New York Unite Speciale

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Unité Spéciale > 5.17

2 Décembre 2020

New York Unité Spéciale

Episode 5.17 : Mean

Review réalisée par Jéjé


« Crazy Britney »

Un bon épisode cette semaine, avec des scénaristes qui réussissent l’exploit à mêler humour noir et compassion dans une intrigue gentiment subversive…

« I’m not a girl, not yet a woman »

Où tout commence de façon très classique : le corps d’une jeune fille de 16 ans est retrouvé dans le coffre d’une voiture, lacéré, poignardé, marqué de brûlures de cigarettes…

L’ayant identifiée, B&S apprennent que Emily était sensée avoir passé la nuit chez une de ses camarades de classe. Scène d’entretien avec B&S et les copines d’Emily. Le jeu de massacre concocté par les scénaristes peut commencer : les trois lycéennes sont toutes les trois des variantes de jeunes chanteuses à succès : blondes, ultra maquillées, un peu pimbêches… Bref, les clichés des lycéennes populaires par excellence !

« I was born to make you (un)happy »

Où l’on apprend alors qu’Emily avait une ennemie au lycée, celle qui fut pendant un temps son « special project » : Agnes, une jeune fille obèse, de laquelle Emily s’était cruellement joué, en la martyrisant mentalement, lui faisant croire qu’elle pouvait être son amie, puis en la traitant de tous les noms, et en la harcelant de sms du type « le mieux qu’il puisse t’arriver est de te suicider »…

Bon esprit Emily !

Ces détails sordides sont révélés à Benson par Agnes elle- même dans une scène poignante, extrêmement réussie.

« Overprotected »

Où l’enquête s’oriente vers Agnes et sa famille. B&S se rendent chez le père d’Agnes et rencontrent également le frère. Les scénaristes s’amusent à nous dépeindre des rustres à la limite beauf, hargneux et agressifs. Bref, des coupables en puissance, hautement capables d’éliminer par vengeance le bourreau de leur fille/sœur.
Surtout que dans la séquence suivante, on retrouve Brittany, un des trois clones de la lycéenne parfaite, à l’hôpital, suite à une agression perpétré par le frère d’Agnes…
Emballé, c’est pesé !

Mais lorsque le frangin explique qu’il venait de recevoir sur son téléphone portable la photo de sa sœur en train de se changer dans les vestiaires, qui avait fait tout le tour du lycée, grâce à notre chère Britney, sa réaction devient on ne peut plus compréhensible. Et la petite barbie- lycéenne de plus en plus détestable…

Evidemment que les scénaristes jouent sur les clichés, mais il est tellement bon de détester ces personnages de gamins-populaires- dédaigneux en nous donnant de bonnes raisons ! (Mes années de collège auraient- elle été si horribles ???)

« Crazy »

Les analyses medico-légales et l’enquête conduisent B&S (aujourd’hui, pas de Munch, ni de Tutuola) à arrêter les trois Barbies et en particulier Britney, qui se révèle être la meneuse du groupe.
Pour donner une leçon à Emily (qui sortait avec le copain de Britney...), les trois Christina Aguillera l’ont ligottée dans le coffre d’une voiture. Le jeu qui devait s’arrêter là à mal tourné car Britney s’est mise à torturer Emily avec des cigarettes allumées, pour finalement la poignarder !

La culpabilité de Britney ne faisant aucune doute, la phase judiciaire s’oriente avec finesse sur la question de savoir si les deux autres « pétasses » (c’est vulgaire et misogyne comme terme, mais elles en sont vraiment l’incarnation…) doivent être reconnues coupables de complicité de meurtre.
Leurs avocats utilisent une défense basée sur le fait que l’influence d’un leader dans un petit groupe peut diminuer, voire annihiler la personnalité des autres membres…
Séquences intéressantes qui aboutissent à la condamnation des trois Hilary Duff !

« Baby One More Time »

Mais ce n’est pas la fin de l’épisode ! Une autre Misha Barton est retrouvée morte dans les couloirs du lycée, au niveau d’une rangée de casiers, sur laquelle sont tagués des slogans haineux contre Agnes...

La jeune fille est sur le lieu du crime…
« Elles vont en prison et pourtant rien n’a changé ».

Apre conclusion sur les instincts grégaires et cruels des lycéens (voire des êtres humains)…

Je ne résiste pas à placer l’une des répliques les plus drolatiques de l’épisode…
Lukas (le petit copain de Britney, interrogé par B&S) : « We didn’t have sex. Britney didn’t want to. »

Review réalisée par Jéjé

Episode diffusé sur NBC le 24/02/2004
Review en ligne depuis le 03/04/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7