New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Fanfics

3 Juillet 2020


Quand j'ai commencé à écrire cette nouvelle fanfic, je me suis dit une chose :
Les personnes qui ont apprécié "Under A Bed" attendent et espèrent lire quelque chose de bien voire de mieux que la précédente ! Donc Stéf, à toi de satisfaire tout ce petit monde…
Je pense que je pourrais tout aussi bien faire des fanfics pour L&O : SUV car l'histoire qui va suivre est plutôt dans son esprit.
Malheureusement, même si j'aime regarder L&O : SUV, je ne suis pas aussi proche de ses personnages que je le suis avec L&O : CI ; c'est pour cette raison que mon cerveau a fumé quand j'ai dû faire naître mon enquête avec notre équipe de choc ! Il a fumé mais il n'a pas brûlé, donc voici mon histoire :



Pré-générique : Simon, Justin et Howard ont fini leurs cours et se rejoignent sur un terrain de basket pour disputer une partie.
Les trois amis se fendent la poire jusqu'au moment où le père de Justin arrive en colère ordonnant à son fils de rentrer à la maison.
À la dite maison, Justin a le droit à un savon suivi d'une leçon de moral au sujet de ses fréquentations mais le jeune homme esquive son père en montant dans sa chambre !
En fin de soirée, Simon raccompagne Howard à son domicile où ils se donnent rendez-vous pour le lendemain au collège.
Justin et Howard sont dans la cour du collège où ils attendent leur ami. La voiture de Simon est garée sur le parking avec l'ombre d'une personne à l'intérieur et ne le voyant pas venir, les deux garçons décident d'aller secouer leur pote.
À peine ont ils ouvert la portière, que le corps sans vie de Simon tombe sur le bitume !

Générique

G&E arrivent sur les lieux. À première vue, Simon Cardigan (21 ans) n'a pas été tué sur le parking. Goren remarque des petites traces de sang qui ont coulées le long de la portière mais n'en voit aucune par terre.
Eames fouille la victime et trouve dans une de ses mains un bouton… Appartient-il à son meurtrier ?
Justin Black et Howard Cooper sont interrogés. Les deux jeunes hommes déclarent que la voiture de Simon était déjà là quand ils sont arrivés mais qu'ils n'ont prêté aucune attention particulière car ce dernier avait pour habitude de venir tôt et de rester dans sa voiture pour écouter de la musique.
Goren s'éclipse pour aller discuter avec le surveillant du parking. Il affirme avoir vu Simon arriver seul vers 7h15… Sceptique par le phénomène qu'il a devant lui et après quelques petits jeux de mots, le policier malin arrive à faire avouer au surveillant qu'il venait d'arriver quand le corps du jeune homme a été découvert.
G&E ne sont sûrs que d'une chose : Simon Cardigan ne s'est pas fait tuer sur le parking de l'école !

G&E arrivent chez Maxwell et Donna Cardigan, les parents de la victime où ils leur apprennent la nouvelle. Sous le choc, Donna quitte la pièce suivie de près par Eames.
Goren demande à Maxwell l'heure à laquelle Simon a quitté la maison et le père lui répond que son fils n'est pas rentré de la nuit. Il affirme que Simon leur a téléphoné pour leur dire qu'il dormait chez un ami. Goren demande à voir la chambre du jeune homme.
Eames est avec Donna où elle tente de réconforter avec des mots la pauvre mère… Dans la chambre de Simon, Goren fouille dans les affaires du jeune homme mais ne trouve rien de spécial qui pourrait l'aider dans son enquête. Toutefois, il remarque que les photos accrochées sur le mur sont celles où Simon pose avec ses deux amis : Justin et Howard.

Au commissariat, G&E expliquent à leur chef qu'ils n'ont rien pour les aider à avancer. Deakins leur suggère d'interroger les camarades de classe de Simon ainsi que ses coéquipiers de basket… bref, toutes les personnes susceptibles de leur donner un début d'explication ! Pour James, il y a bien une personne susceptible de les aider !!

Justin est seul dans sa chambre. Il regarde des photos de son ami et se met à pleurer.

