[Law & Order] Articles intéressants

Envie de discuter autour de la doyenne des séries Law & Order ?
Ca tombe bien, le repaire des fans francophones est ici !
Avatar de l’utilisateur
JACK McCOY
Epouse de Sam Waterston
Epouse de Sam Waterston
Messages : 2151
Inscription : 26 décembre 2004, 09:50
Série L&O préférée : New York District (L&O)
Personnage favori : Jack McCoy
Localisation : VICHY 03200
Contact :

[Law & Order] Articles intéressants

Message par JACK McCOY » 5 juin 2008, 16:59

Et pour Sam, :wub: alors vous l'oubliez :angry: :angry: :angry:
« Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps. »
Abraham Lincoln

Avatar de l’utilisateur
miss-pumkin
Pote de Chris et Mariska
Pote de Chris et Mariska
Messages : 467
Inscription : 11 décembre 2007, 22:11
Série L&O préférée : New York Unité Spéciale (SVU)
Personnage favori : Olivia Benson

[Law & Order] Articles intéressants

Message par miss-pumkin » 5 juin 2008, 17:46

Chacun ses favoris ;) !
"Although the world is full of suffering, it is also full of the overcoming of it." -Helen Keller.

Avatar: http://caths-arts.livejournal.com

Avatar de l’utilisateur
JACK McCOY
Epouse de Sam Waterston
Epouse de Sam Waterston
Messages : 2151
Inscription : 26 décembre 2004, 09:50
Série L&O préférée : New York District (L&O)
Personnage favori : Jack McCoy
Localisation : VICHY 03200
Contact :

[Law & Order] Articles intéressants

Message par JACK McCOY » 11 juin 2008, 21:02

photos : Monte Carlo Television Festival 2008
Pièces jointes
Dick_Wolf.jpg
Dick_Wolf.jpg (109.93 Kio) Consulté 3989 fois
« Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps. »
Abraham Lincoln

Avatar de l’utilisateur
Yazid
Pote de Chris et Mariska
Pote de Chris et Mariska
Messages : 441
Inscription : 23 décembre 2006, 23:08
Contact :

[Law & Order] Articles intéressants

Message par Yazid » 12 juin 2008, 23:12

Merci beaucoup pour la photo ! Ils ont l'air tous très content !
Image
"People don't change. For example, I'm gonna keep on repeating people don't change." Dr Gregory House

Avatar de l’utilisateur
JACK McCOY
Epouse de Sam Waterston
Epouse de Sam Waterston
Messages : 2151
Inscription : 26 décembre 2004, 09:50
Série L&O préférée : New York District (L&O)
Personnage favori : Jack McCoy
Localisation : VICHY 03200
Contact :

[Law & Order] Articles intéressants

Message par JACK McCOY » 1 août 2008, 19:23

Jill Hennessy :

Jill Hennessy Performs at Rockwood Music Hall - July 31, 2008


Jill Hennessy comédienne mais aussi chanteuse


Photo WireImage
Pièces jointes
jill_Hennessy._01.jpg
jill_Hennessy._01.jpg (91.81 Kio) Consulté 3952 fois
« Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps. »
Abraham Lincoln

Avatar de l’utilisateur
Olivia Benson
Pote de Chris et Mariska
Pote de Chris et Mariska
Messages : 901
Inscription : 11 juin 2004, 19:09
Série L&O préférée : New York Unité Spéciale (SVU)
Personnage favori : Olivia Benson
Localisation : Nord

[Law & Order] Articles intéressants

Message par Olivia Benson » 20 novembre 2008, 00:33

"New-York Police Judiciaire", l'increvable !
Séries TV - Interviews - Lundi 10 Novembre 2008
"New York Police Judiciaire" entame sa 19ème saison aux Etats-Unis ! Pour l'occasion, AlloCinéSéries a rencontré son infatigable producteur, Dick Wolf, et son éternel héros, Sam Waterston alias Jack McCoy. Ils nous dévoilent leur recette pour durer !

AlloCinéSéries : Quand la série a commencé il y a 19 ans, imaginiez-vous qu'elle allait durer si longtemps ?
Sam Waterston : Je n'en avais aucune idée ! Au départ, je n'avais signé qu'un contrat d'un an. Puis années après années, les producteurs ont su me convaincre de rester. Je ne me suis jamais senti emprisonné dans mon rôle. J'ai toujours su que je pouvais partir si je le voulais.

Vous visez le record de la 20 ème saison ? Peu de séries ont réussi à atteindre ce chiffre incroyable !
Dick Wolf : Ah non ! Nous visons 21 saisons ! 20, c'est bien. Mais 21, c'est encore mieux !

