New York Unite Speciale

  LawAndOrder-fr > Critiques > New York Unité Spéciale > 5.25

18 Janvier 2021

New York Unité Spéciale

Episode 5.25 : Head

Review réalisée par Jéjé


Pour conclure cette saison 5, les scénaristes de SVU nous offre un épisode « WAY OVER THE TOP », avec des intrigues abracadabrantes, des rebondissements à la pelle, des guest stars, de l’humour, et au milieu de tout ça quelques pistes de réflexions sur l’origine des pulsions pédophiles…
On est à deux doigts de friser le salmigondis indigeste, mais l’épisode tient cependant très bien la route et fait de « Head » un season finale très réussi !

Les scénaristes se lâchent complètement dans les 10 premières minutes de l’épisode. Après un pré-générique pendant lequel une jeune femme, en faisant tomber son portable dans les toilettes d’un Starbuck, découvre une mini caméra installée au niveau de la cuvette, voilà nos amis du SVU engagés dans la chasse aux cyber-urophiles !

Ca enchaîne vanne sur vanne (avec tout de même, en fond, Benson, prompte à rappeler la gravité des infractions constatées…), Wong essaye tant bien que mal d’expliciter les termes « urophiliac » et « coprophiliac » avec sérieux, mais se fait rembarer par Cragen qui ne veut pas de détails (cette scène est hilarante…), on rencontre un nain et une bimbo blonde (Coco, une ex d'Ice-T et une ex actrice de porno... Y'en a des infos intéressantes sur le site de Seb... ;-) ) engagés sur un « loft-story-porno », accessible par internet et réalisé par un certain F.E. Tischman, pour aboutir à l’arrestation du voyeur des sièges d’aisance…

Celui là, fan de vidéos aux titres évocateurs (« UR-ine Luck » est le meilleur exemple), précis et rigoureux dans la tenue dju journal de ses observations (avec des items comme « aspect du postérieur », « durée de la miction », « couleur de l’urine »… lol) tente de négocier sa peine en montrant aux détectives l’enregistrement d’une agression sexuelle perpétrée quelques temps auparavant dans les toilettes de Central Park…
Elle implique un garçon d’une douzaine d’années et un adulte… Mais on n’en voit pas plus sur la vidéo… (Les fans de CSI.Miami risquent d’être déçus, il n’y a pas dans SVU, même dans les images de la vidéo de l’agression en question, le côté voyeur, racoleur, condescendant et abject des « Crap Sh-It » de CBS…)

Le gamin, Shane, est identifié rapidement grâce à son survêtement de football (de « soccer » plus précisément…). Un gamin sympa, malgré une vie pas très facile : pas de père, mère alcoolique et très exubérante… C’est ce que nous explique la principale du collège, interprété par Stacy Edwards… La gentille Lisa des saisons 4 et 5 de Chicago Hope !
Alerte « special guest star », alerte « special guest star » !
Elle a sûrement quelque chose à voir avec l’agression… Et ça va rassurer Cragen, inquiet de la direction prise par l’enquête…
« We’re seriously looking at the mother »…
(Ben oui, Donald, c’est un season finale, enfin surtout, c’est SVU, tout peut arriver, tu devrais le savoir…)

Rapidement, elle est suspectée par B&S, à cause entre autre de son sweat-shirt « SOCCER MOM » qu’elle n’a pas avoué porter au match de son beau fils… qui joue dans le même club que Shane !
Voilà Stacy, ça t’apprendra à violer des gamins en sweat-shirt bleu clair… Non, mais franchement Stacy, à quoi tu pensais ? Bleu clair ? Sweat shirt ?

L’enquête s’oriente donc sur Principale-Stacy, qui aux dires de tous, de son mari (Chris Potter, qui avait en son temps réussi avec Janet Gunn à hisser les médiocres « Dessous de Palm Beach » au rang de guilty pleasure… et qui là se plaint de sa femme devenue « sexuellement insatiable »), de son beau-fils, de son écriture ( !) (devenue beaucoup plus brouillonne), a beaucoup changé récemment…

