New York District (New York Police Judiciaire)

  LawAndOrder-fr > Fanfics

24 Septembre 2020

LA VENGEANCE EST UN PLAT QUI SE MANGE FROID
Par McCoy

(New York District - Law & Order)

Cast fictif: Sam Waterston (Jack McCoy), Jerry Orbach (Lennie Briscoe), Benjamin Bratt (Ray Curtis), Carey Lowell (Jamie Ross), S. Epatha Merkerson ( Anita Van Buren), Steven Hill (Adam Schiff), William Fichtner (Pete Cornell), Michael Moriarty (Ben Stone), Lorraine Toussaint (Shambala Green).

Résumé : Briscoe et Curtis enquêtent sur la mort de Kincaid, qui se révèle être un meurtre prémédité et non un simple accident de chauffard...

L'épisode se situe entre la fin de la saison 6 et le début de la saison 7.

Note : Je n'ai jamais vu l'épisode "Aftershock" dans lequel meurt Kincaid, il est donc très probable qu'il y ait quelques incohérences avec ma fan fic.

Pré-générique : Kincaid ramène Briscoe complètement ivre chez lui. Au moment de remonter dans son véhicule, elle se fait percuter par un véhicule arrivant à toute allure. Briscoe retrouve soudain ses esprits et essaye tant bien que mal de relever la plaque d'immatriculation du véhicule. La plaque étant masquée, il appelle aussitôt le 911 mais il est déjà trop tard...

126 BROADWAY - LIEU DE L'ACCIDENT

Officier Perkins : Lennie est-ce que ça va?
Briscoe : Ca va, je me remets de mes émotions...Quand est-ce que Van Buren va arriver?
Officier Perkins : Le lieutenant est sur son chemin avec Curtis. Le procureur a été averti et ne devrait pas tarder non plus.
Briscoe : Merci mon vieux. Pouvez-vous demander au coroner de me laisser regarder la victime?
Officier Perkins : Oui bien sûr.

Briscoe s'approche du brancard et dézippe la couverture.

Briscoe : Pardon Claire...(Larmes) Je retrouverai le salaud qui t'a fait ça et je suis sûr que McCoy lui fera purger le maximum. Je te le promets. (Il referme la couverture).

Van Buren et Curtis arrivent le girophare pétaradant et se dirigent vers Briscoe.

Van Buren : Lennie, vous n'avez rien?
Briscoe : Merci lieutenant, je n'ai rien.
Curtis : Mon pauvre vieux, j'ai eu peur pour toi.
Briscoe : Arrêtons de larmoyer. Il n'y a pas une minute à perdre. Il faut retrouver l'assassin de Kincaid.
Van Buren : D'après les officiers, il pourrait s'agir d'un accident causé par un chauffard Lennie...
Briscoe : Je suis sûr que non. Il allait beaucoup trop vite et s'est volontairement dirigé vers Kincaid. Il voulait la tuer, j'en mettrais ma main à couper.
Curtis : Mais Lennie, tu étais ivre quand Kincaid t'a ramené, es-tu sûr de te souvenir de la scène?
Briscoe : Parfaitement, je disais au revoir à Claire quand la voiture l'a percutée. Je sais encore ce que j'ai vu pour l'amour du ciel.

McCoy arrive précipitemment d'une voiture spéciale.

McCoy : Que s'est-il passé lieutenant ? Où est Claire ?
Briscoe : Elle est morte Jack. Elle a été percutée par un chauffard...
McCoy : (Regardant le brancard bouche bée) Vous avez été témoin de l'accident Lennie ?
Briscoe : Oui, et j'ai fait tout mon possible pour la secourir, mais il était trop tard.
Van Buren : Laissons l'équipe de la scène de crime faire son boulot et allons faire le point au commissariat.

COMMISSARIAT DE LA 27ème RUE

Van Buren : Lennie vous êtes conscient qu'en tant que témoin, vous ne pouvez être chargé de l'enquête pour des raisons de déontologie ?
Briscoe : Comment osez-vous me faire ça lieutenant ? Je vous assure que je ferai ça dans les règles. Je n'arriverai pas à dormir si je ne retrouve pas moi-même le salaud qui a assassiné Claire.
Curtis : De plus lieutenant, Profaci a été demandé en renfort par la brigade des stups, on n'a plus personne sous le coude. Je prendrai la tête des opérations si vous voulez lieutenant.
McCoy : Même si je suis assez d'accord avec vous lieutenant, je dois reconnaître que Briscoe est l'un des inspecteurs les plus compétents de votre brigade et il pourrait être déterminant dans l'avancée de l'enquête. Si vous avez peur d'un coup de pied aux fesses de votre supérieur, laissez-moi lui parler. J'ai le soutien de Schiff.
Van Buren : Comme vous voudrez Jack !
Briscoe : Merci Jack. Enfile ton imper' Ray, on retourne sur la scène de crime.