Vous n'avez jamais eu peur de ne plus avoir d'inspiration, de refaire inlassablement les même histoires ?
Dick Wolf : Heureusement ou malheureusement, selon le point duquel on se place, les affaires judiciaires sont une source inépuisable d'histoires. Quand l'ancien directeur de NBC m'a demandé, au siècle dernier, quelle était la bible de la série, je lui ai répondu "La première page du "New York Post" !" Honnêtement, des gros titres comme "Un corps sans tête retrouvé dans un bar de strip-tease", on n'aurait jamais pu l'inventer nous-même ! Certains faits divers dépassent l'entendement et l'imagination ! Nous reprenons donc régulièrement des histoires vraies mais nous les retravaillons. Il ne s'agit pas simplement de copier la réalité.

Quel est votre secret pour sans cesse renouveller la série tout en gardant ses fondamentaux afin de ne pas chambouler le public qui aime la série telle qu'elle est ?
Dick Wolf : Je crois que ce que les gens aiment actuellement, c'est ce qu'ils ont aimé il y a dix neuf ans aussi : de bonnes histoires et de bons acteurs. Nos scénaristes font un excellent travail. Rene Balcer, par exemple, est revenu travailler sur la série l'année dernière après avoir été notre showrunner au milieu des années 90. Nous avons été nominés onze fois aux Emmy et la seule année où nous avons gagné, c'était lui qui dirigeait les épisodes. Par ailleurs, nous avons de nouveaux personnages plus jeunes désormais, notamment celui qu'interprète Jeremy Sisto. Cela nous permet de rester dans le coup !

Le fait que Jack McCoy soit devenu procureur a-t-il changé la dynamique de la série ?
Dick Wolf : Oui, cela donne aux scénaristes l'opportunité de raconter de nouvelles histoires.
Sam Waterston : Et puis bien qu'il ait changé de métier, en quelque sorte, il reste celui qu'il a toujours été. C'est intéressant de le voir confronté à de nouvelles responsabilités. Puis ces changements relancent mon intérêt en tant qu'acteur.

On reproche parfois à la série de manquer d'humour, d'adopter un ton trop sérieux. Qu'en pensez-vous ?
Sam Waterston : Le but de la série est de faire découvrir aux télespectateurs les circonstances du crime auquel ils ont assisté en début d'épisode. Plus on utilise l'humour, moins on est crédible. On perdrait alors en réalisme et ce n'est pas ce que nous voulons.
Dick Wolf : Aucun crime n'est drôle. Il y a des criminels stupides qui font des choses stupides, certes. Mais ça ne correspond pas à ce que nous essayons de montrer chaque semaine.
Sam Waterston : Et puis les tueurs ne sont pas si intelligents !
Dick Wolf : Tout à fait ! Comme un détective me l'a dit il y a quelques années : "Tu ne peux qu'être un idiot si tu considères que le crime est la seule solution à ton problème !"

Propos recueillis par Emmanuel Itier à Los Angeles en Octobre 2008.

Source
"Speak the truth, seek the truth, be the truth."

Mariska Hargitay

Avatar de l’utilisateur
Sam Waterston
Pote de Chris et Mariska
Pote de Chris et Mariska
Messages : 508
Inscription : 12 août 2006, 07:17
Série L&O préférée : New York District (L&O)
Personnage favori : Mike Cutter
Localisation : Un peu partout ...
Contact :

[Law & Order] Articles intéressants

Message par Sam Waterston » 20 novembre 2008, 08:58

21 saisons???!!! Que l'univers de NYD continue :P Même s'il ne reste que deux saisons à tourner *snif* je trouve que la recherche de faits ne s'épuise pas parce que pour reprendre M. Wolf il y a une quantité de faits dans le domaine judiciaire.
Merci pour l'article ;)
http://samwaterston.skyrock.com => Mon Blog, celui de Nadou & Monique !!!