G&E interrogent quelques élèvent et s'intéressent à Louise Paterson, l'ex-petite amie de Simon. Le jeune femme déclare être sortie avec lui le temps d'un trimestre et que sans aucune raison apparente, il l'a quittée.
Eames suppose une autre petite copine mais Louise la freine en lui disant qu'aux premiers jours de cette rupture, elle l'a suivi mais qu'elle ne l'a jamais vu avec une autre fille… Il était toujours avec ses deux meilleurs amis et passaient leur temps libre entre eux !
Goren aperçoit Justin et le rejoint…

… Goren parle au jeune homme de sa "relation" avec son ami. Justin fait mine de ne pas comprendre où le policier veut en venir mais c'est avec des mots compréhensifs que Justin accepte de se confier :
Goren : « Euh… Justin… Tu sais, je n’ai rien contre toi ou contre Simon. En fait, je n’ai rien contre votre vie privée différente de celle des autres. Je sais que les regards et les dires de beaucoup de gens peuvent être durs à vivre pour des personnes comme vous ayant une autre façon d'aimer qui n'est pas celle que l'on connaît. »
Justin : « Je… J’ai pas honte de ce que je suis mais je n’arrive pas à assumer. »
Goren : « Qu’est-ce que tu n’arrives pas à assumer ? Tu n’as pas à te justifier ! »
Justin les larmes aux yeux : « Pff, c’est facile pour vous de dire ça ! »
Goren touché le prend par l’épaule et fait signe de la tête que rien est facile dans la vie.

Keith Black, le père de Justin est en grande conversation avec un ami. Le sujet n’est pas tolérant car ils ont des propos homophobes.
Keith déclare que tous les PD et les lesbiennes devraient être éradiqués de la planète car ce n’est pas avec leur façon de "coucher" que le monde copulera ! Il jure qu'il veillera à ce que beaucoup de choses changent dans un proche avenir.

Goren raconte à E&D ce qu'il sait du couple Simon/Justin quand le rapport de l'autopsie de Simon Cardigan lui est apporté : il se trouve que le jeune homme a été égorgé à l'aide d'un objet tranchant, son pénis a été sectionné et il a subi des violences sexuelles post-mortem !
C'est fois-ci, il n'y a plus de doute : Simon s'est fait assassiner parce qu'il était homosexuel !

Alors qu'ils sont au collège, Justin et Howard se font arrêter par la bande à Dexter -lol-. Ils se font traiter de "sales PD" par ce qui semblerait être les mecs virils du groupe ! Gênés par leurs insultes, les deux garçons quittent les lieux sans prendre le temps de répondre à celles-ci…

… Justin arrive très en colère au commissariat demandant à parler à Goren qui se trouve être absent.
Refusant de parler à Deakins, ce dernier lui propose d'attendre le retour de l'inspecteur.

G&E sont chez les Cardigan. Eames dans l'art et la manière "Je prends pas de gants car j‘ai pas de cœur" leur demande d'un ton direct s'ils étaient au courant des tendances sexuelles de leur fils. Cette façon de dire les choses met Maxwell en colère contre elle et ordonne à la fliquette de cesser ses propos outrageux en l'invitant à sortir de chez lui.
Pendant cette remise sur cale, Donna qui s'était éclipsée est rejoint par Goren qui la regarde sans rien lui dire. Après quelques secondes de silence et d’hésitation, Donna confie à Goren qu’elle était au courant des préférences sexuelles de son fils car elle avait surpris une conversation téléphonique entre lui et son ami Justin. Selon ce qu’elle a pu comprendre, le père de Justin désapprouve l’homosexualité de son fils. -Ah quand Bobby est là, ça donne envie de se confier. Bob, il se trouve que j’ai pas mal de choses qui me pèsent et j’aimerais t’en parler ! Lol.-
Goren rejoint sa coéquipière qui l’attend à côté de leur voiture. Eames est contrariée par la façon dont elle s’est adressée à des parents qui venaient de perdre leur fils unique… En homme de cœur -rrr- Goren la prend dans ses bras où elle verse un petit ruisseau de larmes.

