin 2020

New York District / New York Police Judiciaire

Episode 8.03 : Navy Blues

Review réalisée par Nono


En un mot : une enquête au pays des aviateurs de la marine où tout ce n’est pas tout les jours « Top gun »
Pré générique : Un homme est retrouvé mort sur un terrain vague au bord d’une route. La victime a été tué avec une arme à feu Il porte au tours du cou une plaque d’identité, c’est donc un militaire.
Générique
Le mort s’appelait Sroud. La victime était un militaire, il servait dans la marine comme sous officier avec le grade de maître quelque chose. C’était un mécanicien de l’aéronaval. En effet il était responsable de l’avion de chasse (un F-16 ou F-18) du lieutenant de vaisseau Kritin Blair une jolie femme qui sert un peu de coqueluche a l’armée de mer, notamment pour le recrutement. La victime avait été décoré pour lui avoir sauvé la vie ; il est marié au quatermaster Sroud joué par Molly Prince (Faith Yokas dans New York 911)

Mais ce n’est pas vers l’armée que se tourne Briscoe et Curtis, nos deux Det pensent qu’il a été victime d’un vol qui a mal tournée. Renseignement pris il s’emblerait qu’un ancien voleur, fraîchement libéré est repris du service
Briscoe :« On a du mal lui expliqué les termes de sa libération conditionnel »
La police fait donc une descente chez l’intéresse, Briscoe et Curtis sont accompagné par le SWAT, ces policiers sont obligé de le tuer car il refuse de se rendre ; (on a donc une très courte scène de fusillade).

Les 2 Det pensent avoir bouclé l’affaire ; ils sont donc, au 27 éme en train de manger, et de se faire chambrer par les collègues (notamment Profaci) quand Van Buren leur amène le rapport de la balistique, l’arme trouvé chez le criminel ne correspond pas, la petite fête est finie, revoilà Briscoe et son équipier au travail.

Cette fois ils s’intéressent à la piste militaire, Strond avait semble t’il une liaison avec sa chef le lt, chose normalement interdite par le règlement militaire. Les suspects deviennent donc la maîtresse et la femme, on revient toujours au même trio : femme, mari, maîtresse. Comme ce n’est pas la femme ça ne peut être que la maîtresse qui na pas d’alibi. De plus il voulait rompre et il la menacé, Briscoe et Curtis creusent un peu cette piste mais la hiérarchie militaire leur met des battons dans les roues, par exemple il ne peuvent pas avoir accès au porte avion ou la suspect ne se rend pas eu convocation…………. Chose étonnante on n’assiste pas a trop de remarque de la part de Briscoe

Cette attitude ne fait pas rire McCoy qui semble bien déterminé a faire appliquer la loi et que « miss pilote » soit condamner, encore celui-ci devra affronté le JAG.
Dans un interrogatoire de la police militaire, où McCoy et Ross sont cordialement invité (après avoir négocié) Blair reconnaît les faits, ce qui est une bonne affaire pour McCoy ; mais le juge n’est pas de cette avis : il refuse de recevoir ce témoignage car l’accusée n’était pas au courant de ces droits. Le droit militaire étant différent du droit civil.

Le procès a donc lieu devant un tribunal civil et non pas devant le JAG, un peu grâce a McCoy. Toutefois l’armée sera présente car l’accusée comparait en grand uniforme, et les gradées ne sont jamais loin pour la soutenir et pour contredire McCoy. Celui-ci fait témoigner la veuve (elle aussi en grand uniforme) qui confirme la liaison de son mari. Un officier superieur est aussi intéroger, l’avocat de la defence insiste sur le fait que le règlement militaire est injuste :
Avocat de la défense : « A part les pays Arabes connaissait vous d’autre pays ou en enferme les femmes pour adultère »
Officier « Je ne suis pas qualifier pour répondre »
Enfin McCoy et Ross ont un bon témoin, il s’agit de l’ancien instructeur de Blair. Il était chien jaune lorsqu’elle apprenait à piloter et il possède un enregistrement audio de ces communications lors d’un entraînement à l’appontage de nuit où celle-ci a peur et veut rentrer à la base. De plus il était opposer a ce qu’elle obtienne sont brevet de pilote. Il diffuse la K7 et témoigne. C’est gagné pour McCoy car les officiers du JAG qui la défendait s’en vont . Sympa de la part de la hiérarchie

Une fois de plus on apprend la fin par la TV : elle reconnaît les faits publiquement et accepté un marché avec le procureur : elle plaide coupable et ne prend qu’une douzaine d’année de prison.

FIN

Un bonne épisode, qui une fois de plus (je sais vous aller dire que je rabache ) qui confirme que la saison 8 est excellente ce qui n’est pas forcement le cas de la saison 7.
McCoy contre le JAG (Juge Avocat Général : la police et la justice militaire en particulier la marine car au USA tout est toujours plus compliqué. En effet chez nous, la prevote peut contrôler tout militaire ce qui n’est pas le cas au USA chaque corps a son propre service), cela pourrait être le titre de l’épisode. McCoy se heurte donc a l’autorité militaire ce qui est l’intérêt principale de cette épisode. Il nous montre que l’armée est prête a tout pour défendre un de siens même a pactiser avec le diable car ils savent bien qu’elle est coupable mais ils la soutiennent
De plus le titre français est un peu prétentieux
Y a-t-il une provocation contre la série JAG ? Je me suis posé la question et après longue réflexion j’en déduis que non. Bien que le JAG passe pour les méchant et l’EADA McCoy pour le gentil, mais la série militaro juridique JAG ne peut pas rivaliser avec New York District.
Voila il n’y a pas grand chose de plus a dire si ce n’est que comme d’habitude Briscoe et McCoy sont géniaux, Curtis et Ross un peu moins et Profaci franchement lourd. De plus on retrouve avec plaisir Molly Prince qui joue l’officier de police Faith Yokas dans New York 911, d’ailleurs il y a beaucoup d’autres acteurs de cette série qui sont venue tourné un épisode de la meilleurs série américaine.

Review réalisée par Nono

Episode diffusé sur NBC le 15/10/1997
Review en ligne depuis le 07/12/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7