126 BROADWAY - SCENE DE CRIME

Curtis : Qu'est-ce que vous avez?
Technicien CSU: Sur un périmètre de 100 mètres, on a des éléments intéressants.
Curtis : Comme?
Technicien CSU: On a retrouvé des fragments de la carrosserie et des traces de pneu très spécifiques de la voiture en question.
Briscoe : Très bien, envoyez ça au labo le plus vite possible pour qu'ils fassent des analyses.
Curtis : Qui s'est chargé d'interroger les voisins du pâté de maison ?
Technicien CSU: L'officier Perkins et ses hommes.
Curtis : Merci.

Briscoe et Curtis se dirigent vers l'officier Perkins à quelques mètres de la scène de crime.

Briscoe : Perkins, est-ce que vous avez du nouveau sur le véhicule?
Perkins : J'ai un témoin qui habite quelques maisons plus loin qui a identifié le véhicule. Selon lui, il s'agit d'une grosse berline allemande type Mercedes avec les vitres teintées noires. Il n'a pas pu voir la plaque car elle était cachée par une surplaque noire.
Briscoe : Je crois que c'est la bonne piste. On prend le relais Perkins, merci.
Perkins : D'accord. Ah dernière chose, le témoin affirme également que l'aile gauche de la voiture est pliée avec le feu cassé. La voiture prenait la direction du New Jersey.
Curtis : Merci Perkins, beau boulot, envoyez-nous sa déposition au 27ème et faites faire un barrage au niveau de l'Interstate en direction du New-Jersey.

BUREAU DU PROCUREUR ADAM SCHIFF

Schiff : J'ai appris la nouvelle Jack, je suis sincèrement désolé et profondément touché par la mort de Claire. C'est une lourde perte pour ce bureau.
Jack : Merci Adam, l'enquête est désormais entre les mains de Van Buren qui a mis Briscoe et Curtis sur l'affaire.
Schiff : Très bien, tenez-moi au courant de l'avancement de l'enquête. Jack, je voudrais vous présenter votre nouvelle collaboratrice. Elle a travaillé en tant qu'avocate de la défense auparavant.

Schiff va ouvrir la porte et fait entrer la personne.

Schiff : Jack, je vous présente Jamie Ross, votre nouvelle assistante.
Ross : Enchanté, M. McCoy. J'ai beaucoup entendu parler de vous.
McCoy : Bienvenue au sein du bureau du procureur Mlle Ross, même si c'est dans de drôles circonstances...
Schiff : Jack, je vous laisse le soin de montrer son bureau à Jamie.
McCoy : Très bien Adam, je vous tiens au courant du moindre nouveau fait concernant l'affaire Kincaid.

LABORATOIRE CSU

Briscoe : Que donne le résultat des analyses des fragments ?
Technicien CSU : L'analyse des fragments de carrosserie fait ressortir qu'il s'agit à 99% d'une voiture Mercedes C 180 année 1996.
Briscoe : Donc un véhicule neuf ?
Technicien CSU : Exact.
Curtis : Avez-vous retrouvé le concessionnaire qui vend ce type de véhicules ?
Technicien : Le problème est qu'il y pas moins de 4 concessionnaires sur la ville de New-York qui en vendent. Et sans plaque d'immatriculation, impossible de savoir lequel...
Curtis : Bon, bon boulot quand même.

COMMISSARIAT DE LA 27ème RUE

Le téléphone sonne.

Briscoe : Inspecteur Briscoe, j'écoute.
Officier Perkins : On a intercepté un véhicule correspondant à la description du témoin sur l'Interstate. Une Mercedes noire avec des vitres teintées et une aile pliée. Le conducteur s'est rendu sans hostilité.
Briscoe : Excellent Perkins, on arrive.
Van Buren : Du nouveau Lennie?
Briscoe : La police du New Jersey a intercepté un véhicule qui pourrait bien être le nôtre.
Curtis : En route.

BARRAGE INTERSTATE 95

Perkins : Vous voilà enfin.
Briscoe : Comment s'appelle-t-il?
Perkins : Pete Cornell, il est dans le fourgon.
Curtis : OK, on l'emmène en garde à vue.

COMMISSARIAT DE LA 27ème RUE - SALLE D'INTERROGATOIRE

Briscoe : Tu sais Pete, tu es définitivement grillé. On a fait des analyses de fragments trouvés sur le lieu du crime et ça correspond à ton véhicule. De plus, on a trouvé du sang sur l'aile gauche du véhicule qui correspond au sang de la victime.
Cornell : Vous n'avez aucun témoin qui peut corroborer votre version. Personne ne m'a reconnu.
Briscoe : La science a parlé mon cher Pete et tous les éléments sont contre toi.
Cornell : (En train de se ronger les ongles) Je veux un avocat...
Curtis : Un peu ouais.

BUREAU DE JACK MCCOY

McCoy : Qu'est-ce tu fais Jamie?
Ross : Je rédige l'acte d'accusation de Pete Cornell. Tu es soulagé Jack?
McCoy : Je serai soulagé qu'on l'aura fait condamner pour meurtre et qu'on aura trouvé son commanditaire.
Ross : Tu penses qu'il en a un?
McCoy : Curtis et Briscoe ont consulté son casier judiciaire et il n'est connu des services de police que pour vol qualifié. Il a travaillé avec les Masucci mais n'a jamais été condamné pour meurtre auparavant. Il a sûrement dû exécuter un contrat. Il n'a eu aucun lien de près ou de loin avec Kincaid. Donc par déduction, quelqu'un d'autre lui en voulait et a refilé le sale boulot à Cornell. Mais qui?
Ross : Je vais contacter l'entourage de Kincaid et essayer de trouver sur quels dossiers sensibles elle a travaillé.
McCoy : Allez voir Ben Stone. Il est avocat au cabinet Stone et Associés.
Ross : Qui est-ce?
McCoy : Mon prédécesseur. Il a travaillé avec Kincaid avant mon arrivée au bureau du procureur. C'est le mieux placé pour vous répondre.
Ross : Très bien, je m'en occupe.

CABINET STONE ET ASSOCIES

Ross : Bonjour, assistante du procureur Jamie Ross, je viens voir M. Stone.
Secrétaire : Un instant. M. Stone vous attend dans son bureau.
Ross : Bonjour M. Stone, Jamie Ross.
Stone : Ravi de vous connaître Mlle Ross, quelle terrible tragédie que la disparition de Claire. Avez-vous une piste pour l'instant?
Ross : A vrai dire, oui et non. Nous avons retrouvé son meurtrier mais pas son donneur d'ordre.
Stone : Qu'est-ce qui vous pousse à croire que le meurtre était commandité ?
Ross : La victime n'a jamais eu affaire à l'accusé du nom de Pete Cornell. J'ai examiné l'ensemble des affaires qu'elle a traitées en tant qu'assistante du procureur, et il n' y a aucune connexion.
Stone : Donc vous venez me voir afin que je vous aide à trouver le lien manquant.
Ross : Exactement. Kincaid s'est-elle fait des ennemis qui seraient capables de vouloir sa mort au cours de son passage au bureau du procureur?
Stone : Je dois dire que l'assistante du substitut est rarement en première ligne dans les affaires, mais plutôt le subistitut. Je ne vois qu'une seule affaire qui a failli lui coûter son poste.
Ross : Quelle affaire?
Stone : L'affaire Thayer, un ancien juge avec qui elle a eu une liaison lorsqu'elle était sa greffière. Il se trouve qu'elle a travaillé sur son dossier lorsqu'il a été condamné pour tentative de kidnapping il y a 2 ans.
Ross : Est-il toujours en prison?
Stone : Oui, mais il l'a très mal vécu et a fait de nombreuses dépressions. Il ne s'en est jamais remis. Il est votre commanditaire potentiel, si vous en cherchez un.

RIKERS ISLAND

McCoy : M. Cornell, vous devez comprendre qu'il ne sert à rien de protéger votre commanditaire. Si vous nous donnez son nom et acceptez de témoigner devant le grand jury, nous enlèverons la peine de mort de la table. Mais pour l'instant, le fait de vivre votre dernier Thanksgiving n'a pas l'air de vous préoccuper...
Cornell : C'est vous qui ne comprenez pas M. McCoy, si je le donne, il me tuera ou me fera tuer.
McCoy : Vous serez transféré dans l'une des prisons fédérales les mieux gardées du pays.
Cornell : Mon commanditaire a des amis très haut placés et il pourra déjouer votre stratégie facilement M. McCoy.
McCoy : Donnez-nous son nom et vous avez ma parole que nous ferons le nécessaire pour votre sécurité.
Cornell : Plus de peine de mort ?
McCoy : Plus de peine de mort.
Green : Que proposez-vous à mon client ?
McCoy : Une peine minimum de 25 ans.
Green : C'est une offre raisonnable Pete, vous devriez la prendre en considération.
Cornell : (Après quelques hésitations) Très bien, c'est Joel Thayer.
McCoy : L'ancien juge Joel Thayer.
Cornell : Exact.
McCoy : Combien vous a-t-il payé pour faire le boulot ?
Cornell : 500 000 dollars.

Quelques semaines après le marché conclu entre McCoy et Cornell, Joel Thayer a été retrouvé pendu dans sa cellule du centre correctionnel Otis Bantum de Rikers. Sans nul doute un suicide puisque Joel Thayer était en isolement pour cause de dépression.
Jack McCoy a fait le deuil de sa tendre Claire Kincaid et Lennie Briscoe s'est inscrit en cure de désintoxication, en promettant de ne plus jamais se faire ramener chez lui par un collègue de travail. La vie du bureau du procureur et du 27ème commissariat a repris son cours.


Fanfic réalisée par McCoy

En ligne depuis le 25/10/2006






© 2001-2020 LawAndOrder-fr
New York Unité Spéciale
New York Section criminelle
New york Cour de Justice
Los Angeles Police judiciaire
paris Enquêtes Criminelles
Londres Police judiciaire
Titres VO / VF
Suivez-nous sur Twitter
Retrouvez-nous sur Facebook


Pour soutenir le site et son forum, n'hésitez pas à passer par les liens suivants pour vos achats en ligne ;)
Amazon FRANCE Amazon CANADA Amazon USA