Keith est sur le point de partir en voiture quand celle de G&E lui fait barrage. La rage au ventre, il sort de son véhicule en lançant des noms d’oiseaux à Goren qui, amusé par l’homme, lui sourit bêtement en sortant tout doucement son badge qui fera fermer le bec de Keith.
Les deux flics lui demandent pourquoi il refuse d’accepter l’homosexualité de son fils mais Keith fait mine de ne pas comprendre de quoi ils parlent ! Cette fois-ci, c’est Goren qui ne prend pas de gants et lui disant clairement in his face qu’ils savent qu’il sait que son fils est homo et qu’il ne perpétuera jamais son nom de famille.
Touché dans son orgueil, Keith fronce les sourcils, se mord la lèvre inférieure, sert les poings et détourne le regard des inspecteurs qui l’ont "eu". Après un p'tit travail sur lui, il reprend confiance en lui en admettant qu'il est au courant pour Justin mais qu'il fait ça pour le protéger du regard des autres ; il termine en disant qu'il souhaite avant tout que son fils vive heureux. Parolé, parolé, parolé, Goren n’est pas du tout convaincu par les piaillements de l’oiseau ! -lol-

De retour au commissariat, Goren se fait appeler par Deakins qui lui dit que Justin l'attend dans son bureau.
À peine est-il entré dans le bureau de son chef, Goren se fait incendier par le jeune homme qui l'accuse d'avoir parlé de son côté "gay" aux élèves du collège. Mais bien qu'il tente de s'expliquer, Goren n'arrive pas à calmer Justin qui se sent trahi…
… L'inspecteur quitte le bureau avec un air de chien battu quand Justin l'interpelle :
Justin au pas de la porte du bureau : « Je suis désolé. Je suis vraiment désolé de vous avoir parlé comme ça ! (Il s’avance vers Goren) L’humiliation a fait que j’ai pensé que vous aviez parlé de moi, de ma vie avec Simon aux autres, et… »
Goren : « Je comprends. Sache que même pour quelques informations de plus qui pourraient m’aider à avancer dans une enquête, je ne dévoile jamais tout ce que je sais. Je sais faire la part des choses. »
Justin : « Ouais je sais ; vous êtes un type bien. Maint’nant que tout le bahut le sait, c’est à moi de faire la part des choses. (Il sourit en coin) »
Goren : « C’est bien, n’aie pas honte de ce que tu es. Je te promets que nous trouverons la personne qui a tué ton ami. »
Justin le regarde avec des yeux de faon termine : « J’vous fais confiance. »

À son domicile, Keith fait les 100 pas en attendant le retour de son fils.
Justin arrive et son père l’accueille en lui ordonnant d’arrêter de courir les garçons mais le jeune homme récuse l’ordre de son paternel en lui faisant entendre qu’il aime être ce qu’il est. Mais alors que Justin monte les escaliers, il est rejoint par son père qui pris de colère par ce qu’il vient d’entendre le rattrape et le pousse brusquement vers le bas !

Au commissariat, l’analyse du bouton retrouvé dans la main de Simon a révélé qu’il appartiendrait à une chemise ou un veste en jean de couleur bleue marine.
Goren pense à Keith et à son attitude vis-à-vis de la vie de son fils. Contrarié, il demande à Eames de l’accompagner voir Carver.

G&E sont dans le bureau du substitut du procureur Ron Carver. Les inspecteurs lui font part du cours de l’enquête et du pourquoi de leur venue. Goren lui demande un mandat de perquisition au nom de Keith Black !
Carver trouve l’indice du bouton un peu maigre mais il accepte cependant de lui signer un mandat. -Merci Ronald, lol !-

Alors qu’ils sont dans leur voiture pour aller visiter la maison de Keith, Eames reçoit un appel de Deakins qui lui annonce que Justin a été admis aux urgences de l’hôpital de Brooklyn.
Goren fait demi-tour pour se rendre au chevet de son p’tit protégé.

À l’hôpital, G&E apprennent par une infirmière que le jeune homme a été victime d’une chute brutale qui l’a fait tomber dans le coma.
Keith est dans la salle d’attente. Goren arrive à grands pas et le bouscule très "brusquement" en lui demandant ce qu'il a fait à Justin mais Keith refuse de lui rendre des comptes… Eames s'interpose entre les deux hommes -mince, moi qui allait faire naître une bagarre, lol- et prévient le père qu'ils vont faire en sorte qu'il ne puisse pas voir son fils le temps de son hospitalisation. Eames demande à Goren de sortir le temps qu'elle parle à Keith.
Elle arrive à lui faire dire que c'est de sa faute si son fils est dans cet état mais il lui ment au sujet de leur dispute.