Sa culpabilité devient évidente lorsqu’elle kidnappe Shane. Elle est rapidement retrouvée.
Interrogée à la brigade par Stabler, elle se jette soudainement sur lui et l’embrasse à pleine bouche… Stabler la repousse et l’envoie valdinguer à l’autre bout de la pièce. Elle se met à convulser.
A l’hôpital, un inspecteur de l’IGS vient titiller Stabler et fait référence au finale de la saison 1, au cours duquel Eliott avait avoué à la psy avoir penser tuer des pédophiles ! Pas persuadé que cette scène ait un intérêt flagrant, mais c’était plutôt sympa d’avoir une petite référence à des événements passés de la série…
A cet hôpital, on découvre que Principale-Stacy a une tumeur au cerveau grosse comme une orange, et qu’elle est sûrement à l’origine de sa désinhibition totale récente. Elle est enlevée (sans aucun problème… lol) et les pulsions pédophiles disparaissent alors.
Novack peut tout de même poursuivre, ne voulant pas faire de cette excuse médicale un précédent… tandis que Wong et certains autres s’interrogent sur les études qu’il y aurait à faire sur le fonctionnement des cerveaux des pédophiles et la possibilité de trouver et de soigner ce type de comportement déviant…
Mais une explication strictement organique n’est pas satisfaisante, surtout que Principale-Stacy confesse avoir été elle aussi abusée dans son enfance…

Ces quelques scènes de réflexion font toute la force de L&O et L&O :SVU… Ces instants de questionnement à propos des plaies de la société, de leurs conséquences, des responsabilités engagées. Il ne s’agit pas simplement de trouver le coupable de crimes horribles et de le faire payer le plus cher possible… (Je ne parle pas que des productions Brukeihmer pro peine de mort pour certaines, sans avis sur la question pour d’autres… Enfin, attention, je ne mets tout le même panier ! Il y a « The Amazing Race » (excellent !) et le reste (CSI, WAT… Je n’ai vu qu’un épisode de Cold Case, et c’est vraiment pas génial…) Pfff, j’ai encore fait un laïus là dessus…)

D’autres interrogations émergent…
Cragen expose le cas d’un pédophile, libéré pour cause de tumeur cérébrale, qui a récidivé car le cancer est revenu…
Et quel avenir pour Shane ? Abusé à 12 ans par une femme dont il se croit amoureux, élevé par une mère alcoolique, va-t-il perpétuer le cycle victime-bourreau et devenir un prédateur sexuel à son tour ?

Principale-Stacy accepte un arrangement avec Novack, qui lui évite la prison mais qui met son nom sur la liste des délinquants sexuels et avec interdiction d’entrer en contact avec Shane…
Cependant, elle rompt ce dernier terme du contrat et est arrêté par B&S… qui ne comprenne pas ce qui l’a poussé à faire ça…

« Je suis enceinte »…

Ultime rebondissement, un peu énorme, mais portant très plausible… Et à ce moment, on n’attend pas les dialogues de SVU pour se poser des questions quand à la construction psychologiques de cet enfant…

Un bon épisode, donc, qui termine le cycle de qualité de la deuxième partie de cette saison 5. Cette saison, partie sur des bases irrégulières, les 7 ou 8 premiers épisodes alternent l’excellent ou le catastrophique, a ensuite connu un gouffre avec des épisodes plus consternants les uns que les autres, avec comme problème majeur de se focaliser sur un seul des enquêteurs du SVU… Mais à partir du milieu de saison, la série a repris ses marques et a été de nouveau très agréable à suivre… Je m’interroge cependant encore sur l’intérêt des personnages de Tutuola ou de Munch, qui en général n’ont rien à faire, et lorsque les épisodes sont centrés sur eux, il n’en sort rien de bon !

On retiendra également de cette saison le changement d’ADA… Et si l’arrivée de Novack ne fut pas une réussite totale, la progressive et intéressante évolution du personnage fut passionnante. Les scénaristes ont réussi à en faire le personnage le plus intéressant de la série… (et l’interprétation de Diane Neal n’y est pas pour rien…). La sortie de Stephanie March fut réussie, mais maintenant Cabott-le-glaçon est complètement oubliée…

Saison 6, here we come !

Review réalisée par Jéjé

Episode diffusé sur NBC le 18/05/2004
Review en ligne depuis le 26/08/2004

Note : Les épisodes dont les titres sont suivis d'une étoile (*)
sont inédits en France (ou l'étaient au moment de la mise en ligne de la review).







© 2001-2021 LawAndOrder-fr
New York Police Judiciaire (New York District)
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php): failed to open stream: No such file or directory in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: include(): Failed opening '/home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/lo_code_inclus/reviews/reviews_connect.inc.php' for inclusion (include_path='.:/opt/php7.3/lib/php') in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 4

Warning: mysqli_fetch_row() expects parameter 1 to be mysqli_result, bool given in /home/clients/6e1e4297aceac9143f5f7c80cfc51abc/lawandorder/critiques/compteur.inc.php on line 7