Avatar de l’utilisateur
JACK McCOY
Epouse de Sam Waterston
Epouse de Sam Waterston
Messages : 2151
Inscription : 26 décembre 2004, 09:50
Série L&O préférée : New York District (L&O)
Personnage favori : Jack McCoy
Localisation : VICHY 03200
Contact :

[Law & Order] Articles intéressants

Message par JACK McCOY » 25 novembre 2008, 20:30

JEFF GOLDBLUM AND SAM WATERSTON TO PRESENT DICK WOLF WITH 2008 INTERNATIONAL EMMY® FOUNDERS AWARD

Dick Wolf 2008
Pièces jointes
Sam_Waterston___36_Th_Intern._Emmy_Awards___13.jpg
Sam_Waterston___36_Th_Intern._Emmy_Awards___13.jpg (57.82 Kio) Consulté 3941 fois
« Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps. »
Abraham Lincoln

Avatar de l’utilisateur
Sam Waterston
Pote de Chris et Mariska
Pote de Chris et Mariska
Messages : 508
Inscription : 12 août 2006, 07:17
Série L&O préférée : New York District (L&O)
Personnage favori : Mike Cutter
Localisation : Un peu partout ...
Contact :

[Law & Order] Articles intéressants

Message par Sam Waterston » 25 novembre 2008, 21:04

Moi je dis Standing Ovation pour Sam Waterston!
Merci Jacky ( :D ) pour la vidéo dans son propre topic et cet article très intéressant (ainsi que la photo ;) )
http://samwaterston.skyrock.com => Mon Blog, celui de Nadou & Monique !!!

mimi1802
Partenaire de Goren
Partenaire de Goren
Messages : 80
Inscription : 16 janvier 2006, 22:57

[Law & Order] Articles intéressants

Message par mimi1802 » 19 septembre 2009, 02:00

Je savais pas trop où le mettre, mais voici un article à propos de René Balcer tiré du journal Le Devoir (de Montréal) de lundi dernier.

http://www.ledevoir.com/2009/09/14/266922.html

L'entrevue - Un surdoué du crime

Le Montréalais René Balcer est pour beaucoup dans le succès de la télésérie américaine Law & Order

Scénariste et producteur, le Montréalais René Balcer accumule les mégasuccès à la télévision américaine. Il pilote la vingtième saison de Law & Order, qui égale maintenant un record de longévité pour une télésérie.

Les Allemands connaissent la belle affaire sous le titre de Die Aufrechten. En finnois, on dit Kova laki, ce qui est vraiment joli. Du Mexique au Chili, cela donne La Ley y el Orden. En Italie, on annonce I due volti della giustizia. En France, on l'appelle New York, Police judiciaire ou encore New York District. Ici, on a gardé La Loi et l'Ordre, tout simplement.

La télésérie américaine Law & Order, lancée en 1990, est donc maintenant connue et suivie dans le monde entier. Chaque semaine, à travers ses diffusions multilingues, la saga politico-judiciaire rassemble des dizaines de millions de téléspectateurs. Rien qu'aux États-Unis, ils étaient plus de huit millions le mercredi soir l'an dernier.

Chaque épisode est construit autour de la découverte d'un crime et de l'enquête policière jusqu'à l'instruction du procureur qui s'ensuit. La vingtième saison reprendra les ondes du réseau NBC dans quelques jours, le vendredi 25 septembre. La production culte égalisera alors le record pour la plus longue présence ininterrompue en heure de grande écoute (primetime) sur un réseau américain, un honneur détenu jusque-là par Gunsmoke, une série western diffusée par CBS de 1955 à 1975.

Il y a un peu, beaucoup, passionnément du Montréalais René Balcer dans ce mégasuccès, auquel il travaille comme scénariste ou producteur délégué depuis le début. «La fascination pour le crime me semble universellement partagée», dit René Balcer en anglais, en ajoutant, en français cette fois, que sa langue maternelle est «trop rouillée» pour soutenir une longue conversation. L'expatrié d'Hollywood a été joint en Californie il y a quelques semaines. «J'ai déjà fait dire à un de mes personnages que les mauvais humains réalisent ce que les bons rêvent d'accomplir. Je crois aussi que les gens aiment suivre les méandres du système judiciaire. En liant le travail du policier et de l'avocat, nous avons trouvé une combinaison gagnante.»

René Balcer a commencé sa carrière derrière la caméra en couvrant la guerre du Yom Kippour, en 1973, à moins de vingt ans. «Je suis allé visiter une fille en Israël et je suis arrivé alors que le conflit commençait. Je me suis fait offrir la job de cameraman à l'aéroport. Il fallait remplacer des Israéliens conscrits. J'ai filmé la guerre sur le plateau du Golan et dans la péninsule du Sinaï.»

En rentrant à Montréal, le jeune aventurier s'est inscrit à l'Université Concordia, en communications et en cinéma, d'où il est sorti diplômé avec les grands honneurs (Magna Cum Laude), en 1978. L'institution lui a remis un doctorat honoris causa l'an dernier. L'étudiant écrivait déjà, le pro avoue avoir toujours écrit, des nouvelles, des romans, tout et n'importe quoi en fait, et cette passion l'a vite conduit à Hollywood où, après quelques mois, il scénarisait à qui mieux mieux pour Monte Hellman, Francis Ford Coppola, Steven Tisch et Mace Neufield.

«L'industrie du cinéma et de la télévision, c'est une méritocratie, dit-il. Le fait d'être un Canadien ou de venir de n'importe où ailleurs ne change rien, ne constitue ni un avantage ni un désavantage pour l'embauche. À la longue, par contre, j'ai compris que le fait de ne pas être d'origine américaine procure une distance enrichissante pour écrire sur les États-Unis, pour traiter du meilleur comme du pire de ce pays complexe.»

200 fois sur le métier...

René Balcer y a écrit environ 70 épisodes pour Law & Order et encore plus de 110 pour Law & Order: Criminal Intent, une excroissance mettant l'accent sur une unité d'élite chargée d'enquêter sur des meurtres extrêmement violents. La série compte d'autres produits télévisuels dérivés. Au total, la bibliographie de René Balcer assemble maintenant plus de 200 scénarios pour le petit ou le grand écran. «En trente ans, ce n'est pas tant que ça, dit le clavier humain. L'écriture est un muscle qui se renforce en s'exerçant.»

L'amoncellement exceptionnel étendu sur vingt ans finit par composer un riche et complexe portrait de groupe. La télévision tend un miroir à sa société, au monde. Cette glace offre de chauds reflets de nous-mêmes, à tout le moins de l'Amérique. Mieux: le crime s'avère un objet social total où se concentrent toutes les forces agissantes d'une société. Wired, une autre fabuleuse série policière américaine, campée à Baltimore celle-là, le prouve tout autant.

«Le crime ouvre sur la politique, les médias, les familles, les rapports hommes-femmes, la psychologie des profondeurs, commente alors le pro. Mais Law & Order reflète moins la réalité qu'elle ne l'éclaire. J'ai mes opinions et je réussis à les transmettre à travers certains personnages, parfois. En même temps, j'aime bien jouer à l'avocat du diable et confronter des points de vue différents.»

La drogue, omniprésente à New York il y a 20 ans, occupait une place centrale dans les premières saisons, très noires, avec des références assumées à Z de Costa-Gavras et French Connection de William Friedkin. Les dernières moutures, marquées par les conséquences des attentats de septembre 2001, témoignent d'une obsession sécuritaire. «Il y a des dizaines de milliers de caméras de surveillance à Manhattan, dit René Balcer en passant cette fois au français. Il y règne un climat de paranoïa. Il faut toujours être aux aguets, et nous avons tenté d'en parler.»

D'un Bush à l'autre

La série témoigne aussi de la difficulté croissante à faire condamner les criminels, avec les ententes à l'amiable, la procédurite, la justice pour les plus riches. «Pour moi, le vrai sujet, c'est le pouvoir, dit M. Balcer. Comme on l'utilise, comment on en abuse, y compris du côté des procureurs. J'ai grandi sous Trudeau au Canada, un libéral, un grand défenseur des libertés individuelles qui n'a pas hésité à appliquer la Loi sur les mesures de guerre pendant la crise d'Octobre, en mettant en branle des méthodes fascistes d'arrestations arbitraires. Je me méfie autant des libéraux que des conservateurs.»

Il raconte alors que le premier épisode de la vingtième saison va imaginer une poursuite pour crime de guerre et torture contre des ténors de l'administration Bush fils, y compris le vice-président. «Pourtant, dans le même épisode nous disons que l'administration Obama tente de balayer ces fautes sous le tapis, tout en s'offusquant des atteintes aux droits de la personne en Chine. C'est de l'hypocrisie. Dans la prochaine saison, nous allons aussi nous demander s'il ne faut pas réviser la loi sur l'avortement dans une société complètement transformée du point de vue de la science et des moeurs. Je le répète: ce n'est pas une série de gauche ou de droite, libérale ou conservatrice.»

C'est aussi et surtout un excellent divertissement. Un parmi d'autres, doit-on dire, puisque la série télévisée américaine vit un âge d'or depuis deux décennies, de Seinfeld à Mad Men, de Six Feet Under à Lost. René Balcer relie cette qualité extraordinaire au mode de production à l'américaine.

«En France, la télévision subventionnée est soutenue comme un service culturel, dit-il. Les bureaucrates s'en mêlent et ils refroidissent la capacité créatrice. Aux États-Unis, les producteurs fournissent l'argent, mais ne se mêlent jamais du contenu. Je n'ai jamais reçu de commentaires du genre des gens qui financent Law & Order. Jamais. Ce qui donne une liberté créatrice complètement folle. La série Dexter met en scène un meurtrier en série, et le producteur s'en fiche, tant que son investissement rapporte du profit.»

Si la vingtième saison de La Loi et l'Ordre porte encore ses fruits, elle devrait continuer et alors carrément établir un nouveau record de longévité. En attendant, René Balcer travaille à une minisérie de quatre épisodes traitant encore et toujours de la police, mais dans le Los Angeles des années 1960 et malheureusement pas à Montréal, n'importe quand...

Avatar de l’utilisateur
JACK McCOY
Epouse de Sam Waterston
Epouse de Sam Waterston
Messages : 2151
Inscription : 26 décembre 2004, 09:50
Série L&O préférée : New York District (L&O)
Personnage favori : Jack McCoy
Localisation : VICHY 03200
Contact :

[Law & Order] Articles intéressants

Message par JACK McCOY » 19 septembre 2009, 12:24

Merci pour l'article, et en plus, pour une fois c'est en français, car, sur le site, malheureusement, certains articles sont en anglais grrrr :bandit: :bandit:

Je sais certains vont me dire :tusors: :poke: :starwars:

et d'autres :thumbsup: :hola:

et tout le monde :boire: :boire:
« Vous pouvez tromper quelques personnes tout le temps. Vous pouvez tromper tout le monde un certain temps. Mais vous ne pouvez tromper tout le monde tout le temps. »
Abraham Lincoln

Avatar de l’utilisateur
Seb
Pote de Dick et Rene
Pote de Dick et Rene
Messages : 3581
Inscription : 7 juin 2004, 18:22
Série L&O préférée : New York District (L&O)
Personnage favori : Lennie Briscoe
Localisation : Chez moi
Contact :

[Law & Order] Articles intéressants

Message par Seb » 19 septembre 2009, 17:32

Merci beaucoup, je viens de l'archiver sur le site ;) :
http://www.lawandorder-fr.com/articles/?article=1089
@SebNYD, webmaster de LawAndOrder-fr et SérieTech

Retrouvez LawAndOrder-fr.com sur Twitter (@lawandorderfr) :)

mimi1802
Partenaire de Goren
Partenaire de Goren
Messages : 80
Inscription : 16 janvier 2006, 22:57

[Law & Order] Articles intéressants

Message par mimi1802 » 22 septembre 2009, 15:25

Le 21 septembre dernier, René Balcer était l'invité de l'émission "The Future will be Televised" sur le site blogtalkradio. Je n'ai pas eu le temps de l'écouter, mais il paraît que l'entrevue est très intéressante. C'est en anglais, malheureusement!

Voici le lien :

http://www.blogtalkradio.com/simonapple04

Avatar de l’utilisateur
jojo
Partenaire de Briscoe
Partenaire de Briscoe
Messages : 173
Inscription : 1 septembre 2005, 20:14
Série L&O préférée : New York Section Criminelle (CI)
Personnage favori : Alexandra Eames

Re: [Law & Order] Articles intéressants

Message par jojo » 16 octobre 2009, 11:44


Avatar de l’utilisateur
JACK McCOY
Epouse de Sam Waterston
Epouse de Sam Waterston
Messages : 2151
Inscription : 26 décembre 2004, 09:50
Série L&O préférée : New York District (L&O)
Personnage favori : Jack McCoy
Localisation : VICHY 03200
Contact :

Re: [Law & Order] Articles intéressants

Message par JACK McCOY » 15 avril 2010, 10:40

Salut,

Bientôt nous verrons Jack McCoy dans L&O SVU pour un épisode :

14-04-2010 - 16h21New York District : Jack McCoy rejoint l’unité spéciale pour un épisode
Un cross-over entre New York Unité Spéciale et New York District aura bientôt lieu.

New York est une bien grande ville, et c’est sans doute pour cela que le procureur McCoy ( Sam Waterston ) de New York District et les agents Benson ( Mariska Hargitay ) et Stabler ( Christopher Meloni ) de New York Unité Spéciale ne s’étaient jamais rencontrés. Selon TV Fanatic, Sam Waterston apparaîtra bientôt dans le spin-off de sa série policière et, pour la première fois, il ne se contentera pas de passer un coup de téléphone.

L’arrivée de Jack McCoy dans les locaux de l’unité dédiée aux crimes à caractère sexuel et violent serait liée à la guest star de choc de New York Unité Spéciale, Sharon Stone . Que pourra t-elle bien faire pour attirer ainsi le célèbre procureur ? Mystère...

Cet épisode devrait être diffusé le 28 avril aux Etats-Unis.

(Source première.fr)

Répondre

Qui est en ligne ?

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 4 invités