Chez les Black, Goren prend un malin plaisir à tout déranger dans la chambre de Keith afin de trouver une chemise ou une veste en jean mais malgré des efforts désespérés, il ne trouve rien.
Eames est dans la chambre de Justin mais là non plus, il n'y a pas de hauts en jean dans la garde-robe du jeune homme. C'est alors qu'elle regarde les photos accrochées sur le mur et qu'elle remarque qu'Howard porte des hauts en jean. Tin_tin !! -Pour une fois qu'elle remarque quelque chose d'elle-même ! Lol-

Avec ce nouvel indice, G&E arrivent chez Howard Cooper. Ils sont accueilli par sa sœur aînée, Nikki qui accepte de laisser les inspecteurs "fouiller" dans la chambre de son frère qui est absent.
C'est dans la panière de linge sale que Goren trouve la veste en jean bleue marine. Tin_tin.
Il demande à Nikki si elle connaît la vie sentimentale de son frère. Elle répond qu'il dit avoir une petite amie mais déclare ne l'avoir jamais vu.
La loupiotte de Goren s'illumine et il commence à faire le point : il pense qu'Howard est gay et qu'il a tué Simon par jalousie car il était amoureux de Justin, seulement il ne l’a jamais avoué à ses amis.

De retour au commissariat, G&E profitent de la présence de Carver pour lui demander un mandat d'arrêt contre la personne d’Howard Cooper. Cette fois, Carver refuse catégoriquement de leur donner satisfaction trouvant que leur histoire est abracadabrante et qu'elle ne tiendrait pas une seconde devant un jury. Pour lui, le coupable semble être Keith qui rêve d'un avenir meilleur pour son fils.
Goren est déçu mais ne s'avoue pas vaincu…

Howard est dans un parc où il parle avec des potes. Il reçoit un coup de fil de sa sœur lui apprenant que la police est venue chez eux et que des inspecteurs ont emporté une de ses vestes en jean.
Howard est tendu par cette nouvelle et quitte le groupe à la hâte prétextant un rendez-vous.

Des tests rapides viennent d'être faits sur la veste d'Howard. BINGO, le bouton se marie parfaitement à la veste !
G&E sont contents. Carver est obligé d'admettre que le ressenti de l'inspecteur Robert Goren était juste. Il accepte de lui donner un mandat d'arrêt au nom d'Howard Cooper !
G&E ont appris qu'Howard s’est rendu à l'hôpital et s’en vont suivre le même chemin.

Le jeune homme est dans la chambre de son ami qui est toujours dans un état comateux mais ses jours ne sont pas en danger.
Goren entre dans la pièce et fait part à Howard que la police détient toutes les preuves l'accusant du meurtre de Simon. Howard ne répond pas ; Goren comprend alors qu'il ne niera pas les faits et lui demande d'expliquer son acte.
Le jeune homme se tourne vers lui en lui tendant ses poignets :
Howard : « Vous pouvez m’arrêter inspecteur. J’ai tué Simon par jalousie et égoïsme. Je pensais pouvoir vivre mieux mais c’est dur de vivre avec un mort sur la conscience surtout quand il s’agit du meurtre d’un ami. »
Eames entre dans la pièce suivie de deux policiers qui arrêtent Howard.
Phrases de fin :
Goren : « On s’était trompé sur le mobile. »
Eames : « Ouais, et t’as failli faire une gaffe en te défoulant sur son père ! »
Goren se tournant vers Justin : « Accroche-toi à la vie ; elle mérite d’être vécue. »


Mon avis :
*Stéf : J’ai aimé écrire "Bad Attitude" car le thème est fort intéressant mais je vous avoue qu’il n’a pas été facile à traiter pour une fanfic car j’ai eu peur de (trop) m’investir dans des propos qui auraient pu être mal interprétés.
Cependant, je pense avoir assez bien magné ma plume et que le tout n'a rien de mauvais et/ou de méchant vis-à-vis de la communauté gay !
Sinon, c'est à vous maintenant de me dire ce que vous pensez de cette deuxième fanfic que j'ai bossé SEULE cette fois ! Lol Je compte encore une fois sur votre avis honnêtement sincère. Alors, dites-moi : Dois-je en faire une troisième ?


Fanfic réalisée par Stef

En ligne depuis le 06/02/2005






© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA